Changer d'édition

Le chèque-service d'accueil séduit les frontaliers
Luxembourg 3 min. 29.06.2022
Une aide en pleine croissance

Le chèque-service d'accueil séduit les frontaliers

En janvier 2022, 3.045 bénéficiaires du CSA étaient des enfants de travailleurs frontaliers, dont une majorité de travailleurs frontaliers français.
Une aide en pleine croissance

Le chèque-service d'accueil séduit les frontaliers

En janvier 2022, 3.045 bénéficiaires du CSA étaient des enfants de travailleurs frontaliers, dont une majorité de travailleurs frontaliers français.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 29.06.2022
Une aide en pleine croissance

Le chèque-service d'accueil séduit les frontaliers

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Selon le ministre de la Jeunesse Claude Meisch (DP), un enfant en crèche au Luxembourg coûte en moyenne 14.381€ par an à l'État.

Le chèque-service d'accueil (CSA) s'adresse tant aux parents résidents luxembourgeois ainsi qu'aux travailleurs frontaliers exerçant au Grand-Duché. Il s'agit d'une aide financière de l'Etat pour ceux qui choisissent de déposer leurs enfants dans une crèche. «La participation maximale de l'Etat est plafonnée à 6 euros/heure pour l'accueil d'un enfant dans un service d'éducation et d'accueil et à 3,75 euros/heure pour l'accueil auprès d'un assistant parental. Tout dépassement de ces plafonds est entièrement à la charge des parents», indique notamment le guide administratif du Luxembourg.


Three quarters of children between three and 11 spend around an hour a day on their smartphones
Quel est le niveau de bonheur des enfants luxembourgeois?
La question du bien-être de nos chérubins est importante. Elle a été abordée dans un rapport national sur la situation des enfants au Luxembourg.

Et à en croire Claude Meisch (DP), ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, les bénéficiaires de cette aide financière n'ont eu de cesse d'augmenter au cours de ces dernières années. Interrogé sur le sujet par le député Marc Goergen (Pirate), le ministre a expliqué qu'au mois de janvier 2022, pas moins de 56.052 enfants étaient bénéficiaires du chèque-service accueil (CSA). «Le nombre de bénéficiaires n'a cessé d'augmenter au fil des années, sauf durant la crise sanitaire. Il n’y en avait «que» 46.682 en janvier 2017.»

Mais comme indiqué ci-dessus, depuis septembre 2016, les travailleurs frontaliers peuvent également bénéficier de cette aide. Ces derniers semblent d'ailleurs l'avoir bien compris. En janvier 2022, 3.045 bénéficiaires du CSA étaient des enfants de travailleurs frontaliers. «929 proviennent de Belgique, 306 d'Allemagne et 1.810 de France», a détaillé le ministre. Là encore, cette donnée est en constante évolution puisqu'en 2017, ils n'étaient que 677 à en profiter. La tendance suit en tout cas l'augmentation démographique du Luxembourg ainsi que la hausse du nombre de frontaliers

Un coût élevé pour l'État

Toutefois, qui dit augmentation de bénéficiaires, dit également une augmentation des dépenses de l'Etat. Claude Meisch ne dit pas autre chose en guise de réponse au député Pirate. «En 2022, les CSA coûtent 589,1 millions d'euros. En 2017, le coût était de 359,9 millions d'euros».


ARCHIV - 03.02.2020, Baden-Württemberg, Backnang: Ein Spielzeug steht vor zwei Geschwistern. (zu dpa: «Freiburgs OB will bei Kontaktregeln Ausnahmen für kleine Kinder») Foto: Sebastian Gollnow/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
5 plaintes pour des cas de maltraitance dans les crèches
Afin d'éviter des drames dans nos crèches comme à l'étranger, le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse mise sur la prévention.

Et qu'en est-il des dépenses au niveau des crèches en fonction de la taille de celles-ci? Il est clair que les coûts d'exploitation varient en fonction de la capacité d'accueil de la structure. «Selon le compte annuel 2019, les coûts d'exploitation (frais de personnel et d'exploitation) pour le gouvernement d'une crèche accueillant au moins plus d'une trentaine d'enfants se montent à environ 1,2 million d'euros par an. Concernant les structures de moins d'une trentaine d'enfants, ce coût tombe à environ 600.000€ par an.»

14.381€ par an et par enfant

Grâce à ces données, il est également possible de savoir combien coûte un enfant à l'Etat luxembourgeois. De ce point de vue, Claude Meisch explique qu'en moyenne, un enfant coûte pas moins de 14.381€ par an, toujours en se basant sur les données de l'année 2019. 

Rappelons que l'accueil dans les maisons relais sera gratuit pendant les semaines de classe à partir de la prochaine rentrée scolaire, déjeuner compris. «Cela coûtera 22 millions d'euros par an à l'État», avait déclaré le ministre en mai dernier, lors d'une conférence de presse au ministère de l'Éducation nationale. «Tous les enfants doivent avoir accès à un accueil extrascolaire de qualité, indépendamment de leur origine et de leur statut socioéconomique», plaidait-il.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet