Changer d'édition

Lancement d'un plan d'action démence au Luxembourg
Luxembourg 13.05.2013 Cet article est archivé

Lancement d'un plan d'action démence au Luxembourg

Lancement d'un plan d'action démence au Luxembourg

Photo: Shutterstock
Luxembourg 13.05.2013 Cet article est archivé

Lancement d'un plan d'action démence au Luxembourg

Vu le nombre grandissant de cas de démence au Luxembourg, le ministère de la Santé en collaboration avec celui de la Famille et de l'Intégration a mis sur pied un plan d'action "maladies démentielles".

(c.) - Au centre des priorités de ce plan figurent la prévention, le diagnostic précoce et la prise en charge médicale des personnes avec une démence.

Les différentes mesures du plan d’action "maladies démentielles" qui sont soumises à la coordination du ministère de la Santé entre autres:

  • la mise en place d’une offre de prévention secondaire,

  • l’élaboration d’un standard "Diagnostic à deux niveaux",

  • la mise en place de standards nationaux concernant la prise en charge médicale des patients concernés,

  • la création de formations particulières pour les personnels

Le plan a également pour but de soutenir les personnes malades et leurs familles afin de leur permettre un "bien vivre" avec la maladie et de pouvoir rester le plus longtemps possible dans leur cadre de vie normal.

Le rôle du ministère de la Famille et de l’Intégration sera de diffuser:

  • les informations sur la maladie tant pour le grand public que pour les personnes concernées et fournir des renseignements aux personnes concernées et à leurs familles sur les services existants, les aides et les prises en charge possibles notamment par la mise en place d’une page internet.
  • la mise en place d’une formation continue en psycho-gériatrie de 40 heures pour le personnel travaillant dans les services et institutions pour personnes âgées afin de garantir au mieux des encadrements et des prises en charge de qualité aux personnes malades tout au long de leur vie avec la maladie.


Sur le même sujet

La démence, souvent confinée sous le terme de maladie d'Alzheimer car plus compréhensible, est une réalité au Luxembourg et ne cesse d'augmenter. Une bonne raison pour les ministères de la Santé et de la Famille de mettre sur pied un plan d'action démence.