Changer d'édition

Le budget 2020 dépassera les 20 milliards d'euros
Luxembourg 3 min. 14.10.2019

Le budget 2020 dépassera les 20 milliards d'euros

Mini mémo pour un budget 2020 maxi: le ministre des Finances Pierre Gramegna a présenté ses orientations ce lundi.

Le budget 2020 dépassera les 20 milliards d'euros

Mini mémo pour un budget 2020 maxi: le ministre des Finances Pierre Gramegna a présenté ses orientations ce lundi.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 14.10.2019

Le budget 2020 dépassera les 20 milliards d'euros

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Jamais le Grand-Duché n'aura pu s'appuyer sur une pareille somme. Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a même annoncé ce lundi matin des investissements records pour le pays, à hauteur de 2,8 milliards d'euros.

Jamais le Grand-Duché n'avait pu disposer d'un tel budget: recettes et dépenses prévues pour 2020 dépasseront le seuil des 20 milliards. Le ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP) l'a annoncé ce lundi matin devant les parlementaires.

Ainsi, côté dépenses, le gouvernement tout juste remanié prévoit-il une hausse de 6,5% par rapport à cette année. Soit 20,9 milliards d'euros. Pour 47%, cette somme sera ventilée vers les prestations sociales et les transferts de revenus; 23% reviendront aux rémunérations et 14% aux investissements publics.

Côté recettes, là encore, l'équipe du Premier ministre Xavier Bettel compte sur un accroissement, de 3,7% en comparaison à 2019. Ainsi 20,3 milliards d'euros devraient rentrer dans les caisses de l'État. Ce montant s'appuyant pour 48% sur les impôts directs et 37% les impôts indirects.

Voilà pour les chiffres, mais au-delà c'est bien une ligne de conduite qu'a voulu défendre Pierre Gramegna en présentant ses orientations. Aucun doute, en écho au discours sur l'état de la Nation prononcé la semaine dernière par Xavier Bettel, le gouvernement veut mettre la lutte contre le réchauffement climatique «au centre de son action».


IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Xavier Bettel,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Réduire de «50-55%» les émissions polluantes d'ici 2030
Pour son sixième discours sur l'état de la Nation, ce mardi, Xavier Bettel a largement mis l'accent sur les conséquences du réchauffement climatique et la nécessité pour le pays de mettre en place des objectifs «ambitieux». Une politique que le Premier ministre juge «compatible» avec le développement économique.

Ainsi, la priorité n°1 affichée pour 2020 sera la protection du climat. A croire que les récents mouvements de lycéens et citoyens ont bien été entendus. L’introduction de la gratuité des transports publics à partir du 1er mars 2020 fait partie de ces actions concrètes et budgétisées.

La loi budgétaire prévoit au total 500 millions d'euros d'investissements dans la mobilité, le transport public, les infrastructures de transport, l'énergie durable et le développement de la finance durable. L’émission d’un premier emprunt de type durable, d’une hauteur maximale d’un milliard d’euros, est prévue dans le projet de budget 2020.

Le budget 2020 apporte également une contribution importante à la consolidation du positionnement du Luxembourg comme centre d’excellence en matière de finance durable. Des moyens budgétaires seront ainsi affectés à la promotion et au soutien d’initiatives dans ce domaine, a annoncé le ministre.

Et le ministre des Finances d'insister également sur la hauteur «record» des investissements pour améliorer encore les infrastructures et la qualité de vie. Ils atteindront 2,8 milliards d'euros en 2020, soit 12% de plus que cette année. 

Un vote avant Noël

Si l'opposition avait reproché au discours sur l'état de la Nation d'avoir oublié les préoccupations du quotidien, le budget à venir en fait sa priorité n°3. Et cela «pour le développement d’une société plus inclusive, plus saine et plus équitable, qui répond pleinement aux défis posés par la digitalisation.

Après la présentation de la proposition de budget, ce lundi 14 octobre, les discussions au sein de la Commission du budget et des finances vont se poursuivre. Le député Yves Cruchten (LSAP) sera le rapporteur des conclusions de ses collègues devant la Chambre. Cette dernière devant se prononcer sur le vote des finances 2020 avant les vacances de Noël. 




Sur le même sujet

Chambre des députés: Budget de l'Etat 2018: le dernier présenté par Pierre Gramegna
Le ministre des Finances, Pierre Gramegna a présenté ce mercredi le dernier projet de budget de la coalition gouvernementale DP-LSAP-Les Verts devant la Chambre des députés. Dans un contexte économique favorable, le budget de l'Etat 2018 prévoit de «maintenir les investissements à un niveau élevé» et a été caractérisé par 3 maîtres-mots par le ministre: «qualité de vie, compétitivité et continuité».
Pierre Gramegna: «Sans renoncer à l’objectif d’assainissement des finances publiques, nous avons réussi à maintenir les investissements à un niveau élevé».