Changer d'édition

Le Ban de Gasperich prend vie: Première rentrée au Campus francophone Vauban
Luxembourg 27 1 5 min. 05.09.2017

Le Ban de Gasperich prend vie: Première rentrée au Campus francophone Vauban

Maurice FICK
Maurice FICK
C'est l'heure des tout derniers travaux et les enseignants y prennent déjà leurs marques depuis lundi. L'école primaire du tout nouveau Campus francophone Vauban accueille ce lundi 11 septembre ses 800 premiers élèves. Les 1.420 lycéens et collégiens arriveront au Ban de Gasperich au cours du premier trimestre 2018 seulement. Découverte du site en avant-première!

Par Maurice Fick

C'est l'heure des tout derniers travaux et les enseignants y prennent déjà leurs marques depuis lundi. L'école primaire du tout nouveau Campus francophone Vauban accueille ce lundi 11 septembre 2017 ses premiers élèves. Les lycéens et collégiens arriveront au Ban de Gasperich au cours du premier trimestre 2018 seulement.

Un peu plus de deux ans et demi après le premier coup de pelle en février 2015 du titanesque chantier de construction du campus scolaire de 43.000 m2 et quinze jours à peine après l'ouverture du boulevard Kockelscheuer -condition sine qua non pour accéder au campus- les 796 élèves des écoles maternelle et élémentaire, leurs 52 enseignants et le personnel administratif vont investir des locaux flambant neufs tout en bois, béton et surfaces vitrées:

Le campus de 4,5 hectares, voisin du futur plus grand centre commercial du Luxembourg, sera du coup, le premier foyer de vie du nouveau quartier qui sort actuellement de terre au sud de la capitale luxembourgeoise. Les premiers logements seront livrés en décembre 2017.

Les enseignants sont déjà arrivés ce lundi 4 septembre pour une semaine de prérentrée afin de «prendre en main les nouvelles salles de classe et installer leur matériel qui a été déménagé de l'ancienne école de la rue de la Faïencerie. Tous les nouveaux mobiliers sont livrés et sont en cours de déploiement à l'intérieur de l'école. Nous sommes aussi en phase de finition d'installation des jeux extérieurs pour les cours», expliquait il y a quelques jours, Bruno Lorrain, le directeur exécutif de Vauban Ecole et Lycée français de Luxembourg, qui suit le chantier au jour le jour.

Interphone d'urgence dans chaque salle de classe

S'y ajoutent des salles spécialisées comme deux salles de motricité qui sont les salles de sport pour les élèves de maternelle (3 à 5 ans). Une salle de dessin d'art, une salle de musique, deux salles informatique et un gymnase pour les élèves de 6 à 10 ans. Plus, deux bibliothèques dont une baptisée la «marmothèque». La lumière de la baie vitrée et son mobilier adapté aux petits invitent à rêver.

«Toutes les salles de classe sont équipées d'un interphone d'urgence. Si un événement indésirable, comme une intrusion ou l'apparition d'une personne agressive, voire une crise d'épilepsie, se produit, l'enseignant appelle tout de suite l'équipe de secours», explique Bruno Lorrain. Ce dispositif d'alarme «amok» a été «rajouté en cours de projet» au vu du «contexte de ces derniers mois», glisse le directeur exécutif sans jamais faire référence directement aux actes terroristes survenus cet été.

Le nouveau bâtiment de l'école primaire abrite 42 salles de classe dont 36 seront occupées dès cette rentrée. «Nous avons donc encore une marge de croissance pour les années qui viennent puisque nous pouvons encore accueillir 200 élèves de plus», se rassure Bruno Lorrain. Avant de préciser que les nouveaux locaux permettent de résorber une longue liste d'attente. La «marge» pourrait toutefois être de faible durée au vu des 16% de nouveaux élèves de maternelle et élémentaire (686 élèves l'an passé) qui feront leur rentrée ce lundi.

A l'extérieur, il y a deux cours de récréation. Une pour les enfants de la maternelle et une seconde pour ceux de l'élémentaire, histoire de «séparer les âges car les jeux ne sont pas les mêmes et les risques non plus», sait bien Bruno Lorrain. Une simple grille et une pelouse séparent les enfants qui gardent toutefois un contact visuel.

Quand ouvrent le collège et le lycée?

Les élèves qui entrent au Campus francophone Vauban à 3 ans pourront y passer toute leur scolarité -soit 15 années- jusqu'à l'obtention du baccalauréat. Mais «jamais un élève du primaire ne croisera un élève du secondaire dans les bâtiments car les flux sont séparés», montre Bruno Lorrain. Il y a bien une seule cuisine pour servir les plus de 2.000 déjeuners quotidiens mais deux cantines bien séparées qui servent des menus appropriés à l'âge des enfants.

Les 1.420 collégiens et lycéens inscrits pour cette rentrée au Lycée Vauban (soit une progression de 7% en un an), effectueront leur rentrée au Limpertsberg. Reste à savoir quand ils arriveront à leur tour sur le campus de Gasperich?

«Depuis plusieurs mois on communique sur le premier trimestre 2018. Aujourd'hui on n'a pas d'élément qui vont contre cette date. Tous les feux sont au vert et on est en avance sur notre plan de marche», assure le directeur exécutif.

Bruno Lorrain, directeur exécutif: «En cette rentrée on livre quasiment 50% de tout le chantier» du campus de Gasperich.
Bruno Lorrain, directeur exécutif: «En cette rentrée on livre quasiment 50% de tout le chantier» du campus de Gasperich.
Photo: Anouk Antony

Il s'explique: «Avec l'école primaire, on livre davantage que simplement les installations propres à l'école. La restauration va être en capacité de fournir tous les repas, y compris pour le secondaire, dès ce mois de septembre. Toutes les installations techniques sont aussi livrées dès à présent. On a donc beaucoup de risques qui sont derrière nous pour le lycée. Nous confirmerons dans les semaines qui viennent un planning précis de déménagement. On ne peut évidemment déménager que sur des vacances scolaires».

Une analyse scrupuleuse de l'avancée du chantier côté lycée doit permettre de «faire une annonce fin septembre, début octobre» pour la date du déménagement.

Le gros œuvre et la façade des quatre tours d'enseignement et de la tour administrative sont terminés. Les 80 salles de classe, 16 laboratoires de sciences et 4 salles d'informatique sont en cours d'aménagement. Environ 60% des plafonds sont déjà posés. La pose des sols démarre.

En résumé: alors qu'un tiers des effectifs seulement y rentrera lundi, «près de 50% du chantier est terminé», jauge le directeur exécutif. Le lycée pourra accueillir 1.600 élèves à terme.


Sur le même sujet

Les premiers habitants arrivent: Le Ban de Gasperich est ouvert à la circulation!
Partant du rond-point Glück, il ira à terme jusqu'au nouveau Stade national de football à la Cloche d'Or. Axe central du Ban de Gasperich, le nouveau boulevard Kockelscheuer a officiellement été ouvert lundi à la circulation. Les premiers écoliers du nouveau Campus francophone Vauban rentrent le 11 septembre et les premiers logements seront livrés en décembre.
Einweihung boulevard Kockelscheuer - Photo : Pierre Matgé
Lycée Vauban: le pilotage au programme
Depuis la rentrée 2016, le lycée français de Luxembourg propose à ses élèves de préparer le brevet d'initiation aéronautique (BIA), une première pour un établissement scolaire au Luxembourg.