Changer d'édition

Le congé pour soutien familial prolongé
Luxembourg 17.06.2020 Cet article est archivé

Le congé pour soutien familial prolongé

La ministre de la Famille a annoncé que 51 personnes ont bénéficié du congé pour soutien familial.

Le congé pour soutien familial prolongé

La ministre de la Famille a annoncé que 51 personnes ont bénéficié du congé pour soutien familial.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 17.06.2020 Cet article est archivé

Le congé pour soutien familial prolongé

Les députés ont marqué leur accord ce mercredi pour la prolongation de la mesure pour permettre à certains de s'occuper de leurs proches dépendants. Le projet de loi va même être étendu aux fonctionnaires d'Etat comme le souhaitait le Conseil d'Etat.

(ER) - Prolonger le congé pour soutien familial au-delà de la fin de l'état de crise, qui se termine ce mercredi 24 juin, c'est l'objectif du projet de loi 7608 présenté ce mercredi aux députés par Corinne Cahen (DP). 

La ministre de la Famille et de l'Intégration a notamment précisé que 51 personnes ont bénéficié de ce congé pour soutien familial. Pour rappel, cette mesure devait soulager les salariés du secteur privé et les travailleurs indépendants qui étaient obligés d'arrêter de travailler le temps de la fermeture d'une structure agréée pour personnes en situation de handicap ou pour personnes âgées.


Un congé pour s'occuper de nos proches dépendants
La plupart des structures de jour accueillant des personnes handicapées ou des personnes âgées qui ne sont plus autonomes, ont fermé leurs portes pour éviter la transmission du virus. Le gouvernement crée un congé inédit valable durant toute la crise.

Ce projet de loi s'inscrivait donc dans le cadre de la lutte contre la pandémie de covid-19 et pour d'autres événements imprévisibles éventuels. Une approche que ne partage pas le Conseil d'Etat qui s'est opposé à la notion trop vague «d'un évènement imprévisible». La haute autorité souhaite limiter ce congé spécial à la crise sanitaire. Il a également constaté que le projet de loi exclut les fonctionnaires d'Etat de ce congé spécial étant donné qu'ils peuvent demander à titre exceptionnel une dispense de service. Selon le Conseil d’État, il s'agirait d’une situation arbitraire. 

Vu l'urgence de ce projet de loi, la ministre de la Famille a proposé de suivre l’avis du Conseil d’Etat et les députés ont souligné l'importance d'introduire un tel congé dans le Code du travail luxembourgeois. Corinne Cahen s'est aussi engagée à proposer pour cet automne un nouveau projet de loi visant à introduire un congé pour soutien familial au-delà de la pandémie liée au covid-19. Le vote est prévu au cours de la séance publique de ce jeudi après-midi. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le pacte de redémarrage, annoncé mercredi par le Premier ministre, a été détaillé par le ministre des Finances. Un plan supplémentaire de «700 à 800 millions d'euros» voué à permettre que tout le monde «joue le jeu des liquidités».
Politik, Sommerinterview Pierre Gramegna, Minister der Finanzen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Très attendu par les familles, les députés ont voté ce mardi la loi sur le nouveau congé parental. Il devrait entrer en vigueur au 1er décembre et les nouveaux formulaires seront disponibles dès novembre.
A l'avenir, les prestations familiales ne seront plus indexées mais un mécanisme permettra d'adapter les montants au salaire médian. La ministre de la Famille l'a confirmé mercredi à l'OGBL, étonné que le mécanisme ne figure pas dans le projet de loi. Le syndicat table sur l'entrée en vigueur du congé parental, nouvelle formule, au 1er janvier 2016.