Changer d'édition

Le congé pour raison familiale joue les prolongations
Luxembourg 22.01.2021 Cet article est archivé

Le congé pour raison familiale joue les prolongations

Les parents d'enfants de moins de 13 ans mis en quarantaine peuvent désormais prétendre au congé parental.

Le congé pour raison familiale joue les prolongations

Les parents d'enfants de moins de 13 ans mis en quarantaine peuvent désormais prétendre au congé parental.
Photo : archives
Luxembourg 22.01.2021 Cet article est archivé

Le congé pour raison familiale joue les prolongations

Les députés de la Chambre ont voté l'allongement des mesures exceptionnelles de congés jusqu'à début avril. Destinées aux parents, elles ont été adaptées pour coller davantage aux réalités de l'épidémie.

(jum) - Les parents peuvent souffler. Le régime exceptionnel de congé pour raison familiale arrivé à échéance le 20 janvier a été prolongé jusqu'au début des vacances de Pâques. Les députés de la Chambre ont aussi voté, jeudi, des adaptations à cette mesure révisée depuis le début de la crise sanitaire pour faciliter la garde des enfants dans des situations déterminées.

Le congé, qui a subi des évolutions au gré des avancées de l'épidémie, concernait en effet jusqu'alors les parents dont l'établissement scolaire avait dû fermer pour des raisons de santé publique. Désormais, l'un ou l'autre parent d'enfant de moins de 13 ans mis en quarantaine (et donc «concernés par des mesures d'isolement, d'éviction ou de maintien à domicile») pourront également prétendre au congé familial. Les pères ou mères des enfants de moins 13 ans qui ne peuvent se rendre à l'école car considérés comme vulnérables au covid-19 sont aussi concernés. 

Pour rappel, cette disposition permet aux travailleurs de prendre un congé non décompté des jours légaux dispensés pour raisons familiales. Les mesures s'appliquent tant aux salariés qu'aux travailleurs indépendants. 


Wichtig war es der kleinen Maite, dass das Virus freundlich aussieht. Auch wenn in dem Buch klar wird, dass es gefährlich ist.
A 8 ans, elle écrit un livre sur le coronavirus
Après avoir subi le confinement au printemps 2020, Maité, huit ans, a écrit un livre expliquant le coronavirus. Sa mère, psychologue pour enfants, l'a aidée à le mettre en forme pour qu'il soit ludique et scientifiquement correct.

Le texte vaut aussi pour les travailleurs frontaliers. «Même si actuellement au Luxembourg les écoles et structures d'accueil sont ouvertes, il en est différemment de nos pays voisins», précise le texte. L'application aux frontaliers est néanmoins conditionnée à la présentation par le parent d'un document officiel émanant des autorités de son pays attestant de la situation de son enfant. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dans le cas où les élèves d'une école ou d'un lycée seraient placés en quarantaine, le ministère de la Sécurité sociale a annoncé, mercredi, mettre à disposition un nouveau document pour permettre aux parents de bénéficier du congé pour raisons familiales. L'objectif : simplifier les démarches.