Changer d'édition

Le data center de Google suscite bien des interrogations
Luxembourg 8 2 min. 22.11.2019 Cet article est archivé

Le data center de Google suscite bien des interrogations

La pollution de l'eau, mais aussi sonore et lumineuse ou encore l'émission d'ondes électromagnétiques figurent parmi les questions soulevées par la population de Bissen à l'adresse des responsables de Google

Le data center de Google suscite bien des interrogations

La pollution de l'eau, mais aussi sonore et lumineuse ou encore l'émission d'ondes électromagnétiques figurent parmi les questions soulevées par la population de Bissen à l'adresse des responsables de Google
Foto: Gerry Huberty
Luxembourg 8 2 min. 22.11.2019 Cet article est archivé

Le data center de Google suscite bien des interrogations

Le scepticisme prévaut chez les citoyens de Bissen, conviés jeudi soir par le géant américain de l'internet à une séance d'information sur le projet d'implantation d'un centre de données. Google n'avait pas toutes les réponses à leurs questions.

Près de 400 personnes ont répondu à l'invitation de Google, ce 21 novembre en soirée à Bissen. Pour la première fois, les responsables du géant américain de l'internet avaient convié les citoyens à une séance d'information à propos du projet de centre de données dans la zone industrielle du Bousbierg.

  Fabien Vieau, directeur régional de Google pour les centres de données et la stratégie de localisation, et Frédéric Descamps, directeur du centre de données de Google, ont présenté le projet du futur centre de données. Le public s'est montré sceptique quant à la réduction de l'impact négatif sur l'environnement par le biais d'une ceinture végétale prévue autour du complexe bâti. La même méfiance a parcouru les citoyens concernant la pollution sonore, présentée comme minime par Google.  


(FILES) A file photo taken on July 30, 2018 shows the logo of US multinational technology company Google with the subtitle in French "Google Assistant in different formats" at a store in Lille, northern France. - Google said on January 23, 2019, it would appeal a record 50-million-euro fine imposed by France's data regulator for failing to meet the EU's strict new General Data Protection Regulation (GDPR). (Photo by DENIS CHARLET / AFP)
Google à la rencontre des citoyens de Bissen
Google s'apprête à discuter avec les habitants de la commune. La société américaine les a invités à une réunion programmée le jeudi 21 novembre mais aucune information n'a filtré sur le contenu.

Et si le géant américain prône de bonnes relations de voisinage entre les citoyens et l'entreprise, le public s'est néanmoins inquiété de la consommation exacte d'eau exigée par le nouveau complexe et de son influence directe sur l'Alzette.

Le data center sera créé dans la parcelle brune en haut de ce plan.
Le data center sera créé dans la parcelle brune en haut de ce plan.
Photo: Frank Weyrich

Selon Google, l'impact sur la qualité de l'eau qui retournerait dans la rivière serait très faible, et sa température n'augmenterait que d'un pourcentage minime. Toutefois, Google n'a pas fourni de chiffres, ni de solutions concrètes. 

A la question de savoir pourquoi Google ne souhaitait pas instaurer un cycle fermé de l'eau, l'entreprise a rétorqué que les coûts et le bruit seraient beaucoup plus élevés dans ce cas, laissant toutefois le problème de l'origine de l'eau de refroidissement dans l'incertitude.


Opération séduction de Google à Bissen
Le géant américain du numérique a décidé d’aller à la rencontre des Bissenois, ce jeudi soir. La firme américaine devrait lever une partie du voile quant à ses projets de construction de deux data centers.

L'influence des ondes électromagnétiques émises par le centre de données sur la santé des résidents locaux a également été au centre de l'attention. Sur ce point, Google a fait référence aux normes européennes à observer. 

Enfin, la question de la pollution lumineuse a aussi inquiété les citoyens, en raison de l'emplacement choisi sur une colline. Pas de problème du côté de Google, puisque le centre de données ne sera éclairé que de façon minimale pendant la nuit. 


Sur le même sujet

Le covid-19 affecte aussi la venue de Google à Bissen
La saga de l’installation d’un data center va connaître de nouveaux développements. En raison de la pandémie de coronavirus, la commune hôte du géant américain devrait différer sa décision finale à l’automne. Rappel des faits.
Opération séduction de Google à Bissen
Le géant américain du numérique a décidé d’aller à la rencontre des Bissenois, ce jeudi soir. La firme américaine devrait lever une partie du voile quant à ses projets de construction de deux data centers.
Google à la rencontre des citoyens de Bissen
Google s'apprête à discuter avec les habitants de la commune. La société américaine les a invités à une réunion programmée le jeudi 21 novembre mais aucune information n'a filtré sur le contenu.
(FILES) A file photo taken on July 30, 2018 shows the logo of US multinational technology company Google with the subtitle in French "Google Assistant in different formats" at a store in Lille, northern France. - Google said on January 23, 2019, it would appeal a record 50-million-euro fine imposed by France's data regulator for failing to meet the EU's strict new General Data Protection Regulation (GDPR). (Photo by DENIS CHARLET / AFP)
Google créera un nouveau data center côté belge
Le géant américain a annoncé ce lundi la construction d'un centre de gestion de données sur le site de Saint-Ghislain, près de Mons, pour un coût de 600 millions d'euros. Ce dernier devrait être opérationnel en 2021.