Changer d'édition

Le covid-19 plombe les finances de la capitale
Luxembourg 2 min. 26.05.2020 Cet article est archivé

Le covid-19 plombe les finances de la capitale

Les finances communales de Luxembourg risquent de plonger dans le rouge.

Le covid-19 plombe les finances de la capitale

Les finances communales de Luxembourg risquent de plonger dans le rouge.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 26.05.2020 Cet article est archivé

Le covid-19 plombe les finances de la capitale

L'année 2020 s'annonce particulièrement délicate pour le portefeuille de Luxembourg. Entre taxes non perçues, aides directes et coûts supplémentaires liés à la crise sanitaire, les recettes de la capitale pourraient être amputées de plus de 110 millions d'euros.

(ER) - «Avec les mesures que nous avons prévues pour soutenir le commerce et l'horesca, le soutien que nous offrons est plus que maximal», a lancé le Premier échevin Serge Wilmes (CSV) lors du conseil communal de la capitale qui s'est tenu ce lundi. Autrement dit, les responsables de la Ville ont déjà donné beaucoup et il leur sera difficile de faire plus en cette nouvelle phase de déconfinement

Les nombreuses initiatives mises en place par les élus de la capitale auront des conséquences sur les finances de Luxembourg, à l'instar du pays comme l'a rappelé ce lundi le ministre des Finances Pierre Gramegna (DP). La capitale a d'ailleurs prévu dans son budget une somme de 1,5 million d'euros pour venir en aide aux différents commerces grâce à un système de bons d'achat. Des aides directes sont aussi envisagées mais aucun chiffre n'a été communiqué.


Chaque commune reste libre de distribuer des masques
Si le ministère de la Santé organise des distributions de masques auprès des professionnels de santé pour éviter la propagation du covid-19, les bourgmestres peuvent prendre pareille initiative pour leurs habitants.

Mais avant de connaître l'impact de la crise du covid-19 sur les futures finances de la Ville, l'échevin des Finances Laurent Mosar (CSV) estime d'ailleurs que le bilan définitif ne sera connu qu'au début de l'année 2021, la Ville a déjà fait ses comptes. Près de 480.000 euros ont été dépensés en savons, désinfectants, masques ou encore 85.000 euros de matériel informatique pour favoriser le télétravail. 

Outre ces frais, il y a également un manque à gagner à cause de recettes non perçues notamment les loyers de certains commerces qui appartiennent à la Ville (225.000 euros), la taxe sur les terrasses de café et restaurant suspendue pour 2020 (110.000 euros) ou encore les recettes des parkings publics (2,5 millions d'euros). Dans ces conditions, la Ville de Luxembourg pourrait «avoir une perte de plus de 110 millions d'euros dans ses recettes» au moment du bilan comptable 2020, selon Laurent Mosar. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Plus de 21.700 bons d'achat pour soutenir les commerces
Pour relancer la consommation, la Ville de Luxembourg n'hésite pas à mettre la main au portefeuille. Au total, elle a déboursé 1,86 million d'euros en chèques-cadeaux et reversé près de 3,3 millions d'euros en subsides. Objectif: permettre aux enseignes de la capitale de sortir la tête de l'eau.
La Ville aussi généreuse que l'Etat envers les commerces
La capitale poursuit sa politique de soutien à la relance des activités commerciales. A la suite d'une aide directe de 1.000 euros en bons d'achat, le premier échevin Serge Wilmes (CSV) annonce ce vendredi un soutien supplémentaire de 4.000 euros.
Deuxième distribution de masques en cours
La répartition d'un nouveau lot de protections buccales pour les résidents âgés de plus de 16 ans débute ce lundi. Une opération qui s'étale sur plusieurs jours en fonction des possibilités des communes, responsables de cette tâche.
Lokales, Corona-Virus Covid19,  Maskenverteilung im grossen Sitzungssaal der Gemeinde Esch Alzette, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
26 millions d'euros pour le domaine du Kiem
Le projet d’extension du bâtiment scolaire avec la construction d'un foyer scolaire a été adopté par le conseil communal de la Ville de Luxembourg. Les élus ont aussi planché sur la reprise du fondamental.
Lokales,Geplanter Anbau an das bestehende Schulgebäude Domaine du Kiem.Kirchberg. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort