Changer d'édition

La Ville tourne la page des bus diesel

La Ville tourne la page des bus diesel

Photo: Chris Karaba / Luxemburger Wort
Luxembourg 2 min. 14.06.2019

La Ville tourne la page des bus diesel

Maurice FICK
Maurice FICK
Depuis six mois, trois bus électriques circulent à Luxembourg et à partir de juillet, huit autres bus entreront en service. Ce n'est qu'un début. Car «à l'avenir, la Ville «vise une flotte 100 % électrique», assure Patrick Goldschmidt.

Le 1er mars 2020 sera une date doublement historique pour le réseau de transport en bus de la capitale. Les bus de la Ville de Luxembourg seront gratuits comme l'avait assuré Patrick Goldschmit en janvier 2019 - dans la foulée de l'annonce gouvernementale - mais ils «carbureront» aussi davantage à l'énergie électrique.


Des tarifs préférentiels ont déjà cours dans les Autobus de Luxembourg-Ville: les seniors paient par exemple leur abonnement annuel 100 euros pour autant de voyages qu'ils souhaitent.
«A Luxembourg-Ville, les bus seront aussi gratuits»
«Oui, les bus de la Ville de Luxembourg seront aussi gratuits pour les usagers à compter du 1er mars 2020», assure Patrick Goldschmidt, échevin en charge de la circulation et des Autobus de la Ville de Luxembourg. Avant de glisser qu' «il n'y a pas eu de contacts avec le ministre» à ce sujet.

Dire combien des 81 bus composant l'actuelle flotte des Autobus de la Ville de Luxembourg seront alors rechargés via une prise est impossible. Mais l'électrification est en marche. Objectif: «une flotte 100 % électrique», pose Patrick Goldschmidt, échevin en charge de la circulation et des autobus. 

La Ville avait entamé une première phase de l'électrification de son parc avec la mise en service de cinq bus hybrides électriques en février 2017. Depuis, son parc s'est étoffé d'autres véhicules hybrides électriques (neuf circulent) et totalement électriques, progressivement mis en service sur les lignes AVL.

La deuxième vitesse est enclenchée

En cette mi-juin, «trois bus 100% électriques circulent en sous-traitance pour le compte de la Ville de Luxembourg». Sans oublier le City Shuttle qui sillonne dans le Pfaffenthal depuis septembre 2018. La navette autonome 100% électrique circule aussi les week-ends depuis le 9 avril.

Satisfaite des retours d'expérience de la poignée de bus électriques et de ses bus hybrides, la Ville s'apprête à mettre la deuxième vitesse pour atteindre son but.

A la mi-mai a été lancée une soumission européenne pour l'acquisition de trois nouveaux bus 100% électriques à recharge nocturne. Parallèlement ont été lancées deux autres soumissions. La première concerne l'achat d'au moins dix bus électriques à recharge au terminus avec, en option, l'acquisition de 15 bus supplémentaires. La seconde concerne la fourniture de 14 bus articulés de 18 mètres de long avec une technologie électrique et diesel.

15,8 millions pour y arriver

La politique volontariste de switcher du diesel et de l'hybride vers l'électromobilité complète est déchiffrable dans le budget 2019. Pas moins de 12,82 millions d'euros ont été prévus pour acquérir des véhicules automoteurs pour le service AVL. Y figure aussi un subside  "bus électriques" du Fonds européen de développement régional de 3 millions d'euros.

Les soumissions en cours qui permettront de remplacer des bus vieillissants - la durée d'utilisation moyenne d'un bus est de huit ans à Luxembourg - prendront fin dans quatre jours.


Sur le même sujet

Incident à Bettembourg vendredi soir: «Toutes les lignes» ferroviaires touchées: «c'est le chaos à Luxembourg!»
Grosse pagaille sur le réseau ferroviaire luxembourgeois, vendredi soir. Une panne intervenue vers 18h20 au poste directeur de Bettembourg (le même qui avait été inondé) bloque la liaison ferroviaire entre la France et le Luxembourg mais aussi en direction du Nord. Près de 1.000 usagers de retour à la gare de Luxembourg ont longtemps attendu leurs bus de substitution. Peu avant 21 heures seulement, les CFL annonçaient la reprise progressive de la circulation.
19h50: plus de 1.000 personnes se retrouvent à la gare centrale de Luxembourg où elles sont bloquées: pas de bus comme annoncé par les CFL.