Changer d'édition

Le covid a bien pesé sur la mortalité
Luxembourg 3 min. 07.06.2021

Le covid a bien pesé sur la mortalité

Le Statec estime que les mois de novembre et décembre (3ème vague) ont été ceux où la surmortalité a le plus sévi durant l'année 2020.

Le covid a bien pesé sur la mortalité

Le Statec estime que les mois de novembre et décembre (3ème vague) ont été ceux où la surmortalité a le plus sévi durant l'année 2020.
Photo archives : Lex Kleren
Luxembourg 3 min. 07.06.2021

Le covid a bien pesé sur la mortalité

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Si 2020 a été une année noire au Luxembourg, avec 326 décès de plus qu'un an auparavant, le Statec estime que cela est principalement dû à l'épidémie virale. Avec un «excès de mortalité» constaté notamment chez les plus de 75 ans.

 Avec 4.609 décès enregistrés en 52 semaines, le pays a pleuré en 2020 plus de défunts que le bilan annuel généralement constaté ces quarante dernières années. Surtout il a vu remonter son taux de mortalité de façon inédite, pour atteindre les 7,3‰. Le niveau le plus élevé de cette dernière décennie mais, il faut le reconnaître, bien plus bas qu'en 2003 ou 2006 quand la canicule avait engendré nombre de décès.


Daniel Cadena works at the Litomex steel coffin factory in Ecatepec, Mexico state, Mexico on January 26, 2021. - The chilling increase in deaths from the pandemic has overwhelmed the country's hospitals, funeral homes, cemeteries and crematoriums. The coronavirus has killed at least 158,536 people in Mexico by the end of January 2021 since the outbreak emerged in China in December 2019. (Photo by Alfredo ESTRELLA / AFP)
2020, année «surmortelle»
Les décès en lien avec le covid-19 ont représenté 10,8% des 4.649 morts officiellement enregistrées l'an passé. Selon le Statec, il faut remonter à une quarantaine d'années pour retrouver des chiffres aussi morbides.

Bien entendu, le covid explique ce rebond. Mais, lundi, le Statec a dévoilé plus précisément l'impact de l'épidémie au Grand-Duché. Et les analystes d'estimer que la mortalité de 2020 était 5,8% plus importante que ce qui était attendu. Car après un hiver particulièrement doux, rien ne laissait prédire que le pays allait connaître douze mois de décès en cascade à compter du 1er malade covid+ décédé, le 13 mars 2020. 

Pour le Statec, la surmortalité mesurée peut se chiffrer à la disparition de 438 résidents. Un total qui «correspond avec le nombre de décès officiellement dus au covid-19» pendant la période étudiée. Et vague après vague, les contaminations ont ainsi emporté des vies, au-delà des tendances enregistrées les années précédentes. Une vérité plus prononcée encore pour les hommes et les personnes âgées. Ainsi, par exemple, chez les seniors «la hausse des décès demeure limitée chez les 70-89 ans (+4,8%)» mais elle est très nette à partir de 90 ans. Passant même à 23% parmi les résidents âgés de 90 à 94 ans. Un quart de cette tranche d'âge donc...

On sait que cette surmortalité des aînés n'est pas un phénomène exclusif au Grand-Duché. Il n'empêche que le sujet a pris une telle ampleur qu'une enquête parlementaire a été ouverte. Depuis mai, il appartient ainsi à Jeannot Waringo de faire notamment la lumière sur la gestion de crise dans les maisons de retraite et de soins. De nombreux clusters y ont été signalés au fil des mois, et les disparitions bien trop nombreuses pour ne pas s'interroger sur l'efficacité des dispositifs prônés par la ministre de la Famille, Corinne Cahen (DP).

Immanquablement, l'impact de l'épidémie s'est donc aussi traduit par une baisse de l'espérance de vie. Elle s'établit désormais à 80,1 ans chez les hommes, et 85,3 ans chez les femmes. Ces dernières ayant connu la plus forte baisse (-0,7 ans en moyenne), même si question mortalité, ce sont bien les messieurs qui ont été les plus concernés. Avec un «excédent de décès» estimé à +9,4% pour cette catégorie de la population.

A l'heure actuelle, l'épidémie a été la cause de 818 décès au Luxembourg selon les dernières données du ministère de la Santé : 54% d'hommes, 46% de femmes.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Xavier Bettel a encore insisté, mercredi, sur l'intérêt pour chacun et collectivement à ce que l'adhésion à la campagne vaccinale anti-covid reste massive. Jusqu'à présent 37% des résidents ont reçu au moins une dose.
A patient receives a dose of the Pfizer-BioNTech vaccine at the temporary Covid-19 vaccination centre in a gymnasium in Saint-Maur-des-Foss�s, outside Paris, on May 31, 2021. (Photo by BERTRAND GUAY / AFP)
Alors que les maisons de retraite et de soins luxembourgeoises ont enregistré 346 des 806 décès en lien avec l'infection covid, le ministère de la Famille relève qu'à peine plus de la moitié des salariés y sont vaccinés.
Covid, old people
Alors que la circulation a diminué au Luxembourg en raison du confinement et du télétravail, le nombre de morts a quant à lui augmenté de 18% sur les douze derniers mois. Pourtant, la mortalité routière est à la baisse depuis le début des années 2010.
Depuis plusieurs mois, les professionnels de santé alertent sur l'impact des restrictions sanitaires sur la santé mentale, et notamment l'augmentation des pensées morbides. Un phénomène qui toucherait particulièrement les adolescents.
Depuis le début de l'épidémie au Luxembourg, seul le mois d'avril a enregistré une surmortalité modérée par rapport aux moyennes des années précédentes. Le Statec parle d'une centaine de décès supplémentaires, entre mi-mars et fin avril.
Flowers are laid on funeral urns in Pere Lachaise cemetery, in Paris on June 7, 2020, as the cemeteries reopened from June 2, during the second phase of the easing of lockdown measures taken to curb the spread of the COVID-19 pandemic, caused by the novel coronavirus. (Photo by FRANCOIS GUILLOT / AFP)
La canicule de début juillet a entraîné plus de 400 décès supplémentaires en Belgique et causé "un pic de mortalité intense", a révélé en fin de semaine l'Institut scientifique de santé publique (ISP), dont l'évaluation a été contestée par le ministre wallon en charge du dossier.
Tous les groupes d'âges sont concernés par une surmortalité de 26% due à la canicule, en Belgique.