Changer d'édition

Le «blo Tut» part à la conquête du pays
Luxembourg 2 min. 04.06.2021

Le «blo Tut» part à la conquête du pays

En moyenne, chaque Luxembourgeois produit 96 kg/an d'emballages à retraiter.

Le «blo Tut» part à la conquête du pays

En moyenne, chaque Luxembourgeois produit 96 kg/an d'emballages à retraiter.
Photo: Lucien Wolff
Luxembourg 2 min. 04.06.2021

Le «blo Tut» part à la conquête du pays

A partir du 1er juillet, le sac poubelle bleu sera employé dans l'ensemble des 102 communes du Luxembourg. De quoi possiblement améliorer le tri sélectif des emballages du quotidien.

(pj avec Frank Weyrich) - C'est peu dire que l'arrivée dans les foyers du «blo Tut» a changé la donne en matière de tri des emballages. Et il faut croire que les 130.000 habitants utilisant le sac bleu depuis l'automne 2019 ont montré le bon exemple. En effet, la ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg (Déi Gréng) a validé le déploiement du sac à l'ensemble du territoire dès le mois prochain. Si le nombre de communes va doubler, le nombre de résidents concernés va lui au moins quadrupler. Et donc le tonnage récolté sans doute grimper en flèche.


Les pollueurs vont passer à la caisse
L'Administration de la nature et des forêts a annoncé ce vendredi une augmentation des contrôles. Grâce au soutien de la police, le but de l'opération est de contraindre les auteurs des délits à payer des amendes.

En effet, jusque-là, le «blo Tut» n'était en usage que dans 50 communes, principalement établies au Nord du Grand-Duché. Il s'agissait des 48 villes et villages membres du syndicat des déchets Sidec, auxquels s'ajoutaient Differdange et Mondorf-les-Bains. Au 1er juillet, tout le territoire passera à la mode bleue. 

Du côté de Valorlux, l'asbl assurant la collecte sélective, le tri et le recyclage des déchets d'emballages, il s'agira là d'un bond en avant considérable en termes de quantités à traiter désormais. «Au cours des 18 mois d'essai de cette formule sur le terrain, nous avons augmenté le volume collecté d'environ 40 %», note ainsi Adeline Massolin, porte-parole de Valorlux. Nul doute que pareille tendance devrait s'appliquer avec l'arrivée de plus de ménages encore dans le dispositif.

Président du Syvicol, le syndicat représentant les communes, Emile Eicher (CSV) ne doute d'ailleurs pas du succès de la nouvelle étape. «Le sac bleu facilite grandement la vie des citoyens car il est beaucoup plus aisé de savoir ce qui doit être mis au tri ou non», souligne l'élu de Clervaux. Signe incontestable que les consignes sont claires, très peu de sacs sont laissés sur place parce que leur contenu ne répond pas aux spécifications. Ainsi Valorlux estime à 9% le «taux d'erreur» dans le contenu des sacs. Ce qui, pour du porte-à-porte est faible.

Mais augmenter la collecte impose une capacité de traitement supérieure en aval. Aussi, un investissement a-t-il été engagé pour mettre à niveau le centre de tri des déchets de Bech-Kleinmacher. Du coup, le nouveau système est en mesure de distinguer douze types de plastique différents et donc d'assurer un tri plus fin du contenu jeté par les particuliers. Maintenant, il est ainsi possible de déposer pots de yaourt, barquettes alimentaires et autres films plastiques fins dans le sac et leur assurer une seconde vie, ce qui n'était pas le cas avant.

Et que l'on se rassure, le centre de tri aura bien de quoi traiter l'ensemble des quantités rapportées des cinq cantons du pays. : «Le site a une capacité de traitement de 25.000 tonnes à l'année, il n'est pas encore utilisé à la moitié de cette possibilité», indique Adeline Massolin. 

Illustration: Valorlux


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

D'avril à juin dernier, l'usine d'incinération d'ordures ménagères aura avalé et détruit plus de 35 tonnes de déchets hospitaliers en lien avec l'épidémie. Des masques, gants et vêtements de protection qui devraient continuer d'affluer vers le site de Leudelange jusqu'à la fin de l'année.
18.11. Leudelingen / Sidor / Müllverbrennungsanlage  Müll Foto:Guy Jallay
L'Administration de la nature et des forêts a annoncé ce vendredi une augmentation des contrôles. Grâce au soutien de la police, le but de l'opération est de contraindre les auteurs des délits à payer des amendes.
Le sac bleu de Valorlux élargit sa gamme de produits recyclables. 48 communes du pays vont désormais pouvoir jeter davantage de produits plastiques dans ce sac, pour permettre un meilleur tri.