Changer d'édition

Le château de Sanem se cherche un avenir
Luxembourg 27.04.2021 Cet article est archivé

Le château de Sanem se cherche un avenir

Le château de Sanem, qui remonte au Moyen Age, a été classé monument historique au début des années 1970.

Le château de Sanem se cherche un avenir

Le château de Sanem, qui remonte au Moyen Age, a été classé monument historique au début des années 1970.
Photo : Luc Ewen
Luxembourg 27.04.2021 Cet article est archivé

Le château de Sanem se cherche un avenir

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Privée de visiteurs depuis cinq ans, la bâtisse médiévale peine à reprendre vie. Et visiblement, faute d'une rénovation poussée, le château n'est pas près de retrouver des occupants.

Non, l'Etat luxembourgeois ne se séparera pas du château de Sanem. Certes, la réhabilitation de l'édifice ne fait pas partie des priorités immédiates, mais le ministre des Finances vient de rappeler que le devenir des lieux consistera sans doute plus à l'affectation des différentes pièces par «des services administratifs, des activités culturelles ou à vocation éducative». Heureux de l'apprendre de la bouche de Pierre Gramegna, sauf que depuis cinq ans, le site sonne désespérément vide.


07.04.11 merl kirche glocken, photo: Marc wilwert
Le son des cloches reconnu au patrimoine immatériel
Sam Tanson a indiqué ce mardi que les sonorités de ces instruments avaient «une valeur socioculturelle distincte» correspondant à la définition de l'Unesco. Elles peuvent donc être inscrites sur l'inventaire national au même titre que l'art musical des sonneurs de trompe.

Pourtant, voilà un château classé monument historique depuis 1971 et propriété de l'Etat depuis l'année suivante. Et si son sort préoccupe un comité de suivi, le député Marc Baum (Déi Lénk) ne cache pas qu'il aimerait bien voir la construction retrouver un peu d'animation. D'autant que l'élu craint que le château de Sanem «se dégrade considérablement», au point selon lui que «la crainte de dommages irréversibles soit d’ailleurs réelle».

Des pistes, mais après?

Mais pour le grand argentier du gouvernement, l'heure n'est pas à la dépense dans la rénovation de ce patrimoine. L'Etat se contentera donc pour le moment de proposer à la commune de Sanem une aide pour que celle-ci s'engage dans certains petits chantiers de restauration. Ce fut le cas en 2016, avec une enveloppe de 63.847 euros dédiée par exemple à la remise en état de murs et du jardin. En 2020 encore, le ministère de la Culture a ajouté 53.845 euros pour d'autres travaux de restauration et de conservation.


Schloss Birtringen Château de Birtrange
La chasse va raviver le château de Birtrange
Le nouveau propriétaire du domaine de la Croix-Rouge s'est dévoilé ce weekend. Jos Bourg, entrepreneur à la retraite, entend le restaurer et profiter de ses 86,6 hectares giboyeux.

Mais si les ouvriers doivent intervenir, il faudra que les lieux soient vides, précise bien le ministre des Finances. Donc même si le comité de suivi (regroupant élus communaux, associations locales et représentants de l’Administration des Bâtiments publics) ont émis des suggestions pour de possibles occupations de pièces, l'affaire est loin d'être concrétisée. En attendant, la demeure a hâte de retrouver ses animations dans son parc. A l'exemple du fameux Wanterfeeling de fin d'année.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si certains publics sont encore exclus de l'offre culturelle du pays - faute d'accessibilité ou de moyens adaptés - le ministère de la Culture entend bien changer la donne et mettre en place de nouvelles actions à destination de ces publics spécifiques.
Vue sur une partie du circuit Wenzel.
Depuis 1935, cette ressource d'eau n'était plus exploitée, mais la commune de Sanem a choisi de réaménager les lieux. Ainsi la source sera-t-elle mise en valeur dans le cadre d'Esch 2022 notamment.
Alors qu’une pétition visant à préserver les richesses architecturales a recueilli 5.300 signatures, les députés planchent sur un projet de loi visant à les préserver davantage. Si le consensus existe sur le sujet, fixer l'année 1955 comme date de référence des constructions pose problème.
kultur.FOTOSTRECKE: Expo: Luxembourg-Ville de la forteresse au patrimoine mondial UNESCO Fotos vorher/nachher.Hier Bild von Seite 71,Rue Saint-Ulric ,Grund.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort