Changer d'édition

Le covid booste l'usage de MyGuichet.lu
Luxembourg 3 min. 09.10.2020 Cet article est archivé

Le covid booste l'usage de MyGuichet.lu

MyGuichet.lu a constitué le point d'entrée de nombreux habitants pour prendre rendez-vous au dépistage covid.

Le covid booste l'usage de MyGuichet.lu

MyGuichet.lu a constitué le point d'entrée de nombreux habitants pour prendre rendez-vous au dépistage covid.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 09.10.2020 Cet article est archivé

Le covid booste l'usage de MyGuichet.lu

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Jamais le service en ligne n'avait connu pareille fréquentation depuis son lancement en 2009. Ces neuf derniers mois, MyGuichet.lu a vu transiter plus de 1,3 million de démarches.

Rares sont les organismes à se féliciter du covid-19. Mais au ministère de la Digitalisation, on serait presque fier d'avoir trouvé le virus sur sa route. Pas du point de vue de la lutte sanitaire certes, mais en assurant pour chaque ministère luxembourgeois l'outil informatique permettant de conserver le contact avec citoyens et entreprises impactés. Ainsi, de janvier à fin septembre, MyGuichet.lu a vu son usage tripler en comparaison à la même période en 2019.

Pas un formulaire électronique, pas une précision sur une aide sociale, une information sur la maladie et autres demandes de chômage partiel qui n'aient transité par le site du gouvernement. Y compris le formulaire de prise de rendez-vous en vue d'un dépistage covid qui, ces derniers mois, a constitué une bonne part de l'activité de la plateforme. 

Ainsi, dès le début de la crise sanitaire, le Centre des technologies de l'information de l'Etat (CTIE) a été soumis à rude épreuve. A chaque nouvelle mesure gouvernementale annoncée, il lui a fallu créer l'onglet, les liens, les réponses aux internautes. Et cela en plus des missions habituelles à poursuivre. Car pour les usagers particuliers comme pour les sociétés, MyGuichet.lu constitue aussi un point d'accès essentiel vers toute une série de documents indispensables au quotidien.

Ainsi, dans le top 5 des démarches effectuées via le site d'Etat, on retrouve les demandes d'extrait de casier judiciaire, la déclaration d'impôt sur le revenu 2019 ou les demandes de contact avec la Caisse nationale de Santé. Dans le même temps, il a aussi fallu assurer l'accès à certains documents «authentifiés» comme les fiches de salaires et pensions (pour les agents d'Etat et de certaines communes), le certificat de résidence téléchargeable, le permis à points ou le dossier individuel d'assuré à la CNS. Ouf, le système a tenu le choc. Effaçant les critiques qui avaient émaillé ses premières années de mise en fonction.


IPO,Interviewserie Blau-Rot-Grün. Marc Hansen. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort.
Fonction publique et Digitalisation montent au front
Les deux ministères dirigés par Marc Hansen (DP) jouent un rôle aussi discret que précieux actuellement.

Et Marc Hansen (DP), ministre délégué à la Digitalisation, d'applaudir au passage: «Le CTIE a fait preuve d'un engagement sans faille pendant cette période de crise pour assurer un service aux citoyens rapide et fiable. Je remercie tous ces agents dont le travail se fait essentiellement en coulisses, mais qui a été primordial pour gérer une situation difficile».

Ce travail de l'ombre, il a fallu le réaliser alors même que la plateforme sécurisée voyait les démarches ''non-covid'' elles aussi grimper. De 17% par rapport à l'an dernier, précisément, pour s'établir à 430.000. «Cette progression témoigne du fait que l'étendue et l'offre diversifiée de MyGuichet.lu est de plus en plus reconnue et appréciée du grand public», estime le ministère de la Digitalisation. Un avis conforté par le boom des créations de compte de la part de particuliers. En un an, 22% de nouveaux «espaces privés» ont ainsi vu le jour sur la plateforme.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Premier ministre et le ministre de l'Economie ont annoncé, mardi, l'acquisition de Meluxina. D'une puissance de dix pétaflops, l'appareil sera dédié à la recherche, la médecine personnalisée et aux projets eHealth. Mais il vise surtout à intégrer le pays dans le réseau européen des supercalculateurs.
(de g. à dr.) Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d’État, ministre de la Digitalisation ; Roger Lampach, CEO LuxProvide SA ; Pascal Bouvry, CEO LuxProvide SA
Des informations sensibles provenant d'une administration de la Justice ont été dérobées. Même si ce n'est pas la première fois que ce type d'incident arrive, la question est de savoir comment ces fichiers ont été dérobés au sein du Centre des technologies de l'information de l'État (CTIE).