Changer d'édition

«Le CovidCheck est une bonne ceinture de sécurité»
Luxembourg 4 min. 01.09.2021
Loi covid

«Le CovidCheck est une bonne ceinture de sécurité»

Depuis sa présentation en juin dernier, l'application a été téléchargée à 276.000 reprises.
Loi covid

«Le CovidCheck est une bonne ceinture de sécurité»

Depuis sa présentation en juin dernier, l'application a été téléchargée à 276.000 reprises.
Photo : Gerry Huberty
Luxembourg 4 min. 01.09.2021
Loi covid

«Le CovidCheck est une bonne ceinture de sécurité»

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Si les chiffres de contamination n'ont pas bondi et si le gouvernement ne se fera pas plus sévère dans la prochaine loi Covid, c'est grâce à ce dispositif de contrôle, assurent Premier ministre et ministre de la Santé.

Si la vaccination a toujours constitué le premier «bouclier sanitaire» voulu au Grand-Duché, un second rempart à la propagation du virus a été mis en place plus récemment. Depuis le 11 juin, le CovidCheck permet ainsi de vérifier si qui vient à un concert, entre dans un restaurant, participe à un événement public de masse est bien soit vacciné contre le covid-19, soit testé négatif, soit estimé comme guéri après une précédente infection. Un filtre qui a su trouver sa place dans le quotidien et... qui n'est pas près de le quitter.


Politik, briefing Lenert/Bettel, Xavier Bettel, Paulette Lenert Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Vaccination gratuite vs Test PCR payant
Quitte à facturer maintenant le dépistage PCR payant, le gouvernement veut voir encore progresser le nombre de citoyens vaccinés contre le coronavirus. Histoire de gagner la course contre-la-montre face au virus.

Ainsi, à l'heure de réformer pour la 22ème fois la loi Covid, Paulette Lenert a annoncé que le dispositif resterait bien en place. Son rôle se verra même conforté. Pas forcément à l'entrée des lycées, comme cela a pu être évoqué, mais plutôt pour celles et ceux qui doivent se rendre dans les hôpitaux ou en visite dans une maison de retraite. 

«Et pour les établissements de soins, le CovidCheck sera exigé aussi bien pour aller rencontrer un patient que pour permettre une consultation médicale», a indiqué la ministre de la Santé. Le CovidCheck sera aussi le sésame nécessaire pour pénétrer dans les maisons de retraite du pays. Les directeurs n'auront plus à se casser la tête pour fixer leurs propres règles d'admission du public, c'est la législation nationale qui s'imposera.

C'est là incontestablement un des effets du rapport Waringo sur la gestion de la crise covid dans les établissements seniors. On sait combien certaines hésitations ou imprécisions avaient permis au virus de causer bien des dégâts parmi les retraités pris en charge. Au point que la démission de la ministre de la Famille, Corinne Cahen (DP) avait été demandée par l'opposition...  

L'app qui permet de vérifier le statut TGV (testé, guéri, vacciné) ne se verra pas ajouter un quatrième paramètre. Pour le moment. Si d'autres pays font également du niveau d'anticorps dans le sang un critère permettant ou non la participation à tel ou tel événement, le Luxembourg «est encore loin de ce genre de décision», a précisé le Premier ministre lors de son point presse de rentrée.

Si, effectivement, un nombre élevé d'anticorps correspond à une bonne réponse immunitaire face à un virus, la communauté scientifique a encore du mal à établir un seuil significatif de rétablissement ou d'immunisation. Avec les tests sanguins (DBS) mis en place depuis, le pays se constitue déjà une banque de données à ce sujet. Un support utile pour les chercheurs, mais pas encore suffisamment significatif pour acter une modification du «CovidCheck qui est une bonne ceinture de sécurité» pour reprendre les mots de Paulette Lenert.

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quitte à facturer maintenant le dépistage PCR payant, le gouvernement veut voir encore progresser le nombre de citoyens vaccinés contre le coronavirus. Histoire de gagner la course contre-la-montre face au virus.
Politik, briefing Lenert/Bettel, Xavier Bettel, Paulette Lenert Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Globalement, la loi covid qui sera promulguée jusqu'au 18 octobre ne variera guère de la loi actuelle. Par contre, plus question maintenant pour le gouvernement de payer systématiquement pour le dépistage des non-vaccinés qui devront passer à la caisse.
Illustration,  large scale testing, neue Herangehensweise, nouvelle formule, Tesz-Zenter, Covid-19, Corona, Test Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
A compter de ce 30 août, le pass sanitaire devient obligatoire au travail pour les salariés en contact avec le public dans les restaurants, cinémas, musées ou encore les trains grandes lignes.
ARCHIV - 12.04.2021, Berlin: «Check-In» steht am Eingang eines Bekleidungsgeschäftes in der Luca-App einer Person. Sachsen bereitet sich auf den nächsten Schritt in der digitalen Nachverfolgung von Corona-Kontakten vor. (zu dpa: «Sachsen bereitet nächsten Schritt bei digitaler Corona-Verfolgung vor») Foto: Christoph Soeder/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La souche dite indienne assoit un peu plus sa présence au Grand-Duché, selon les dernières analyses du Laboratoire national de santé. Avec d'ailleurs de nouvelles formes de symptômes pour les sujets vaccinés ou non.
26.08.2021, Hamburg: Eine Frau protestiert bei einer Kundgebung gegen einen geplanten Stellenabbau bei Aida Cruises mit einer roten Ratsche in der Hand. Das Kreuzfahrtunternehmen plant 50 der 85 Stellen im Entertainmentbereich in Hamburg abzubauen. Foto: Axel Heimken/dpa - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung im Zusammenhang mit der aktuellen Berichterstattung und nur im vollen Format +++ dpa-Bildfunk +++
Pour le Dr Oliver Kohns, chercheur à l'Uni, le choix du vaccin va au-delà d'une protection personnelle contre le virus, ce qui explique les divergences. Pour autant, il estime que ces tensions ne s'apparentent pas non plus à des fractures.