Changer d'édition

Le coronavirus bouleverse votre quotidien
Luxembourg 2 min. 12.03.2020 Cet article est archivé

Le coronavirus bouleverse votre quotidien

Xavier Bettel a pris le temps de développer des recommandations pour tous les domaines de la vie des citoyens.

Le coronavirus bouleverse votre quotidien

Xavier Bettel a pris le temps de développer des recommandations pour tous les domaines de la vie des citoyens.
Luxembourg 2 min. 12.03.2020 Cet article est archivé

Le coronavirus bouleverse votre quotidien

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Alors que désormais 26 personnes sont infectées par le covid-19, le gouvernement a listé, jeudi, toute une série de mesures destinées à freiner l'épidémie virale. Et ça commence tout de suite...

C'est un Xavier Bettel grave qui s'est adressé à la nation, jeudi soir. Et à cela une raison, le coronavirus n'en finit pas de progresser dans le pays: 26 cas positifs pour 94 placés en quarantaine. Il était donc temps de prendre des mesures «jamais vues au Luxembourg». Au-delà des deux semaines d'interruption de la vie scolaire qui va concerner plus de 150.000 jeunes, le Premier ministre a aussi décliné tout un panel de changements.

  • Dans les transports en commun

Logiquement, les transports scolaires sont supprimés du 16 au 27 mars. Mais «afin d’éviter un contact étroit prolongé avec le chauffeur», les deux premières rangées dans les bus sont supprimées pour les passagers.

Il est recommandé aux personnes de plus de 65 ans ou affaiblis par une maladie (cancer, diabète, faiblesse immunitaire due à une maladie ou à une thérapie, etc) de ne plus emprunter les bus, trains et autres navettes. 

Les deux premiers rangs de sièges devront être inoccupés.
Les deux premiers rangs de sièges devront être inoccupés.
Photo: Guy Jallay
  • Manifestations et rassemblements

 A partir du 13 mars et jusqu’au 31 mars pour l'heure, les manifestations en milieu confiné rassemblant plus de 100 personnes sont interdites. La même interdiction frappe désormais les manifestations en milieu non confiné rassemblant cette fois plus de 500 personnes.

  • A l'hôpital

Alors que l'hôpital du Kirchberg a enregistré son premier cas positif au coronavirus, jeudi, le gouvernement a décidé d'interdire les visites de patients hospitalisés. 

Au cas où une visite devra avoir lieu, «toutes les mesures de protection nécessaires doivent être prises afin d’assurer la protection des patients». Cette visite ne pourra uniquement se décider que sur autorisation spéciale émise par la direction de l’établissement hospitalier.

Les établissements de soins ont reçu comme consigne d’annuler le congé du personnel de santé, «si une telle mesure devenait nécessaire au vu de l’évolution de la situation».

  •  Pour les seniors

Les principales nouvelles dispositions concernent le fonctionnement des maisons de soins et structures d’hébergement pour personnes âgées agréées par l’Etat. Elles accueillent en effet les personnes les plus à risques face à l'infection pulmonaire. Aussi le gouvernement se montre-t-il ferme :  interdiction des visites (familiales notamment) et recommandation d’éviter les sorties pour les pensionnés résidents.

Les seules exceptions concerneront le personnel et les prestataires externes «sous condition qu’ils ne présentent pas de symptômes (toux, fièvre, difficultés respiratoires)».


Pflegeheim Servior Baustelle, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Maisons de retraite en projet pour les papy-boomers
Les structures d'hébergement affichent toutes occupées au Luxembourg et les listes d'attente s'allongent. Chaque mois, quasiment un nouveau projet de construction arrive au ministère de la Famille. Mais tous ne verront pas le jour.

Les directeurs des structures peuvent permettre des dérogations à l’interdiction du droit de visite et de sortie, dans des cas exceptionnels pour les proches et membres de la famille, sous condition qu’ils ne présentent pas de symptômes.

Le gouvernement entend aussi que les activités des clubs seniors soient suspendues. Les activités dans les foyers de jour peuvent être maintenues. Il en est de même des réseaux d’aide et de soins. Le service de repas sur roues sera maintenu sur l'ensemble du territoire.