Changer d'édition

Le bourgmestre de Differdange poussé à la démission
Luxembourg 3 min. 11.09.2019

Le bourgmestre de Differdange poussé à la démission

Le bourgmestre, attaqué, a promis de s'expliquer mercredi 18 septembre.

Le bourgmestre de Differdange poussé à la démission

Le bourgmestre, attaqué, a promis de s'expliquer mercredi 18 septembre.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 11.09.2019

Le bourgmestre de Differdange poussé à la démission

Les élus d'opposition au conseil communal (Déi Lénk et DP) demandent le départ de Roberto Traversini (Déi Gréng). Le LSAP critique également l'élu qui aurait entrepris des travaux sans autorisation sur un bien immobilier situé sur une zone naturelle.

(PJ avec Luc Even) - Roberto Traversini (Déi Gréng) a-t-il mené des travaux sans autorisation dans une maison dont il a hérité? C'est ce que lui reprochent des représentants DP et Déi Lénk, deux des quatre partis d'opposition représentés au sein du conseil communal de Differdange. Aussi demandent-ils au bourgmestre de ne plus occuper cette fonction. De leur côté, les socialistes du LSAP somment l'élu de s'expliquer. 

Mercredi, au cours d'une conférence de presse, les adversaires du bourgmestre ont détaillé leurs critiques. Le problème porte sur une maison qui, selon les dispositions du nouveau plan général de développement, est située dans une zone verte. Le député écologiste en a hérité et a entrepris plusieurs chantiers de rénovation.  Mais surtout il aurait transformé un petit hangar attenant, situé dans une zone protégée Natura 2000, en «une sorte de chalet».

Questions en cascade

Le hic vient du fait de l'absence d'autorisations pour mener à bien ces travaux. Il y a certes bien eu une demande rétroactive en date du 9 juillet 2019, validée par le ministre responsable le 19 août dernier, mais elle intervient alors qu'«une grande partie du travail avait déjà été réalisée». 

Dans ce contexte, les opposants à Roberto Traversini l'interpellent sur divers points. Pourquoi le bourgmestre a pu obtenir une autorisation alors même qu'il avait agi en dehors de la loi? L'opération a-t-elle nécessité de fouiller le sol autour du hangar et d’abattre des arbres? Enfin, des mesures sont-elles prévues pour compenser l'abattage d'arbres intervenu?

LSAP, Déi Lénk et DP ont tenu conférence de presse commune, ce mercredi, pour demander des éclaircissements au bourgmestre de Differdange.
LSAP, Déi Lénk et DP ont tenu conférence de presse commune, ce mercredi, pour demander des éclaircissements au bourgmestre de Differdange.
Photo: Luc Ewen

Déi Lénk, DP et LSAP se réfèrent à la loi du 18 juillet 2018 sur la conservation de la nature. Celle-ci stipule que toute action illicite sur une zone protégée doit être punie. En l'occurrence, l'habitation pointée du doigt se situe sur la réserve naturelle de Prënzebierg.

Pour François Meisch (DP), les faits sont «limpides». De son côté, le conseiller communal Gary Diderich (Déi Lénk) va plus loin encore. Disposant de photos montrant des salariés du CIGL travailler autour de la maison de Roberto Traversini, il suggère un possible détournement de biens publics, du Centre d'initiative et de gestion local (CIGL) dont justement le bourgmestre est aussi le président. 

Et les allégations portent aussi sur des raccordements de la bâtisse qui auraient été réalisés par des agents de la commune. 

Des actes à sanctionner

Gary Diderich et François Meisch se rejoignent sur un point: le bourgmestre doit démissionner au plus vite. Erny Muller (LSAP) se veut plus tempéré, mais insiste pour que celui qui occupe le poste de bourgmestre depuis, fasse toute la transparence sur les faits reprochés. 

A noter qu'Aly Ruckert (KPL), représentant le quatrième parti d'opposition au conseil communal differdangeois, ne s'est pas joint à la conférence de presse de mercredi. Sans dédouaner Roberto Traversini, il souhaite que dans cette affaire soient sanctionnés les actes éventuellement délictueux, sans toutefois appeler à une démission. 

Traversini s'expliquera

Roberto Traversini a, lui, promis de s'expliquer publiquement mercredi 18 septembre. Auparavant, il aura certainement donné sa version des actes au conseil local, dont la réunion est prévue quelques heures auparavant. 

Le bourgmestre est actuellement à l'étranger.


Sur le même sujet

Roberto Traversini démissionne
Après avoir reconnu des «erreurs» sur des travaux entrepris sur une de ses habitations, le bourgmestre de Differdange a annoncé quitter ses fonctions de bourgmestre ce vendredi matin.
Roberto Traversini devra rembourser le CIGL
Le bourgmestre de Differdange a utilisé à des fins personnelles de la main-d'œuvre du Centre d'Initiative et de Gestion Local de la commune. Pour ces travaux, il lui est demandé de payer les heures effectuées.
Lokales,  Conference de Presse Roberto Traversini, batisse du 15 A route de Petange,  Chris Karaba/Luxemburger Wort
Roberto Traversini reste à la tête de Differdange
Le bourgmestre a admis avoir commis plusieurs erreurs dans la manière dont il a conduit des travaux dans l'une de ses habitations. Mais pas de quoi le pousser à quitter ses fonctions comme le réclamait une partie de son opposition.
Lokales,  Conference de Presse Roberto Traversini, batisse du 15 A route de Petange,  Chris Karaba/Luxemburger Wort