Changer d'édition

Le baccalauréat a commencé aujourd'hui: Au lycée Vauban: «On espère faire aussi bien que l'année dernière!»
Luxembourg 3 min. 17.06.2015 Cet article est archivé

Le baccalauréat a commencé aujourd'hui: Au lycée Vauban: «On espère faire aussi bien que l'année dernière!»

Le baccalauréat a commencé aujourd'hui: Au lycée Vauban: «On espère faire aussi bien que l'année dernière!»

Photo. Creative Commons Images
Luxembourg 3 min. 17.06.2015 Cet article est archivé

Le baccalauréat a commencé aujourd'hui: Au lycée Vauban: «On espère faire aussi bien que l'année dernière!»

Les épreuves du baccalauréat ont commencé ce matin avec les épreuves de philosophie. Au lycée Vauban de Limpertsberg, ce sont 130 élèves qui vont plancher durant ces quelques jours.

Par - Sophie Wiessler

Les épreuves du baccalauréat ont commencé ce matin avec les épreuves de philosophie. Au lycée Vauban de Limpertsberg, ce sont 130 élèves qui vont plancher durant ces 5 prochains jours.

C'est à Thionville, dans des salles d'examens de différents lycées que les élèves du lycée Vauban vont plancher pour leurs épreuves de baccalauréat. «L'acheminement se fait par leurs propres moyens», souligne le proviseur-adjoint du lycée, Anne-Marie Thiebert. 

Accompagnés de leurs parents, en train ou bien en louant directement une chambre d'hôtel à Thionville, chacun a sa méthode pour être présent en temps et en heure. «Nous n'avons visiblement eu aucun problème avec ça aujourd'hui, tout s'est bien passé» indique la proviseur-adjoint.

En terminale ES, ils sont 37 à avoir travaillé ce matin sur  «La conscience de l’individu n’est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient ?» ou «L’artiste donne-t-il quelque chose à comprendre ?».

En classe scientifique, c'est 65 jeunes gens qui se sont creusés la tête sur les sujets  «Une œuvre d’art a-t-elle toujours un sens ?» ou «La politique échappe-t-elle à une exigence de vérité ?».

Les littéraires du lycée Vauban étaient une quinzaine à philosopher sur  «Respecter tout être vivant, est-ce un devoir moral ?» ou «Suis-je ce que mon passé a fait de moi?»

Quant au STMG, ils étaient 13 sur les sujets  «la culture fait-elle l’homme ?» ou  Peut-on être heureux sans être libre ?» 

Un week-end pour soulager les élèves

La particularité de ce baccalauréat 2015 réside dans le fait qu'un week-end vient, pour la première fois, interrompre les épreuves. «Cela ne change rien pour nous professeur. Mais cela permet aux élèves de souffler, se reposer ou voir même encore réviser pour certains!» souligne  Anne-Marie Thiebert.

L'autre particularité, cette fois spécialement luxembourgeoise est le mardi 23 juin prochain, férié au Grand-Duché. «Nos élèves iront passer leurs épreuves un jour férié. Nous n'enverrons pas de surveillants de lycée Vauban ce jour-là mais nous redoublerons d'effectifs pour les autres jours» indique la proviseur-adjoint.

Une excellente réussite en 2014

Avec un taux de 97,8% de réussite au bac, le lycée Vauban s'en était très bien sorti en 2014. Sur les 138 lycéens passant le baccalauréat cette année-là, 135 avait réussi le test du premier coup.

Michel Hiebel, proviseur du lycée expliquait également que: «Parmi les 135 élèves ayant réussi le baccalauréat, 110 se sont dirigés vers différentes filières en France et 25 se destinaient à des études à l'étranger dont le Luxembourg. Certains élèves préparaient également leur première année de médecine à l'université du Luxembourg dans l'espoir d'intégrer la faculté de Médecine en Belgique qui réserve des places aux étudiants luxembourgeois. D'autres élèves partent au Royaume-Uni, en Australie... mais la plupart se dirigent vers la France».  

27,74% d'entre eux avaient obtenu le Saint Graal avec une mention Très bien, 28,47% avec une mention Bien et 31,39% avec une mention Assez bien.

 «C'était la première fois que le lycée Vauban avait autant d'élèves qui se destinaient aux classes préparatoires», poursuit le proviseur, «Sur ces trois dernières années, la moyenne était entre 10 et 15%. Et nous avons des élèves qui intègrent les plus prestigieuses et donc les plus sélectives.»  

La filière qui avait obtenu le plus gros taux de réussite était celle des STMG, avec un taux de 100% de réussite. 

Même chose en 2015? «Nous espérons faire aussi bien que l'année dernière bien sûr», conclut la proviseur-adjoint en riant. Résultats dans quelques semaines.


Sur le même sujet

À Vauban, 174 lycéens ont planché sur la philo ce matin
Thèse, antithèse, synthèse: 174 candidats ont passé le baccalauréat de philosophie, ce lundi 18 juin au matin, au Lycée Vauban de Luxembourg. Comme chaque année, chacun a eu le choix entre plusieurs sujets. Alors, plutôt plan dialectique ou plan progressif ?
A teacher walks through a classroom as high school students work on a 4 hours philosophy dissertation, that kicks off the French general baccalaureat exam for getting into university, on June 18, 2018 at the lycee Pasteur in Strasbourg, eastern France. / AFP PHOTO / FREDERICK FLORIN