Changer d'édition

Le cadastre commercial se fait attendre
Luxembourg 2 min. 12.02.2020

Le cadastre commercial se fait attendre

Le cadastre commercial permettra d’étudier la tendance et l'évolution du secteur.

Le cadastre commercial se fait attendre

Le cadastre commercial permettra d’étudier la tendance et l'évolution du secteur.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 12.02.2020

Le cadastre commercial se fait attendre

Olivier TASCH
Olivier TASCH
En Belgique, 11% des commerces sont vides. Quid du Luxembourg? Impossible à dire pour l'instant. Mais la mise en place d'un nouvel outil devrait remédier à ce manque de statistiques. Sa mise en place est envisagée pour 2021.

L'idée d'un cadastre du commerce à l'échelle de tout le Luxembourg ne date pas d'hier. Mais le projet, initié en 2016, pourrait enfin voir le jour l'an prochain. La phase pilote se termine au troisième trimestre 2020. Pour l'heure, le ministre des Classes moyennes, Lex Delles (DP), annonce qu'une première analyse sera effectuée à l'automne. Une fois en place ce cadastre permettrait,  par exemple, de connaître, la vacance locative des commerces. Dernièrement, une étude nationale menée en Belgique a estimé à 11% le nombre de boutiques délaissées de toute activité.

Face au manque de données unifiées au Luxembourg, l'ampleur de la tâche initiée par le ministère de l'Economie, la Chambre de commerce et la CLC semble titanesque. Laquelle a commencé par une enquête de terrain. Une firme allemande de consulting a ainsi été chargée de se rendre dans tous les commerces du pays afin d'y recueillir un maximum d'informations, allant de la superficie aux horaires d'ouverture en passant par le modèle commercial. 


23.3.LuxVille / Grand Rue /  Foto:Guy Jallay
«Le commerce du centre-ville devra serrer les dents»
Alors que le centre commercial Cloche d'Or vient d'ouvrir ses portes ce mardi et que celui du Royal-Hamilius doit le faire d'ici la fin de l'année, la confédération luxembourgeoise du commerce (CLC) s'attend à «l'apparition de nouveaux équilibres» d'ici à 2021.

Un exercice qui n'avait jamais été fait jusque-là. Trois relevés ont déjà été effectués, dont le dernier fin 2019. Il s'agit bien d'être «exhaustif», relève le directeur de la CLC, Nicolas Henckes, pour au final obtenir «une base de données unifiées pour l'ensemble du pays».

Pour réaliser cette uniformité des informations, encore faut-il savoir ce qui intéresse les communes. Car pour elles, l'objectif du cadastre est bien de pouvoir ensuite prendre des décisions en toute connaissance de cause. Il est ainsi pensé comme un outil d'aide à la planification urbaine pour les décideurs politiques locaux.  «Nous croisons nos données avec celles des communes et du Statec mais il ne s'agit pas de réinventer la roue, précise Nicolas Henckes. La difficulté est de savoir quelles données sont intéressantes pour chaque commune car le pays est loin de  représenter un marché homogène».  

Dans la Métropole du fer, le commerce dans la rue de l'Alzette fait grise mine.
Dans la Métropole du fer, le commerce dans la rue de l'Alzette fait grise mine.
Photo: Nicolas Anen

Actuellement, cinq communes pilotes – Dudelange, Esch-sur-Alzette, Diekirch, Remich et Bertrange – font l'objet d'un projet plus approfondi. «Elles n'ont pas été choisies par hasard, confie Lex Delles. Elles ont des profils particuliers et sont implantées dans différentes régions.» Les enjeux sont en effet différents entre Bertrange (qui compte deux grands centres commerciaux) et Esch-sur-Alzette (où le commerce de centre-ville souffre), alors que la ville a été désignée capitale européenne de la culture pour 2022


Lokales, Neugestaltung Place de Paris / Infoversammlung Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Changement capital pour la place de Paris
En mai, le cœur du quartier Gare va faire l'objet d'un vaste réaménagement. A l'approche de l'arrivée du tram, l'objectif consiste à créer un espace public «vivant et moderne» répondant aux attentes des habitants du quartier.

Le futur cadastre ne servira pas simplement à faire un constat de la situation existante mais bien à dégager des tendances. Il sera évolutif et pourrait contenir des données en temps réel, comme les chantiers en cours ou le taux d'occupation des parkings. Informations souvent primordiales pour qui souhaite réussir dans son commerce.


Sur le même sujet

Des commerçants de la gare exaspérés à l'heure des soldes
Les bonnes affaires ont démarré au Luxembourg mais ne représentent qu'une infime éclaircie dans le quartier Gare. Les travaux du tram ont fait «perdre le fil de la clientèle» témoignent des commerçants à bout de souffle. Le premier échevin réagit.
wort-online.fr.Situation Geschäftsleben im Bahnhofsviertel wegen Trambaustelle,Avenue de la Liberté.Soldes,Schlussverkauf.Gare. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Pourquoi le Kirchberg se doit d'ouvrir des boutiques
Dans deux mois, un nouveau centre commercial sera inauguré à l'ombre des tours du quartier des affaires. Une petite révolution pour son concurrent installé à l'autre bout du plateau, mais surtout un véritable signe du changement de destination de ce secteur visant les 25.800 habitants d'ici 20 ans.
Chantier Batiment Infinity Kirchberg - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
«Le commerce du centre-ville devra serrer les dents»
Alors que le centre commercial Cloche d'Or vient d'ouvrir ses portes ce mardi et que celui du Royal-Hamilius doit le faire d'ici la fin de l'année, la confédération luxembourgeoise du commerce (CLC) s'attend à «l'apparition de nouveaux équilibres» d'ici à 2021.
23.3.LuxVille / Grand Rue /  Foto:Guy Jallay