Changer d'édition

Le bâtiment Konrad Adenauer au Kirchberg en pleine extension
Luxembourg 2 min. 14.03.2012 Cet article est archivé

Le bâtiment Konrad Adenauer au Kirchberg en pleine extension

Vue générale du chantier

Le bâtiment Konrad Adenauer au Kirchberg en pleine extension

Vue générale du chantier
Photo: Phot'on air
Luxembourg 2 min. 14.03.2012 Cet article est archivé

Le bâtiment Konrad Adenauer au Kirchberg en pleine extension

Le secrétariat général du Parlement européen à Luxembourg emploie actuellement 3.000 personnes, réparties sur plusieurs sites. Afin de rassembler tout ce personnel en un seul endroit, un vaste chantier est en cours: celui de l'extension du bâtiment Konrad Adenauer (KAD) au Kirchberg. Le Parlement européen entend par la même occasion rationnaliser les coûts puisque, sur le long terme, la construction est plus porteuse économiquement que la location.

Le secrétariat général du Parlement européen à Luxembourg emploie actuellement 3.000 personnes, réparties sur plusieurs sites. Afin de rassembler tout ce personnel en un seul endroit, un vaste chantier est en cours: celui de l'extension du bâtiment Konrad Adenauer (KAD) au Kirchberg. Le Parlement européen entend par la même occasion rationnaliser les coûts puisque, sur le long terme, la construction est plus porteuse économiquement que la location.

Mais ce nouveau bâtiment revêt une spécificité: sa haute performance énergétique. Un triple vitrage garantira ainsi l'isolation, des détecteurs de présence éviteront un éclairage inutile et l'eau de pluie sera récupérée et injectée dans les sanitaires du bâtiment, soit une économie de 10.000 m3 d'eau par an. En outre, un système de géothermie permettra d'emmagasiner la chaleur dans le sol l'été et de l'utiliser en hiver. Enfin, en matière d'énergies renouvelables, 8.700 m2 de panneaux photovoltaïques seront installés.

Ces installations seront couplées à d'autres démarches en faveur de l'environnement. Une fois les fonctionnaires rassemblés en un lieu unique, le nombre de places de stationnement, qui s'élève actuellement à 2.350, sera diminué de 10 à 15 %. Il sera encore diminué lorsque le tram fonctionnera. Afin de favoriser la mobilité douce, trois accès et sites de stationnement abrité pour les vélos sont prévus, pouvant ainsi accueillir entre 250 et 300 bicyclettes.

Et pour que l'ensemble soit agréable, toitures et cours intérieures seront plantées d'arbres, de pelouses et de fleurs.

Opérationnel en 2017

Le Parlement européen a pris en compte l'impact du chantier lui-même: 400.000 m3 de pierre extraits par 40.000 camions, entre 500 et 1.000 ouvriers au travail, du bruit, de la poussière, des vibrations. Des systèmes de contrôles du niveau sonore et vibratoire ont donc été mis en place.

Quant au planning du chantier, les travaux ont débuté il y a deux ans. Depuis quelques mois, 233 forages de 100 mètres de profondeur sont en cours de réalisation. Ils seront achevés fin 2011. La construction du nouveau bâtiment démarrera donc en 2012, pour un coût de 400 millions d'euros. Dans une première phase, le chantier «est» se développera de 2012 à 2014. Fin 2014 ou début 2015, les fonctionnaires travaillant dans le bâtiment actuel déménageront dans le nouveau bâtiment. Les années 2015 et 2016 seront alors consacrées aux travaux de réhabilitation de l'ancien bâtiment et de ses alentours, de sorte que ce projet d'envergure devrait être achevé en 2017.