Changer d'édition

Le chômage progresse plus vite que l'emploi
Luxembourg 20.01.2020 Cet article est archivé

Le chômage progresse plus vite que l'emploi

En décembre 2019, l'ADEM aura ouvert 2.584 nouveaux dossiers de demandes d'emploi.

Le chômage progresse plus vite que l'emploi

En décembre 2019, l'ADEM aura ouvert 2.584 nouveaux dossiers de demandes d'emploi.
Photo: Anouk Anthony
Luxembourg 20.01.2020 Cet article est archivé

Le chômage progresse plus vite que l'emploi

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Avec 16.532 demandeurs d'emploi recensés au 31 décembre, le chômage aura progressé de 8,9% en un an. Dans le même temps, le marché des actifs augmentait, lui, de 3,5%.

Le dynamisme du marché du travail n'a pas faibli en fin d'année. Avec pas moins de 466.093 salariés dans le pays, le nombre de postes occupés au Grand-Duché aura ainsi progressé de 3,5% sur un an. Si les frontaliers profitent le plus en proportion des créations d'emplois sur le pays, les résidents ne sont pas en reste. Ces derniers occupant 273.345 emplois au total. Soit une progression en nombre de 2,6% en douze mois. 

Cependant, ce lundi, c'est la progression du chômage qui est à noter: +8,9% en un an, de décembre 2018 à décembre 2019. De fait, le nombre de demandeurs d'emploi atteint le chiffre de 16.532 personnes. Soit un taux de chômage de 5,4% de la population luxembourgeoise. 

Si l'économie nationale attire de plus en plus de main-d'œuvre, le nombre de postes déclarés à l'Adem comme vacants (au 2.348 au 31 décembre 2019) a lui chuté de 4,7% en un an. Mais certaines professions restent toujours sous tension et à la recherche de personnels. Ainsi, du côté de l'Agence pour le développement de l'emploi on note que les 10 métiers les plus recherchés représentent plus du quart des sièges (26,4%) déclarés à pourvoir. Les manques se faisant toujours particulièrement sentir pour les candidats formés en étude et développement informatique.

Pour l'Adem, la forte progression du nombre de demandeurs d’emploi sur l'année 2019 s’explique par un contrecoup intervenant après «la baisse exceptionnelle observée à la fin de l’année 2018». Comme cette baisse était due à une nouvelle procédure d’inscription des demandeurs d’emploi. «Celle-ci a engendré un décalage dans le temps de la prise en compte des nouvelles inscriptions dans les statistiques.»


Sur le même sujet

Un rebond du chômage pour clore 2020
L'Adem annonce un nombre de demandeurs d'emploi sensiblement en hausse pour la fin de l'an passé. Avec 19.918 inscrits, le pays affiche un taux de chômage de 6,4%.
FILE - In this Oct. 14, 2009 file photo an employee of MAN Turbo company works on big compressors and turbines at the factory in Oberhausen, western Germany. German machinery and factory equipment orders posted their 13th consecutive drop for October, but improved on past months, the industry group VDMA said Wednesday, Dec. 2, 2009. (AP Photo/Martin Meissner, file)
Un deuxième mois marqué par la baisse du chômage
L'Adem a communiqué ses chiffres concernant le marché de l'emploi pour juin 2020. Comme pour mai dernier, la tendance est à une très légère diminution. Une petite surprise vu le contexte économique difficile lié à la crise du covid-19.
online,fr, Isabelle Schlesser, Direktorin der ADEM, Arbeitslosigkeit Monat Mai  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le chômage bondit à 20.253 demandeurs d'emploi
Avec un taux de chômage à 6,9% de la population active, le Luxembourg subit fortement l'impact de la crise. Mais l'ADEM constate que le phénomène est plus lié aux difficultés à retrouver un emploi qu'à cause de nouvelles inscriptions.
An employee works on steel bars at a factory in Hangzhou, in China's eaastern Zhejiang province on May 15, 2020. - China's industrial output returned to growth for the first time this year in April, official data showed on May 15, but another sharp drop in retail sales indicated crucial consumer demand remains weak, which could scotch hopes for a quick economic recovery. (Photo by STR / AFP) / China OUT