Changer d'édition

Le Bobësch peut être déboisé
Luxembourg 2 min. 02.12.2022
Décision du tribunal administratif

Le Bobësch peut être déboisé

En été, une occupation de la forêt a eu lieu. En novembre, une plainte a été déposée. Les travaux pourraient néanmoins commencer en décembre.
Décision du tribunal administratif

Le Bobësch peut être déboisé

En été, une occupation de la forêt a eu lieu. En novembre, une plainte a été déposée. Les travaux pourraient néanmoins commencer en décembre.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 02.12.2022
Décision du tribunal administratif

Le Bobësch peut être déboisé

La demande du Biergerinitiativ Gemeng Suessem (BIGS) a été rejetée. Les travaux, déjà reportés à deux reprises, peuvent commencer.

(ela/j-ps) - Cet été, des militants écologistes ont occupé une forêt près de Käerjeng pour protester contre la construction d'un gazoduc. Celui-ci doit traverser une zone Natura 2000, ce qui entraînerait l'abattage de nombreux arbres.


Seit Freitag leben die Aktivisten im Wald.
La mobilisation se poursuit en forêt de Bobësch
De jeunes militants sont installés dans des arbres de la forêt de Bobësch afin de s'opposer au projet de route de contournement. Des associations écologistes leur apportent leur soutien.

Fin novembre, le Biergerinitiativ Gemeng Suessem (BIGS) avait déposé auprès du tribunal administratif une demande de suspension provisoire de l'opération de déboisement annoncée. Vendredi, le président du tribunal administratif a rejeté cette demande. Les travaux, déjà reportés à deux reprises, pourront donc commencer avant la fin de l'année.

Abattre le moins d'arbres et d'arbustes

Les gazoducs d'Air Liquide et de Creos peuvent désormais être abaissés: il s'agit de préparatifs pour le futur réaménagement du CR110. «Dans ce contexte, le nombre d'arbres et d'arbustes à enlever sera limité au minimum nécessaire», écrivent le ministère de la Mobilité et l'administration des Ponts et Chaussées dans un communiqué de presse commun. Toutes les précautions seront prises pour protéger les chauves-souris.

Selon le communiqué de presse, les responsables espèrent que les travaux permettront de réduire la charge de trafic sur le boulevard J-F. Kennedy à Bascharage. De plus, la sécurité d'approvisionnement pour les activités de la zone industrielle de Bommelscheuer doit être assurée. Parallèlement à l'abaissement de la conduite de gaz, l'entreprise Guardian-Luxguard installe un nouveau four. Les mesures de transformation n'entraveront pas la production industrielle sur ce site.

Comme les travaux auront lieu en dehors de la période de végétation, l'impact sur l'environnement sera moindre, assure l'administration des Ponts et Chaussées, qui veillera à ce qu'une signalisation adéquate soit mise en place et remercie les citoyens et les usagers de la route de leur compréhension pour les éventuels inconvénients.

Cet article est paru une première fois sur wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La justice autorise l'administration des Ponts et Chaussées à entamer des travaux en forêt du Bobësch, entre Bascharage et Sanem. Elle rejette ainsi la demande du collectif BIGS. Qui, pour autant, ne baisse pas les bras dans ce dossier.
Lok ,Sueden ,Protest Bürger Sanem gegen geplante Wildbrücke auf geplanter Umgehungstrassen von Bascharage , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort