Changer d'édition

La Ville aussi généreuse que l'Etat envers les commerces
Luxembourg 1 2 min. 19.06.2020

La Ville aussi généreuse que l'Etat envers les commerces

Ce sont 5.000 euros d'aides directes de la Ville de Luxembourg que vont recevoir les commerçants.

La Ville aussi généreuse que l'Etat envers les commerces

Ce sont 5.000 euros d'aides directes de la Ville de Luxembourg que vont recevoir les commerçants.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 1 2 min. 19.06.2020

La Ville aussi généreuse que l'Etat envers les commerces

La capitale poursuit sa politique de soutien à la relance des activités commerciales. A la suite d'une aide directe de 1.000 euros en bons d'achat, le premier échevin Serge Wilmes (CSV) annonce ce vendredi un soutien supplémentaire de 4.000 euros.

(DH) - Après avoir délié les cordons de la bourse à hauteur de 1,5 million d'euros pour venir en aide aux 1.500 commerces des différents quartiers de la capitale, la Ville de Luxembourg va de nouveau mettre la main à la poche à hauteur de 4.000 euros pour chaque établissement. C'est le premier échevin Serge Wilmes qui l'a annoncé sur les réseaux sociaux ce vendredi matin et la Ville l'a ensuite confirmé dans l'après-midi. Avec 5.000 euros d'aides directes, la Ville de Luxembourg s'aligne ainsi sur  le soutien aux commerçants accordé par le gouvernement.

Dans les faits, chaque commerce établi sur le territoire de la capitale peut prétendre à une aide de 4.000 euros sous forme d'un subside forfaitaire. Pour l'obtenir, un formulaire sera prochainement disponible en ligne sur le site de la Ville de Luxembourg. Ce subside ne sera octroyé qu'une seule fois par entité juridique au contraire de ce qui est valable pour les bons d'achat de 50 euros, valables eux dans tous les magasins. 

Pour mémoire, le 10 juin, la Ville avait annoncé une première aide directe en achetant 20 chèques-cadeaux d'une valeur de 50 euros dans chaque commerce. Et encore auparavant, les édiles avaient fait deux premiers gestes en accordant la gratuité des loyers des locaux appartenant à la Ville pendant les mois de fermeture et en exemptant les commerçants de la taxe sur les terrasses.  

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Cette nouvelle initiative fait aussi suite à la campagne «Smile again Luxembourg», lancée ce jeudi par le ministre des Classes moyennes Lex Delles (DP) pour relancer le commerce et l'artisanat. Toujours dans le contexte de relance de l'activité, le gouvernement avait adopté toute une série de mesures supplémentaires contenues dans le programme Neistart Lëtzebuerg. Evaluées entre 700 et 800 millions euros, ces mesures font suite aux dépenses directes à hauteur de 3 milliards déjà engagés


Lokales, Corona: Geschäfte öffnen wieder - Massnahmen und Vorbereitungen in Luxemburg Stadt, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
La capitale met le paquet sur ses magasins
La politique de soutien aux commerces de la capitale se poursuit. Mercredi, la Ville de Luxembourg a annoncé apporter une aide «directe» aux quelque 1.500 boutiques sous la forme de chèques-cadeaux. Tout en leur offrant une plus grande visibilité en ligne.

Dans le détail, une nouvelle aide forfaitaire avait été accordée aux commerces sur une période de trois mois. Elle représente  1.000 euros par salarié en juin, 750 euros en juillet et 500 euros en août, jusqu'à un plafond de 50.000 euros par mois. Cette mesure est limitée aux PME.



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Deux poids, deux mesures dans les galeries commerciales
Les uns ont réclamé le paiement des loyers, les autres ont préféré reporter quand certains ont définitivement renoncé à encaisser les factures d'avril et mai. Ainsi, chaque gestionnaire de centre commercial a géré à sa façon la relation avec ses enseignes locataires. Tour d'horizon.
Lokales, Corona: Geschäfte und Friseure öffnen wieder - Massnahmen und Vorbereitungen in der Belle Etoile, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
50 euros à gagner et à dépenser dans la capitale
Le conseil communal de la Ville de Luxembourg a décidé d'effacer certaines ardoises pour aider les commerçants à relever la tête après les lourdes pertes enregistrées suite à la crise sanitaire. D'autre part, le principe des bons d'achat est adopté.
Angucken ist erlaubt, anprobieren nicht überall.
Le boom des médiations de la consommation
Le service dédié a enregistré une hausse de 72% de requêtes en 2019 par rapport à l'année précédente. La quasi-totalité d'entre elles émanaient des consommateurs eux-mêmes, le plus souvent dans le secteur de la construction.
Quelle seconde vie pour les pop-up stores?
Les deux magasins éphémères Botari et Bricks4Kidz dans la rue Philippe II achèveront leur bail fin juillet. L'administration communale de la capitale lance un nouvel appel à candidatures. La date limite pour l'introduction des dossiers est fixée au 21 juin.
Lokales,Pop-Up-Stores in der Hauptstadt -  Bricks4Kidz (38, rue Philippe II) . Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La capitale met le paquet sur ses magasins
La politique de soutien aux commerces de la capitale se poursuit. Mercredi, la Ville de Luxembourg a annoncé apporter une aide «directe» aux quelque 1.500 boutiques sous la forme de chèques-cadeaux. Tout en leur offrant une plus grande visibilité en ligne.
Lokales, Corona: Geschäfte öffnen wieder - Massnahmen und Vorbereitungen in Luxemburg Stadt, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Letzshop tire pleinement profit du confinement
La plateforme d'e-commerce made in Luxembourg a connu, pendant les semaines de limitation des déplacements, des records de fréquentation, indique lundi le ministre des Classes moyennes. Une centaine d'entreprises ont d'ailleurs rejoint l'initiative du ministère, au cours de cette période.
Les ventes dans le commerce s'effondrent
Conséquence directe du confinement mis en place un peu partout en Europe, l'activité enregistrée en avril au sein de l'UE recule fortement, indique jeudi Eurostat. Le Luxembourg n'échappe pas à ce marasme et affiche l'une des chutes les plus importantes, avec un recul près de 25%.
Reportage horaires d'ouverture des magasins, photo : Caroline Martin
L'ULC met en garde contre les hausses de prix
Le secteur du commerce de détail ainsi que celui des services devraient «modérer» toute augmentation de prix voire, si possible, en faire carrément abstraction. C'est en tout cas la recommandation faite mercredi par l'Union luxembourgeoise des consommateurs.
Télécran, ULC, Nico Hoffmann, Guy Goedert, Konsumentenschutz,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Une aide au redémarrage des commerces
Pour les trois mois à venir, le gouvernement s'engage à verser une enveloppe exceptionnelle pour aider les magasins à rouvrir. A condition que ceux-ci s'engagent à ne pas licencier plus qu'un quart de leur personnel.
Reportage horaires d'ouverture des magasins, photo : Caroline Martin