Changer d'édition

Le doute plane sur les 500.000 tests luxembourgeois
Luxembourg 01.04.2020 Cet article est archivé

Le doute plane sur les 500.000 tests luxembourgeois

Les 20.000 tests de dépistage quotidiens seront menés dans 17 stations réparties dans le pays.

Le doute plane sur les 500.000 tests luxembourgeois

Les 20.000 tests de dépistage quotidiens seront menés dans 17 stations réparties dans le pays.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 01.04.2020 Cet article est archivé

Le doute plane sur les 500.000 tests luxembourgeois

Pour mener à bien le programme de dépistage de la population en un mois, de nombreux dispositifs de dépistage ont été acquis par le gouvernement pour 4,7 millions d'euros. Mais la société luxembourgeoise qui les fournit ne s'est pas tenue à toutes les règles par le passé.

(MF) – Parmi les mesures de lutte contre la pandémie instaurées au Luxembourg, la mise en place d'un dépistage à grande échelle constitue un élément central. Pour mener à bien cette entreprise, le gouvernement a acquis pas moins de 500.000 tests auprès de la société Fast Track Diagnostics, basée à Esch-sur-Alzette. Un contrat d'une valeur de 4,7 millions d'euros, selon les indications fournies par Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé.

Sauf que selon nos confrères de Reporter, un doute existe quant à la fiabilité du test mis au point par la filiale luxembourgeoise du géant allemand Siemens. Faisant état «de gros problèmes avec ses produits au cours des derniers mois», le site évoque le rappel, fin décembre 2019, d'une large gamme de tests par la société. Un rappel réalisé à l'échelle mondiale pour des produits ayant potentiellement des risques pour les utilisateurs.  


A medical worker tests a key worker for the novel coronavirus COVID-19 at a drive-in testing facility at the Chessington World of Adventures Resort in Greater London on April 28, 2020. - Britain's health ministry on April 27 said the total toll of those having died after testing positive for COVID-19 in hospital had risen to 21,092. (Photo by Ben STANSALL / AFP)
Un mois pour tester l'ensemble du Luxembourg
Paulette Lenert, la ministre de la Santé a dévoilé ce mardi un ambitieux projet de vaste détection du covid-19 au Luxembourg. Grâce à un partenariat étroit avec le monde de la recherche, la ministre LSAP vise la réalisation de «20.000 tests par jour» à partir du 19 mai.

Autre anomalie relevée: Fast Track Diagnostics n'a obtenu qu'en fin de semaine dernière la certification européenne pour les tests - condition préalable à leur utilisation sur des patients - alors que les Laboratoires Réunis en avaient déjà fait usage auparavant, assurent nos confrères. Une situation qui s'expliquerait par le passé commun des deux entités, Fast Track Diagnostics ayant été une filiale des Laboratoires Réunis jusqu'à son rachat par Siemens.  

Pour mémoire, le dépistage à grande échelle au Grand-Duché doit amener à réaliser jusqu'à 20.000 tests par jour. Si les quelque 6.000 élèves et 2.500 enseignants des classes terminales qui reprendront le chemin des lycées lundi doivent être concernés, les résidents volontaires pourront se rendre dans les 17 stations de tests réparties dans le pays. Et ce, à compter du 19 mai. Si le Luxembourg parvient à mener à bien cette campagne de dépistage, il sera alors le premier pays au monde à avoir testé la totalité de sa population.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un dépistage national plus «structuré, ciblé, flexible»
Si la première phase revêtait encore un caractère expérimental, la deuxième partie du «large scale testing» entend tirer des leçons de ces derniers mois. Désormais, la stratégie mise en place pour lutter contre le covid-19 s'appuiera sur une toute nouvelle stratégie.
Illustration, Test Covid-Station Park&Ride, Bouillon Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Meisch invite élèves et enseignants au dépistage
Le ministre de l'Education et de la Recherche a annoncé que les élèves, qui s'apprêtent à retrouver le chemin des lycées dans quelques jours, peuvent être testés sur base volontaire depuis ce mardi. Une opération qui vise avant tout à rassurer mais aussi à collecter un maximum d'informations sur le mode de propagation du covid-19.
A teacher works in a classroom with a few pupils preparing for their Abitur exam at the the Phoenix Gymnasium secondary school in Dortmund, western Germany, on April 23, 2020, as social distancing is practiced amid the novel coronavirus COVID-19 pandemic. - Students preparing for the Abitur high school graduation with exams taking place in May are allowed to turn back to school in small groups with six students in a classroom. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
Un mois pour tester l'ensemble du Luxembourg
Paulette Lenert, la ministre de la Santé a dévoilé ce mardi un ambitieux projet de vaste détection du covid-19 au Luxembourg. Grâce à un partenariat étroit avec le monde de la recherche, la ministre LSAP vise la réalisation de «20.000 tests par jour» à partir du 19 mai.
A medical worker tests a key worker for the novel coronavirus COVID-19 at a drive-in testing facility at the Chessington World of Adventures Resort in Greater London on April 28, 2020. - Britain's health ministry on April 27 said the total toll of those having died after testing positive for COVID-19 in hospital had risen to 21,092. (Photo by Ben STANSALL / AFP)
Tous les élèves pourront bientôt se faire tester
«Toute la population devrait pouvoir être testée», a déclaré le ministre de l'Education nationale Claude Meisch. A commencer par les lycéens et enseignants qui effectueront leur rentrée début mai. Le conseil de gouvernement a donné son feu vert à un «monitoring à large échelle».
«Pouvoir tester la population à grande échelle»
Impliqué dans la recherche d'un protocole de lutte contre la pandémie, l'institut luxembourgeois de la santé milite pour augmenter le nombre de personnes testées au covid-19. Explications avec le professeur Markus Ollert, responsable du service recherche.
Der Forscher unterstützt, dass die Immuntests und Therapien möglichst made in Luxembourg sind - und jeder einen Covid-19-Pass erhält.