Changer d'édition

La Ville a déjà un plan pour le marché de Noël
Luxembourg 3 min. 01.10.2020 Cet article est archivé

La Ville a déjà un plan pour le marché de Noël

L'organisation des points de restauration fait notamment partie des préoccupations pour la tenue des festivités de fin d'année.

La Ville a déjà un plan pour le marché de Noël

L'organisation des points de restauration fait notamment partie des préoccupations pour la tenue des festivités de fin d'année.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 01.10.2020 Cet article est archivé

La Ville a déjà un plan pour le marché de Noël

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Noël approche mais -covid oblige- difficile de savoir à quoi ressembleront les festivités dans la capitale. Les techniciens de Luxembourg ont pourtant déjà avancé une proposition aux autorités.

«Je crois qu'au vu des mois difficiles que nous venons tous de traverser, il est impératif d'offrir aux citoyens et aux commerçants de belles fêtes.» Ne comptez donc pas sur la bourgmestre de Luxembourg pour renoncer aux animations de Noël cette année, covid ou pas. Mais Lydie Polfer (DP), en élue responsable, sait que le programme et les sites de la capitale vont devoir se plier à la nouvelle réalité sanitaire. Celle imposée par le coronavirus. «Disons donc que cela s'annonce différent des autres années...»

Mais impossible pour la capitale de dévoiler ce qu'il en sera d'ici décembre. «Mais le service Fêtes & Marchés a élaboré un plan que nous pouvons estimer comme satisfaisant dans le contexte actuel.» Un dossier que le Syvicol a d'ailleurs présenté, ce jeudi, à des représentants du gouvernement. Histoire de rappeler à l'exécutif que les 102 communes du Grand-Duché étaient toutes dans l'attente de consignes claires sur ce qu'il était possible ou non d'envisager pour décembre.

L'idée étant d'éviter toute grosse concentration de foule

Lydie Polfer, bourgmestre de Luxembourg

En ce qui concerne la capitale, élus et services techniques se sont appuyés sur le retour d'expérience de cette année. Plus exactement de cette forme de Schuberfouer inventée dans la précipitation mais qui, de l'avis de la bourgmestre, a montré «que la Ville pouvait être animée un peu partout plutôt qu'en un seul point. Après tout, nous sommes suffisamment grand pour pouvoir, sur une période définie, éclater en plusieurs lieux nos événements festifs». Voilà donc a priori le secret de la recette 2020 : la dispersion.

Evidemment, pas question de priver la place de la Constitution ou le Knuedler de ses attractions. Mais d'autres coins de rue pourraient à leur tour voir fleurir les chalets. «L'idée étant d'éviter toute grosse concentration de foule», avance à tâtons encore Lydie Polfer. Et dans le projet hivernal, la place des points de restauration constitue la partie la plus délicate à régler. La distanciation sociale en vigueur oblige les organisateurs à réviser les schémas habituels.


Nuit de la culture -  PARADE SOUS-MARINE - Esch/Alzette -  - 14/09/2019 - photo: claude piscitelli
Le covid pousse les événements à se réinventer
Les règles sanitaires pour contrecarrer la pandémie restent en vigueur jusqu'à la fin de l'année. Elles obligent les organisateurs des grands événements à trouver de nouvelles formules.

«Pour l'heure, nous nous orientons vers des formules proches du restaurant. Soit un service à table, avec donc un espace, des règles de circulation et de service connues de tous», indique la bourgmestre. Une hypothèse pour laquelle aucun aval n'a encore été donné. Mais Luxembourg saura s'adapter, et la Ville entend bien défendre sa cause auprès des experts du ministère de la Santé s'il faut s'assurer du parfait respect des conditions sanitaires. 

Lydie Polfer l'avoue: «La mort par accident d'un enfant de deux  ans, l'an dernier lors des fêtes, a déjà constitué un drame pour toute la collectivité, il ne faudrait pas que l'édition 2020 transforme les animations de Noël en cluster ingérable». Aussi, prudence et adaptation seront les lignes de conduite du projet.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.