Changer d'édition

Le come-back de Sylvie Mischel fait des vagues
Luxembourg 09.01.2020 Cet article est archivé

Le come-back de Sylvie Mischel fait des vagues

L'élue a dû quitter toutes ses fonctions en décembre pour mettre un terme à la polémique autour de sa critique de l'accueil de réfugiés au Luxembourg.

Le come-back de Sylvie Mischel fait des vagues

L'élue a dû quitter toutes ses fonctions en décembre pour mettre un terme à la polémique autour de sa critique de l'accueil de réfugiés au Luxembourg.
Photo : Armand Wagner
Luxembourg 09.01.2020 Cet article est archivé

Le come-back de Sylvie Mischel fait des vagues

Deux membres de la section féminine de l'ADR ont jeté l'éponge, mercredi, en signe d'opposition à la réintégration de leur présidente. Cette dernière avait quitté ses fonctions en décembre suite à la publication de sa part d'un message populiste sur les réseaux sociaux.

(AA) - Le retour express de Sylvie Mischel au sein des instances de l'ADR ne fait pas que des heureux. Au lendemain de sa réélection à la tête de l'Association des femmes du parti, mardi, les membres de la section Nicky Stoffel et Marceline Goergen ont remis leur démission, comme le rapportent nos confrères de 100,7.


Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Finanzplatz,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty
L'ADR critique la spirale de croissance
Le parti d'opposition appelle à un référendum sur la politique de croissance future du Luxembourg. Et de critiquer au passage Déi Gréng pour avoir dit oui au centre de données Google à Bissen.

Interrogé par la radio publique, Jean Schoos, président de la formation politique, dit s'attendre encore à des discussions internes. «L'histoire n'est pas encore finie», explique-t-il.

En décembre, Sylvie Mischel avait dû démissionner de l'ADR. En cause, un post Facebook critiquant la politique migratoire du gouvernement luxembourgeois. De fait, elle avait à cette occasion perdu sa place de présidente de la section féminine et ne siégeait plus au comité exécutif.

Avec son retour surprise dans les instances du parti, Sylvie Mischel réintègre également le comité national du parti qui occupe quatre sièges à la Chambre des députés.


Sur le même sujet

Piraten et ADR mettent fin à leur alliance
Après un peu plus d'un an de cohabitation au sein d'un groupe technique destiné à assurer une meilleure visibilité au sein de la Chambre, les deux partis annoncent ce jeudi stopper leur collaboration. La séparation prendra effet au 31 décembre prochain.
IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Roy Reding,Gast Giberyen,Sven Clement.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort