Changer d'édition

Le diesel moins cher en Belgique pour les chauffeurs
Dès le 1er mai, le diesel professionnel sera pour la première fois plus cher au Luxembourg qu'en Belgique.

Le diesel moins cher en Belgique pour les chauffeurs

Photo: Chris Karaba
Dès le 1er mai, le diesel professionnel sera pour la première fois plus cher au Luxembourg qu'en Belgique.
Luxembourg 3 min. 17.04.2019

Le diesel moins cher en Belgique pour les chauffeurs

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Avec la hausse des accises sur le carburant en mai prochain, le prix à la pompe deviendrait plus attractif en Belgique qu'au Luxembourg pour les professionnels de la logistique, indique le Groupement pétrolier luxembourgeois.

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes et les camionneurs: à partir du 1er mai les droits d'accises sur les produits pétroliers augmenteront au Luxembourg: de 2 centimes par litre pour le diesel et d'1 centime pour l'essence.


Tanktourismus,Tanken,Tankstelle,Aire de Berchem. Foto:Gerry Huberty
Les taxes sur les carburants augmenteront dès le 1er mai
Dans moins de deux mois, les automobilistes au Luxembourg paieront 2 cents de plus leur litre de diesel et 1 cent de plus pour l'essence. Le ministre Pierre Gramegna l'a annoncé ce mercredi matin.

Sans surprise, cette hausse des taxes indirectes sur la vente ou sur l'utilisation des produits pétroliers figurait dans le programme de coalition du gouvernement Bettel II. La mesure vise notamment à réduire le volume des ventes de carburants sur le territoire et à atteindre les objectifs climatiques inscrits dans le cadre des Accords de Paris. 

La décision inquiète pourtant le Groupement pétrolier luxembourgeois (GPL), l'asbl qui défend les intérêts des professionnels d'un secteur qui regroupe 2.600 emplois au Grand-Duché: «Historiquement, on a pu constater que les camionneurs professionnels sont une clientèle très sensible aux prix et qu'une légère augmentation des accises a pu avoir des impacts importants sur les quantités vendues», explique Romain Hoffmann son président. 


Crédit: GPL, Statec

Incidences logistiques

Ce dernier craint par ailleurs qu'avec cette hausse, le prix du diesel devienne «pour la première fois plus élevé au Luxembourg (355 euros pour 1.000 litres) qu'en Belgique (352 euros pour 1.000 litres), où il existe un système de remboursement des accises pour les clients professionnels». «La mesure aura aussi une incidence assez importante sur les coûts du secteur logistique luxembourgeois,» poursuit Romain Hoffmann.

L'asbl y voit à la fois un risque de délocalisation des ventes de pétrole sans diminution des nuisances effectives au Luxembourg, une baisse substantielle de recettes pour l'État luxembourgeois, ainsi que des pertes d'emplois et d'investissements dans le secteur pétrolier du pays. 

Selon le GPL d'autres facteurs structurels risquent par ailleurs d'exercer une pression à la hausse sur les prix dans les mois à venir: comme les coûts supplémentaires liés à l'indexation des salaires, au jour de congé supplémentaire ou encore au jour de férié légal supplémentaire. «Ces coûts seront compensés par l'adaptation des marges et se répercuteront sur les prix maxima», prévient Romain Hoffmann. 

Actuellement de 10 centimes, la marge sur les produits pétroliers fait l'objet d'une négociation bisannuelle entre le ministère de l'Energie et les professionnels du secteur. La prochaine session devrait se tenir dans le courant de l'année, indique le GPL. Cette marge tient compte des coûts de transport, de dépôt et de personnel notamment.  


Sur le même sujet

«Pas de péage routier au Luxembourg»
Dans une réponse parlementaire, le gouvernement est revenu ce mercredi sur les mesures prévues par ce dernier en matière de fiscalité écologique et de tourisme à la pompe.