Le doudou de Manon comblé

Marie-Rose Hary: «Son message m'a touchée jusqu'aux larmes»

Par Maurice Fick

Un petit doudou peut remuer beaucoup de cœurs. Durant onze jours, la jeune Manon, atteinte de neurofibromatose, une maladie rare, a découvert le Luxembourg via son doudou voyageur. Il a été couvert de bisous et de cadeaux, invité par des artistes, l'ALAN et même reçu à la maison par le ministre Etienne Schneider et son conjoint! Marie-Rose Hary, 56 ans, sa marraine, «n'a jamais ressenti une telle chaîne de solidarité». Bouleversée par l'aventure, elle témoigne.

Voici quelques-unes de ses photos:

Autres Galeries

La grande-duchesse Maria Teresa n'a pu donner suite à sa demande mais les sollicitations étaient telles que le planning de ministre du doudou de Manon a été prolongé de quatre jours au Luxembourg! Doudou a déjà fait plus d'une fois le tour de la Terre. Ce jeudi, Marie-Rose Hary, l'a remis en main propre à une nouvelle marraine de cœur à Villerupt.

Dans sa chaise roulante à Liévin (Nord de la France) Manon Volferre, 21 ans, suit de près les aventures de son doudou via les réseaux sociaux et n'a pas perdu une miette de l'engagement de Marie-Rose «honorée d'avoir eu ce doudou» et qui avoue «être complètement tombée dans le jeu». Le jeu du donner sans compter et de recevoir énormément en retour.

«J'ai eu tellement d'amour cette semaine! Ça a été très fort. Je n'ai jamais ressenti une telle chaîne de solidarité...», susurre Marie-Rose.

«Je vais aller voir Manon et la serrer dans mes bras»

Elle n'avait qu'à pousser les portes pour que Doudou devienne le roi d'une soirée salsa, l'invité de marque d'un vernissage, le patient choyé d'une thérapeute en relation d'aide, l'invité très attendu d'ALAN Maladies rares Luxembourg (dont l'objectif est d'améliorer la qualité de vie des enfants, jeunes, adultes et familles touchés par une maladie rare), l'objet d'un poème accompagné par une star du piano, le touriste attendu de la Cour de justice européenne où l'hôte d'un ministre luxembourgeois.

Profitant d'un «petit créneau», Marie-Rose Hary et le doudou de Manon ont rencontré en début de semaine Etienne Schneider et son conjoint, Jérôme Domange, à leur domicile. «C'était très accueillant. Lui (le ministre) était en train de cuisiner du poisson et avait lu notre histoire. J'ai remarqué que Jérôme était très au courant de l'histoire de doudou. Il a vraiment un cœur en or...», raconte Marie-Rose, entière comme à son habitude. Ce qu'elle a surtout senti c'est qu'à des centaines de kilomètres de là, Manon «était heureuse que son doudou ait été touché par une personnalité importante».

Et alors tombé comme un pétale de rose sur sa table, le post qui l'a touchée en plein cœur. «J'espère un jour faire ta connaissance en réel. Gros bisous», signé Manon.

«Son message m'a touchée jusqu'aux larmes», avoue Marie-Rose d'une voix sourde. Ce sont les messages plein de gratitude et de reconnaissance de Manon «à toutes les personnes qui ont participé à ce fabuleux voyage de doudou» qui ont alimenté la motivation de Marie-Rose.

Durant ce court voyage au Grand-Duché, doudou «a reçu plein de cadeaux comme ce tableau dédicacé de l'artiste Jacques Schneider, un livre signé par l'artiste-peintre Chritiane Nemeth-Etting, etc. Tout cela était tellement intense que je vais aller voir Manon à Liévin pour la prendre dans mes bras», promet Marie-Rose.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.