Changer d'édition

Le cannabis médicinal à nouveau en rupture de stock
Luxembourg 2 min. 21.06.2021 Cet article est archivé
Traitement

Le cannabis médicinal à nouveau en rupture de stock

En 2020,  441 personnes se sont vu prescrire du chanvre par leur médecin.
Traitement

Le cannabis médicinal à nouveau en rupture de stock

En 2020, 441 personnes se sont vu prescrire du chanvre par leur médecin.
Photo:AFP
Luxembourg 2 min. 21.06.2021 Cet article est archivé
Traitement

Le cannabis médicinal à nouveau en rupture de stock

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Pour la quatrième fois depuis sa légalisation en février 2019, le chanvre thérapeutique se fait rare au Luxembourg. Une situation que le ministère de la Santé explique ce lundi par une consommation en hausse depuis novembre dernier.

Alors qu'en 2020 les autorités sanitaires tablaient sur une commande de 270 kilogrammes de cannabis médicinal, voilà que le ministère de la Santé a déclaré ce lundi faire face à une rupture de stock. Paulette Lenert (LSAP) précise dans sa réponse parlementaire que la livraison passée «à l'automne 2020» n'a pas suffi à «couvrir le pic de consommation, observé depuis novembre 2020» et ce alors qu'elle devait couvrir «les prévisions de consommation d'ici fin avril». 


Cannabis
Le cannabis médicinal de plus en plus prescrit
En 2020, 140 kg de sommités fleuries séchées ont été recommandés à des patients luxembourgeois dans le cadre de leur traitement. A charge pour le ministère de la Santé de gérer ce marché si particulier.

Pour pallier ces pénuries, celle-ci étant la quatrième depuis la légalisation du cannabis médicinal en février 2019, un nouvel appel d'offres a été lancé pour trouver de nouveaux fournisseurs, souligne la réponse parlementaire. Mais certaines se sont avérées «irrecevables», si bien que pour l'instant aucune «ne correspondait aux critères du cahier des charges».

En revanche, les autorités sanitaires sont incapables de prévoir la date de la prochaine livraison, d'autres offres étant «en cours d'évaluation». Mais Paulette Lenert a cherché à rassurer les 441  patients s'étant vu prescrire ce médicament en 2020 pour atténuer leurs douleurs liés à une sclérose en plaque, les nausées consécutives aux chimiothérapies, ou encore ceux victimes de maladies graves à un stade avancé. 


A budtender displays cannabis at the Higher Path medical marijuana dispensary in the San Fernando Valley area of Los Angeles, California, December 27, 2017. - At the stroke of midnight on January 1, pot lovers in California may raise a joint, instead of a glass of champagne. America's wealthiest state is legalizing the growth, sale and consumption of recreational marijuana, opening the door to the world's biggest market. (Photo by Robyn Beck / AFP)        (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP via Getty Images)
Le retour d'expérience autour du cannabis tarde à venir
Prévu initialement pour le mois de février, le bilan de l'expérimentation réalisée depuis février 2019 sur le recours au chanvre médicinal devrait finalement être dévoilé «à l'automne», indique jeudi le ministère de la Santé.

Pour rappel, les autorités sanitaires expliquaient au début du mois ces pénuries en raison des exigences en matière «de qualité ou de composition», amenant parfois un lot destiné au Grand-Duché «à être refusé». Les fournisseurs actuels auraient également «peu de stocks de qualité standardisée disponibles pour le marché européen» et les procédures administratives strictes font que les délais de livraison peuvent prendre «six à dix semaines». Des problèmes qui seront sans doute mentionnés lors du bilan de l'expérimentation, prévu «à l'automne».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Prévu initialement pour le mois de février, le bilan de l'expérimentation réalisée depuis février 2019 sur le recours au chanvre médicinal devrait finalement être dévoilé «à l'automne», indique jeudi le ministère de la Santé.
A budtender displays cannabis at the Higher Path medical marijuana dispensary in the San Fernando Valley area of Los Angeles, California, December 27, 2017. - At the stroke of midnight on January 1, pot lovers in California may raise a joint, instead of a glass of champagne. America's wealthiest state is legalizing the growth, sale and consumption of recreational marijuana, opening the door to the world's biggest market. (Photo by Robyn Beck / AFP)        (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP via Getty Images)
En 2020, 140 kg de sommités fleuries séchées ont été recommandés à des patients luxembourgeois dans le cadre de leur traitement. A charge pour le ministère de la Santé de gérer ce marché si particulier.
Cannabis
En juillet, le pays n'a pas reçu la quantité souhaitée pour le traitement des quelque 440 patients bénéficiant de cette médication. C'était le troisième incident de la sorte depuis février 2019, et l'autorisation d'importation du produit.
Concentré sur la lutte contre le covid-19, le ministère de la Santé aurait négligé de renouveler certains marchés de livraison de vaccins. Du coup, même la réserve de la Direction de la Santé est épuisée pour certaines substances pathogènes.
A worker holds flu vaccine dispensers at the Sinovac Biotech Ltd. laboratory in Beijing, China, Monday, June 15, 2009. The dispensers are similar to those which the company will use for the Swine Flu vaccine. The company, which obtained the virus seed on June 8 from the United States Center of Disease Control, on Monday launched large scale cultivation of the virus in preparation for production of the vaccine for the Swine Flu virus. (AP Photo/Greg Baker)