Changer d'édition

Le CovidCheck va muscler son jeu
Luxembourg 5 min. 29.11.2021
Nouvelles mesures

Le CovidCheck va muscler son jeu

Paulette Lenert et Xavier Bettel se sont finalement montrés moins stricts dans leurs annonces que d'aucuns pouvaient craindre.
Nouvelles mesures

Le CovidCheck va muscler son jeu

Paulette Lenert et Xavier Bettel se sont finalement montrés moins stricts dans leurs annonces que d'aucuns pouvaient craindre.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 5 min. 29.11.2021
Nouvelles mesures

Le CovidCheck va muscler son jeu

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le gouvernement envisage la mise en place d'un double régime de contrôle sanitaire pour la mi-janvier. L'un pour la sphère des loisirs, l'autre dans le cadre professionnel. Reste à trouver un accord avec les partenaires sociaux.

A chaque jour, son update. Ainsi va la vie de l'application CovidCheck.lu. Lancée depuis juin et qui ne cesse de gagner en fonctionnalités au fil des mois, de l'avancée du virus et des choix sanitaires du pays. Et ce lundi, le Conseil de gouvernement a décidé de lui octroyer une importance nouvelle en mettant le dispositif de contrôle au centre des futures mesures auxquelles le Luxembourg devrait se plier d'ici peu.


19.11.2021 Eröffnung Weihnachtsmarkt Place de Paris Niklosmaart  , marché  de Noël , Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort
A Esch aussi, il faut montrer son CovidCheck
A partir de ce mercredi, une partie du marché de Noël d'Esch-sur-Alzette sera soumise au CovidCheck. Une décision prise suite à l'afflux constaté lors du premier weekend de l'événement.

Devrait, car rien n'est encore tranché. Ainsi, l'a reconnu le Premier ministre, lundi après-midi, au cours d'une conférence de presse devant présenter les adaptations à prendre alors que les chiffres covid se dégradent plus vite qu'attendu. Ainsi, est-il envisagé que, dans un avenir proche, l'appli permette d'autoriser les personnes vaccinées ou guéries (2G, trad: geimpft, getestete) à pratiquer une activité de loisirs au milieu des autres; et de rendre obligatoire cette vérification sanitaire mais en mode 3G (2G ou testé, gennesen) auprès des salariés. 

Quand cela? Le plus rapidement possible dans le premier cas, et «probablement vers la mi-janvier» pour la seconde phase.

Sauf que le gouvernement n'a pas encore l'aval des partenaires sociaux sur cette dernière partie. Dès 8h ce 29 novembre, une première rencontre a été organisée. Syndicats et patronats ont écouté, questionné et... promis de revenir à la table des négociations mardi matin pour dire ce qu'ils pensaient du passage d'option à obligation de la mesure à l'entrée des usines, des bureaux, des ateliers, des chantiers.

Du côté de l'UEL, l'adhésion semble acquise. L'Union des entreprises préférant tout ce qui pourrait permettre d'éviter une nouvelle mise sous cloche du pays et de son activité économique.

Autant de sécurité que nécessaire, autant de liberté que possible

Xavier Bettel

Mais pas certain que le pas soit si facile à franchir par OGBL, CGFP ou LCGB qui, jusqu'alors, n'ont eu de cesse de dénoncer la mise en place du CovidCheck dans le quotidien des salariés. Quitte même à soutenir diverses actions en justice... «D'ici jeudi, j'espère qu'un accord pourra être trouvé», a soufflé le Premier ministre en croisant les doigts.


(FILES) In this file photo taken on June 8, 2020 a waitress wearing a protective face mask with a picture of her face, works at the "Lodge" restaurant in Brussels, after the reopening of restaurants, as Belgium eases lockdown measures taken to curb the spread of the COVID-19 (the novel coronavirus). - Belgium is set to reopen indoor dining and entertainment on June 9, 2021 as the country reopens after another wave of infections to the Covid-19 more than one year after the start of the pandemic. (Photo by kenzo tribouillard / AFP)
Quatre établissements épinglés par la police
La police grand-ducale poursuit sa mission de contrôle concernant la bonne application du dispositif CovidCheck. La semaine dernière, une centaine d'inspections ont été réalisées.

Sinon? Il tapera du poing sur la table et prendra sa «responsabilité politique» en présentant un projet de loi à la Chambre proposant le système 2G-3G sans avoir fait l'unanimité auprès des organisations consultées. «Mais cela nous faciliterait la vie d'avoir leur accord», espère un Xavier Bettel qui a bien pris soin de ne porter aucun jugement a priori sur la position des uns ou des autres. Pas le moment de se fâcher, la situation sanitaire imposant plutôt la cohésion à tous les étages.

Le Premier ministre l'a dit : il «ne s'attend pas à ce que les gens applaudissent». Et avec ses ministres, à l'aube d'un remaniement, c'est le choix qui s'est imposé. Avec ce double but : mieux contrôler pour limiter la circulation du virus mais aussi inciter -discrètement- les derniers «hésitants» à  accepter la vaccination. Pour se faciliter la vie (et «se protéger soi et les autres» aussi tout de même!). 

 Parce que si la mesure passe, fini le résultat de tests servant de passe à toute occasion. Un verre en terrasse? Désolé, il faudra soit être guéri soit être vacciné. Même chose pour assister au match de foot de son fils, entrer dans sa salle de fitness, regarder un film au cinéma, etc. 

Pour l'heure, pas question de s'avancer sur les sanctions possibles pour qui tenterait d'échapper à cette possible obligation du quotidien. «Prématuré car nous en discuterons», insiste le Premier ministre afin de ne brusquer personne à la veille d'un dialogue qui s'annonce délicat. Même la mise en place en entreprise pourrait être moins rapide que la situation sanitaire ne pourrait y pousser. Mi-janvier, a lâché Xavier Bettel. Une échéance qui parait bien lointaine, même si l'exécutif ne s'interdit pas de réagir avec plus de célérité si l'épidémie l'exigeait.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si le gouvernement ne manque pas de projets pour la nouvelle année, 2021 restera inévitablement marquée par le covid-19. Pour le Premier ministre, la crise sanitaire se trouvera donc toujours au cœur des décisions gouvernementales.
Lokales, Luxembourg geht in den Lockdown II, Coronavirus, Covid-19, Grand Rue, Luxembourg Ville. Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Xavier Bettel n'a guère laissé d'espoir pour un possible maintien du pays dans les conditions sanitaires actuelles. Tout est prêt pour qu'en début de semaine prochaine puisse être notamment actée la fermeture des cafés, restaurants, théâtres et cinémas du pays.
Politik, Corona Covid-19, Xavier Bettel, Premierminister und Paulette Lenert, Gesundheitsministerin geben Pressekonferenz nach Regierungsrat, Château de Senningen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Silencieux depuis plus d'une dizaine de jours, c'est sur les réseaux sociaux que le Premier ministre a fini par dévoiler, vendredi, sa vision sur l'avancement de la pandémie au Luxembourg. Un texte où il indique que «la lutte contre le covid n'est pas un sprint, mais un marathon».
Politik, online, Paulette Lenert,Xavier Bettel besuchten die Test Covid-Station Park&Ride, Bouillon Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort