Changer d'édition

Le Conseil d'Etat se dit favorable à la version 2G+
Luxembourg 23.12.2021 Cet article est archivé
Mesures sanitaires

Le Conseil d'Etat se dit favorable à la version 2G+

Les personnes qui n'ont pas reçu de dose booster devront se faire tester pour se rendre au restaurant.
Mesures sanitaires

Le Conseil d'Etat se dit favorable à la version 2G+

Les personnes qui n'ont pas reçu de dose booster devront se faire tester pour se rendre au restaurant.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 23.12.2021 Cet article est archivé
Mesures sanitaires

Le Conseil d'Etat se dit favorable à la version 2G+

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Les Sages ont rendu leur copie ce jeudi sur l'adaptation de la nouvelle loi covid. Suite aux annonces du gouvernement, le texte actuel voté à peine la semaine dernière doit être modifié ce vendredi.

Trouver un juste équilibre entre le respect «des libertés fondamentales» et le «droit à la vie». C'est l'exercice auquel s'est prêté à nouveau le Conseil d'Etat pour se prononcer sur le renforcement de l'actuelle loi covid suite aux nouvelles annonces ce mercredi du Premier ministre Xavier Bettel (DP) et la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP).


A partir du 13 juin, jusqu'à 10 personnes pourront être servies à la même table. En terrasses comme   en intérieur si l'établissement respecte le protocole "covid check".
Bars et restaurants passent en mode «2G+»
Avec les annonces ce mercredi du gouvernement, la restauration reçoit un nouveau coup de massue. L'ensemble du secteur devra fermer ses portes à partir de 23h. En plus, les clients n'ayant pas reçu de troisième dose devront s’acquitter d’un test rapide.

Parmi les principales mesures, figure le système 2G+ dans le secteur Horeca. Les personnes qui n'ont pas encore reçu leur injection «booster» devront se soumettre à un test. Le Conseil d'Etat n'y voit pas d'objection au vu de l'évolution de la situation sanitaire, avec notamment la menace du variant Omicron

Les Sages estiment que cette obligation ne constitue pas «une ingérence disproportionnée dans les libertés individuelles par rapport à la nécessaire protection de la santé publique». Ils conseillent cependant qu'au-delà du test sur place, il soit possible de présenter le résultat négatif d'un test PCR ou un test antigénique en cours de validité.

Le Conseil d'Etat donne également son feu vert pour la fermeture des établissements de l'Horeca à 23 heures en rappelant que les entreprises concernées pourront bénéficier de différentes aides, dont la couverture à 100% des charges d'exploitation. Un soutien financier qui a soulagé le secrétaire général de l'Horesca François Koepp. Ce dernier aurait toutefois souhaité une fermeture qu'à partir de minuit, notamment pour le réveillon du 31 décembre.

Le vote du texte par les députés doit se tenir ce vendredi. Une fois le nouveau texte validé, les mesures entreront en vigueur dès ce week-end.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Deux études menées en Grande-Bretagne et publiées ce mercredi montrent que les infections au variant Omicron du Covid-19 sont moins susceptibles de provoquer des hospitalisations par comparaison avec le variant Delta.
A medical worker performs a PCR test on a woman who wanted to be tested for Covid-19 at East Boston Neighborhood Health Center in Boston, Massachusetts on December 20, 2021. - Boston Mayor Michelle Wu announced that starting January 15, 2022, guest and employees, in the Boston will be required to show proof of vaccination against Covid-19 in order to enter some indoor spaces, including dining venues, bars and nightclubs, fitness centers and any indoor entertainment venues.  The new city mandate also requires all city employees to be vaccinated with at least one dose by January 15, and two doses by February 15. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Avec les annonces ce mercredi du gouvernement, la restauration reçoit un nouveau coup de massue. L'ensemble du secteur devra fermer ses portes à partir de 23h. En plus, les clients n'ayant pas reçu de troisième dose devront s’acquitter d’un test rapide.
A partir du 13 juin, jusqu'à 10 personnes pourront être servies à la même table. En terrasses comme   en intérieur si l'établissement respecte le protocole "covid check".