Changer d'édition

Le covoiturage suivra la voie Klaxit
Luxembourg 4 min. 28.01.2020 Cet article est archivé

Le covoiturage suivra la voie Klaxit

Le nouvel opérateur retenu opère sur trois pays: France, Suisse et maintenant Luxembourg.

Le covoiturage suivra la voie Klaxit

Le nouvel opérateur retenu opère sur trois pays: France, Suisse et maintenant Luxembourg.
Gerry Huberty
Luxembourg 4 min. 28.01.2020 Cet article est archivé

Le covoiturage suivra la voie Klaxit

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A compter du 31 janvier, l'application CoPilote cessera de fonctionner. Pour relancer le covoiturage au Luxembourg, le ministère des Transports s'appuie sur une appli ayant déjà fait ses preuves en France.

Lutter contre les autosolistes: telle est une des voies retenues par le ministre de la Mobilité, François Bausch (Déi Gréng) pour tenter de diminuer les encombrements sur les routes. Dans ce cadre, le covoiturage est devenu «un pilier essentiel» de la stratégie de déplacements du Grand-Duché. Sauf que visiblement de l'idée aux actes, il y a un pas que les usagers n'ont pas encore franchi.

La preuve : un an et demi après son lancement, l'application CoPilot va être remisée au garage. Le système de mise en relation des conducteurs et des passagers souhaitant faire un bout de chemin ensemble n'a pas trouvé son public. Tout juste 5.000 inscrits, peu actifs, depuis son démarrage. Le triste constat date de plusieurs mois, et les jours de l'appli étaient comptés. La voilà doublée par l'offre: Klaxit. Une appli, leader du covoiturage domicile-travail en France et proposant déjà 2 millions de trajets chaque jour dans l'Hexagone.


Politik, Interview Francois Bausch, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
«Etendre le covoiturage aux bandes d'arrêt d'urgence»
Au moment de dresser son bilan, François Bausch a rappelé, ce lundi dans les colonnes du Quotidien, qu'il était favorable à l'ouverture «des bandes d'arrêt d'urgence au covoiturage». Quant aux nombreux chantiers qui étouffent le pays, le représentant déi gréng demande encore du temps.

En juillet 2019, Klaxit avait racheté Idvroom, prenant du même coup le leadership du covoiturage courte distance en Europe. De quoi permettre également à l'opérateur, né en 2014, d'être actif sur trois pays: France, Suisse et Luxembourg. En effet, Idvroom avait été chargé de lancer CoPilot au Grand-Duché en mai 2018.

C'est donc désormais vers Klaxit que résidents et frontaliers sont invités à se reporter dès le 31 janvier 2020. En téléchargeant l'appli, les anciens inscrits à CoPilot et toutes les personnes intéressées par la pratique régulière ou occasionnelle du covoiturage rejoindront «la plus grande communauté de covoiturage domicile-travail d’Europe». D'ailleurs en guise de bienvenue, l'appli a été personnalisée pour ses nouveaux inscrits luxembourgeois ou de la Grande Région.

Mardi, à l'heure d'annoncer ce changement d'application, François Bausch n'a pas manqué de rappeler un chiffre : «Chaque jour, 250.000 sièges automobiles vides entrent dans l’agglomération de la capitale». Elargir le nombre de covoitureurs permettrait d'alléger un peu cette pression de trafic aux mouvements pendulaires quotidiens. Voir une voiture sur deux transporter au moins 2 personnes ayant été inscrit parmi les objectifs du plan de déplacement Modu 2.0 visant à améliorer les conditions de circulation sur le pays d'ici 2025.

Début janvier, le ministre de la Mobilité avait déjà fait un geste d'encouragement en annonçant la volonté de «réserver une future 3e voie sur l'ensemble des autoroutes pour le covoiturage». Un projet qui prendra le relais de l'expérimentation belge sur l'E411, et pour lequel l'Etat s'engagera dans la création de 12 km de voie spécifique sur l'A3 d'ici 2021. 


Sur le même sujet

Un P+R à Thionville à l'esprit transfrontalier
Avant la fin 2020, le parking relais de Metzange entrera en service. Un espace disposant de 750 places de stationnement auquel le Luxembourg aura participé pour moitié au financement. Soit 2,5 millions d'euros.
(FILES) This file photo taken on December 18, 2008 shows thousands of cars are stored on the runway at the disused Upper Heyford airbase near Bicester, Oxfordshire, on December 18, 2008.
Britain said on July 26, 2017 it will outlaw the sale of new diesel and petrol cars and vans from 2040 in a bid to cut air pollution but environmental groups said the proposals did not go far enough. Environment minister Michael Gove announced the move as part of the government's keenly-awaited £3 billion ($3.9 billion, 3.4 billion euro) air pollution plan, which will demand that councils propose measures by March next year to reduce nitrogen dioxide (NO2) levels.
 / AFP PHOTO / Adrian DENNIS
En 2019, la route a tué 24 fois
Après une "année noire" en 2018, la mortalité sur les routes du Luxembourg fait marche arrière. Les motards et les piétons ont notamment moins été victimes d'accidents fatals durant les douze derniers mois.
Accident Flaxweiler A1  Gericht