Changer d'édition

Le Conseil d'Etat critique l'allègement des mesures
Luxembourg 2 min. 10.01.2022
Projet de loi Covid

Le Conseil d'Etat critique l'allègement des mesures

Le Conseil d'Etat dit ne pas comprendre la logique des mesures allégées dans le cadre du régime 2G+.
Projet de loi Covid

Le Conseil d'Etat critique l'allègement des mesures

Le Conseil d'Etat dit ne pas comprendre la logique des mesures allégées dans le cadre du régime 2G+.
Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 10.01.2022
Projet de loi Covid

Le Conseil d'Etat critique l'allègement des mesures

Les Sages ont émis des remarques sur l'élargissement du champ d'application du régime 2G+ et sur la réduction des délais en matière d'isolement.

Plusieurs points du dernier projet de loi covid ne satisfont pas le Conseil d'Etat, qui l'a fait savoir dans son avis rendu ce lundi. Les amendements apportés au texte de loi initial portaient principalement sur le champ d’application personnel du régime 2G+ ainsi que sur la durée des délais en matière d’isolement. L'instance a listé plusieurs oppositions formelles, la plupart se rapportant à des «insécurités juridiques»,  notamment sur l'éligibilité à la dose de rappel. Mais le Conseil d'Etat relance aussi le débat sur la question de l'accès aux lieux et établissements de loisirs, expliquant qu'il a du mal «à concevoir la logique des allègements proposés par les auteurs dans le cadre du régime 2G+».


Quatre jours d'isolement en moins pour les vaccinés
Les personnes vaccinées verront leur durée d'isolement réduite de dix à six jours, en cas de test positif au covid-19. Une décision qui permet au Luxembourg de s'aligner par rapport à ses voisins européens.

Rappelons que le gouvernement a décidé d'élargir, dans le cadre du régime 2G+, les catégories de personnes pouvant être exemptées de l’obligation supplémentaire de test à un certain nombre de citoyens n’ayant pas encore fait l’objet d’une vaccination de rappel, « tout en maintenant un cadre strict ».  En résumé, les personnes disposant d'un schéma vaccinal complet de moins de 180 jours, celles ayant reçu leur «booster» et celles qui sont en mesure de présenter un certificat de rétablissement ne doivent donc plus faire de test supplémentaire.

Aux yeux du Conseil d'Etat, «cette approche semble encore être en contradiction avec la réduction itérative, de six à trois mois, du délai à partir duquel une vaccination de rappel est admise», rappelant au passage que la contagiosité du variant Omicron, qui est prédominant aujourd'hui dans le pays, est bien plus élevée.

Avoir plutôt recours à des tests certifiés

Les Sages se montrent aussi en désaccord avec le point qui concerne la réduction de la durée d'isolement, qui passe de dix jours à six jours pour les personnes vaccinées.  Ces dernières doivent effectuer des tests antigéniques rapides le cinquième et le sixième jour. La mesure d'isolement prend fin au bout de six jours, à condition que le résultat soit négatif. Le Conseil d'Etat n'y est pas opposé sur le principe mais s'interroge sur le fait que les personnes aient recours à des tests sans certification. «La disposition telle qu’elle est rédigée constitue dès lors un chèque en blanc dans le chef des personnes pour décider elles-mêmes de la fin de l’isolement au bout de six jours. Une éventuelle sanction ne saurait venir à s’appliquer étant donné qu’il sera impossible de vérifier ex post si les résultats des tests en question étaient positifs ou négatifs», souligne le Conseil d'Etat. Qui suggère à la place d'avoir recours à des tests certifiés dont le coût pourrait être pris en charge par la collectivité.

Rappelons que les nouvelles règles resteront en vigueur jusqu'au 28 février prochain. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Durée d'isolement, autotest à réaliser à domicile, attestation de guérison... Les recommandations à suivre après avoir été testé positif au covid-19 diffèrent dans la Grande Région. Tour d'horizon de ces différentes règles.
03.01.2022, Bayern, Bayreuth: Intensivpfleger Oliver Sablowski (l) testet eine Passantin mit einem Antigen-Schnelltest. Er betreibt mit einem Lastenrad eine mobile Corona-Teststation. Foto: Daniel Vogl/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'application de vérification des certificats de vaccination a été mise à jour pour pouvoir inclure la fonctionnalité 2G+.
Stewards check supporters Covid-19 documentation as they arrive for the English Premier League football match between Norwich City and Arsenal at Carrow Road Stadium in Norwich, eastern England, on December 26, 2021. (Photo by Lindsey Parnaby / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No video emulation. Social media in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No use in betting publications, games or single club/league/player publications. /
Les Sages ont rendu leur copie ce jeudi sur l'adaptation de la nouvelle loi covid. Suite aux annonces du gouvernement, le texte actuel voté à peine la semaine dernière doit être modifié ce vendredi.
22.12.2021 Covid Check , covidcheck in Bar , Restaurant , Horeca , 2G Booster Irish Pub  , Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort