Changer d'édition

Le CSV se réunit en toute urgence
Luxembourg 2 min. 24.08.2020 Cet article est archivé

Le CSV se réunit en toute urgence

En janvier dernier, à l'heure des vœux, la famille CSV avançait unie. Plus vraiment le cas...

Le CSV se réunit en toute urgence

En janvier dernier, à l'heure des vœux, la famille CSV avançait unie. Plus vraiment le cas...
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 24.08.2020 Cet article est archivé

Le CSV se réunit en toute urgence

Le parti chrétien-social vient de lancer une invitation pour un comité national express, mardi soir. Après la prise de parole de son président Frank Engel, favorable au retour de l'impôt sur la fortune, l'heure est aux explications de texte.

(pj avec SC) Il aura fallu quelques mots pour que le CSV sorte de sa torpeur. Et ce n'est pas aux paroles d'un membre du gouvernement que le parti doit son réveil estival, mais à la prise de position de son propre président. En affirmant que la réintroduction de l'impôt sur la fortune lui semblait une mesure envisageable, Frank Engel a mis le pied dans la fourmilière. Et ça s'agite dur depuis sa déclaration faite au site Reporter

C'est même le branle-bas de combat dans la famille socio-chrétienne qui, plutôt que de régler ses comptes sur la place publique, le fera dans le cadre d'un comité national. Ainsi en a décidé Frank Engel. Et là, la marge de manœuvre de celui qui a pris la tête du parti en janvier 2019 est réduite : soumettre ou se démettre.  Autrement dit soit faire basculer la ligne politique du parti dans son sens, soit démissionner. Même s'il s'en défend sur les réseaux sociaux estimant n'avoir suivi que la ligne sociale et chrétienne de son mouvement. Mais il est difficilement imaginable que ce nouvel ''écart'' ne se traduise, au final, que par une grosse remontrance des cadres à leur dirigeant.

Ainsi, alors que le Congrès national n'est annoncé que pour le 17 octobre prochain, voilà le chef du CSV convoquant de lui-même un comité national au plus vite. Mardi soir, les dés sont jetés. Et un seul point figurerait à l'ordre de cette réunion : «L'orientation programmatique du CSV». Il est vrai qu'entre la ligne adoptée en 2018 et les mots de son président, l'écart se creuse. 


Politik, CSV Bilan parlementaire, Martine Hansen, Gilles Roth, Léon Gloden, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le CSV siffle la fin de l'union nationale
Le principal parti de l'opposition regrette l'attitude du gouvernement mais surtout l'absence de dialogue durant la crise du covid-19. «Le travail constructif de l'opposition n'est pas souhaité par la majorité», déplore la cheffe de groupe Martine Hansen.

Sans mandat local, sans siège européen (qu'il a dû céder en 2019), à 45 ans, Frank Engel semble jouer un improbable va-tout. Mais tous les coups de poker ne se transforment pas en coups gagnants. 

Mais une certitude, la majorité gouvernementale doit se régaler de cet épisode mettant un peu plus à mal le parti d'opposition le plus représenté à la Chambre (7 députés). Pas pour rien que parmi ses rares soutiens, l'actuel président ait reçu un petit message signé de Dan Kersch. Sur Facebook, le plus à gauche des LSAP mettant son grain de sel dans le conflit interne au CSV avec certainement un petit sourire en coin.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Frank Engel au cœur d'un nouveau scandale
L'actuel président du CSV, candidat à sa propre succession lors du congrès des chrétiens-sociaux le 24 avril prochain, est accusé d'abus de biens sociaux pour avoir perçu 40.000 euros sans contrepartie.
Politik, Interview Frank Engel, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Frank Engel s'excuse et conserve la présidence du CSV
Les déclarations de son président au sujet de l'impôt sur la fortune et des droits de succession ont plongé le principal parti de l'opposition dans la tourmente. Mais suite à une longue réunion mardi, l'ex-eurodéputé ne demandera pas de vote de confiance lors du prochain congrès du parti.
Si Martine Hansen prenait les rênes politiques
Dans l'opposition, ça tire à hue et à dia du côté du CSV. Le parti chrétien-social a plusieurs meneurs qui ne semblent pas toujours vouloir aller dans le même sens. A la tête de la fraction à la Chambre, Martine Hansen poursuit sa route au petit trot.
IPO,Interviewserie Unterwegs mit: Martine Hansen, Munshausen,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le CSV en mode offensif pour 2020
A l'heure de présenter ses vœux, le parti d'opposition conduit par Frank Engel a affiché, jeudi, toute sa détermination à être une force de proposition constante. Objectif: s'affirmer d'ici 2023 et les prochaines élections.
IPO , Niederanven , am Sand , Neujahrsempfang CSV , Pot Nouvel An , Ansprache Frank Engel Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort