Changer d'édition

Le cadastre solaire en connait un rayon
Luxembourg 3 min. 17.06.2020

Le cadastre solaire en connait un rayon

En positionnant au mieux ses panneaux, une toiture passe d'une capacité de production de 100% plein sud à moins de 60% plein est ou plein ouest.

Le cadastre solaire en connait un rayon

En positionnant au mieux ses panneaux, une toiture passe d'une capacité de production de 100% plein sud à moins de 60% plein est ou plein ouest.
Photo : Shutterstock
Luxembourg 3 min. 17.06.2020

Le cadastre solaire en connait un rayon

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Ce nouvel outil mis en ligne permettra à chacun de savoir si sa toiture est suffisamment exposée au soleil pour accueillir des panneaux photovoltaïques. Mais le site propose même un simulateur pour juger la performance énergétique de l'installation et donc sa rentabilité financière

Ah, le soleil du Luxembourg... Le ministre de l'Energie fonde beaucoup d'espoirs sur l'astre de feu. A entendre Claude Turmes (Déi Gréng) et même à lire le Plan national énergie climat (PNEC), d'ici 2030 le Grand-Duché pourrait décrocher la première place européenne au classement de la capacité photovoltaïque déployée par habitant. Pour l'heure, le pays doit se contenter d'une très honorable 7e position. Mais à coup d'incitations financières, petits particuliers et grands industriels ou propriétaires d'immeubles ont vite saisi l'opportunité d'équiper leur toiture en panneaux transformant UV en Kwatt.

Ainsi, un habitant sur 10 produirait déjà de l'énergie solaire. Ce qui, dans l'esprit de Claude Turmes, signifie qu'il reste encore 90% de la population à convaincre. Alors, loin des convictions écologistes ou des appétits de rendement, le ministère a aussi décidé de miser sur le pragmatisme. D'où la naissance d'un cadastre solaire accessible à tous et pour n'importe quelle habitation du pays. 

«D'un clic, vous saurez si c'est une bonne idée de vous équiper en panneaux», résume Claude Turmes. Et tout est dit sur le service mis en ligne aussi bien via le site de myenergy que sur celui de geoportail. Et c'est vrai que l'opération est aussi simple. En localisant sa maison sur la carte proposée, il est alors possible de découvrir le potentiel solaire de sa toiture (en fonction de la surface disponible, son orientation, si elle est masquée ou non par une construction plus haute) mais, mieux encore, le dispositif intègre un calculateur capable de donner à chaque propriétaire la durée d'amortissement de pareil investissement.

Le cadastre solaire pousse le détail jusqu'à proposer le nombre de panneaux envisageable, définir sur quel pan les installer, lister toutes les aides possibles en fonction des situations individuelles et notifier le prix de rachat de l'énergie potentiellement fournie depuis votre toit.

«Et l'on ne bluffe pas!», assure un Claude Turmes qui veut convaincre les plus sceptiques qu'avec un ensoleillement annuel de l'ordre de 1.700 heures (comme en 2019), le pays se prête parfaitement à la production d'énergie issue du soleil.


Solaranlage , Photovoltaikanlage , Langsur-Mesenich.Foto:Gerry Huberty
La dimension environnementale de l'après-crise en débat
Les députés ont consacré une heure d'actualité au plan de relance économique du gouvernement, jeudi à la Chambre. Si l'idée de considérer la crise sanitaire comme une opportunité de rendre la société plus durable est partagée, les moyens pour y arriver divergent.

Jusqu'à présent, seules certaines communes du pays disposaient de pareil outil. A l'exemple de la capitale, Mamer ou Remich. Le voilà accessible pour l'ensemble du territoire, compris les habitations isolées. Et ce qui est bon pour les particuliers ou les sociétés, le sera d'ailleurs aussi pour les élus communaux hésitant à mettre des panneaux sur tel ou tel bâtiment public, espère le ministère de l'Energie.

Tout comme l'outil sera également exploité à terme pour déterminer les étendues où des "champs" de panneaux photovoltaïques pourraient pousser. On parle là, par exemple, du long des voies de circulation, des anciennes zones industrielles ou décharges ou éventuellement des terres agricoles libres). 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Du solaire comme s'il en pleuvait
Même si le pays est en avance sur ses objectifs, le ministre de l'Energie veut accélérer la montée en puissance du solaire au Luxembourg. Et pour cela, Claude Turmes compte autant sur les particuliers que les sociétés ou fermiers.
Solar Solarenergie Sonne
Le soleil brille pour le photovoltaïque
Avec 150 MW de puissance disponible à partir des installations déjà en place, le Luxembourg a doublé sa capacité de production en sept ans. Et de nombreuses implantations sont attendues pour 2020, notamment au-dessus de la Philharmonie au Kirchberg.
Solaranlage Fotovoltaik
Le photovoltaïque en ligne de mire
Le Luxembourg renforce ses aides et incitations en faveur du solaire. Avec un objectif national de 23 % à 25% d’énergies renouvelables à atteindre en 2030 et de 100 % à long terme.