Changer d'édition

Le Coréen Hyundai perquisitionné au Luxembourg et en Allemagne
Luxembourg 29.06.2022
Scandale du Dieselgate

Le Coréen Hyundai perquisitionné au Luxembourg et en Allemagne

Le constructeur est poursuivi pour suspicion de fraude et de pollution de l'air, ainsi que de complicité de ces délits.
Scandale du Dieselgate

Le Coréen Hyundai perquisitionné au Luxembourg et en Allemagne

Le constructeur est poursuivi pour suspicion de fraude et de pollution de l'air, ainsi que de complicité de ces délits.
Crédit: Shutterstock
Luxembourg 29.06.2022
Scandale du Dieselgate

Le Coréen Hyundai perquisitionné au Luxembourg et en Allemagne

Il lui est reproché d'avoir vendu plus de 210.000 véhicules diesel jusqu'en 2020 avec des dispositifs non autorisés, permettant de réduire artificiellement les émissions de CO2 des moteurs

(AFP) - Le constructeur automobile coréen Hyundai et sa filiale Kia ont fait l'objet mardi de perquisitions en Allemagne et au Luxembourg, dans le cadre d'une enquête sur la vente de «210.000 véhicules» dont le moteur diesel était présumé truqué. «Près de 140 enquêteurs (...) ont mené des perquisitions dans huit lieux en Allemagne et au Luxembourg», appartenant aux «constructeurs Kia et Hyundai» a indiqué le parquet de Francfort dans un communiqué envoyé mercredi à l'AFP.


La conduite sans les mains autorisée dès l’été 2022 au Luxembourg
Encore loin des voitures volantes du Cinquième élément ou de Retour vers le futur, la conduite autonome de niveau 3 (comprenez la possibilité de ne pas garder les mains sur le volant) sera toutefois autorisée à compter du 14 juillet 2022.

Il leur est reproché d'avoir «vendu plus de 210.000 véhicules diesel jusqu'en 2020 avec des dispositifs non autorisés», permettant de réduire artificiellement les émissions de CO2 des moteurs, a-t-il ajouté. Les deux constructeurs sont donc poursuivis pour «suspicion de fraude et de pollution de l'air, ainsi que de complicité de ces délits». Ces opérations ont été «coordonnées par Eurojust», la plateforme de coopération judiciaire européenne, a précisé le parquet.

À la recherche de preuves

Le logiciel permettant la manipulation proviendrait notamment de l'équipementier Delphi, qui appartient aujourd'hui au groupe américain BorgWarner, lui aussi poursuivi.

Au cours de la perquisition, les enquêteurs ont cherché des «preuves, notamment des données de communication, des logiciels, et des documents de planification», selon les autorités allemandes. C'est la première fois que le constructeur Hyundai est visé par la justice dans le cadre du scandale des moteurs truqués «dieselgate».


L'E-85, en quête de reconnaissance...
Introuvable au Grand-Duché, le Superéthanol-E85 a tout pour séduire: économique, écologique, ses déchets sont même réintroduits dans l'alimentation animale. Mais alors, qu'attend-on pour rouler à la betterave?

Ce scandale a éclaté en 2015 quand Volkswagen avait, à la suite d'accusations de l'agence environnementale américaine, reconnu avoir truqué 11 millions de ses véhicules diesel à l'aide d'un logiciel. Plusieurs constructeurs et équipementiers sont depuis dans le viseur de la justice au-delà des frontières de l'Allemagne, où de premiers procès contre d'anciens responsables du groupe Volkswagen sont en cours.

Récemment, des perquisitions ont également visé le Japonais Suzuki, le Français Stellantis et l'Italien Marelli, en Allemagne, Italie et Hongrie.


Sur le même sujet

À l'approche des vacances scolaires et du traditionnel chassé-croisé entre les vacanciers et ceux qui travaillent durant les congés des écoliers, il est important de rappeler quelques réflexes qui peuvent vous sauver la vie sur l'autoroute.
Les vacances d’été, c’est dans deux mois à peine. Beaucoup prendront la route pour s’évader et se rendre sur leur lieu de villégiature. Pour que le voyage se fasse sans encombre, l’ACL fait le point sur les pièges à éviter.
25.1. Luxemburg-Stadt / Feinstaub Verschmutzung durch Verkehr und Heizungen / Auspuff, Auto ,Verkehr Foto:Guy Jallay
Le scandale des diesels trafiqués de Volkswagen s'étendait mardi avec la possible ouverture d'une enquête pénale aux Etats-Unis, la convocation des représentants du constructeur par la Corée et la demande d'une enquête européenne par la France.
Attendees take part in the 2016 Volkswagen Passat reveal in the Brooklyn borough of New York September 21, 2015.  Volkswagen AG's U.S. head on Monday said he was confident the German automaker would restore customer confidence after it "totally screwed up" by rigging emissions tests of diesel-powered vehicles in the United States. Michael Horn vowed to make amends at a lavish event in New York to promote the 2016 Passat where the carmaker doled out German beer, pretzels and "cheddary ale fondue" to dealers and the media, before a performance of rockstar Lenny Kravitz.    REUTERS/Darren Ornitz