Changer d'édition

La vie du Grand-Duc Jean

  • Une jeunesse mouvementée
  • Une vie de prince héritier
  • Un règne de 36 ans
  • Une retraite discrète
  • Une jeunesse mouvementée 01/04
  • Une vie de prince héritier 02/04
  • Un règne de 36 ans 03/04
  • Une retraite discrète 04/04

La vie du Grand-Duc Jean

La vie du Grand-Duc Jean

La vie du Grand-Duc Jean


par Anne FOURNEY/ 23.04.2019

Photo: archive LW

Le père du Grand-Duc Henri, fils de la Grande-Duchesse Charlotte, s'est éteint ce mardi 23 avril 2019. Retour sur la vie d'un homme qui aura participé à la libération du Luxembourg et occupé la fonction de chef de l'État pendant 36 ans.

Le prince Jean Benoît Guillaume Robert Antoine Adolphe Marc d'Aviano est né le 21 janvier 1921 au château de Colmar-Berg. Descendant des Nassau-Weilburg par sa mère, la Grande-Duchesse Charlotte et prince de Bourbon-Parme par son père - le prince Felix -, il est le premier de sa dynastie à naître sur le sol luxembourgeois. Il régnera sur le Grand-Duché entre 1964 et 2000, avant de se retirer dans le château de Fischbach.

01

Une jeunesse mouvementée
Copier le lien

Ayant grandi au château de Colmar-Berg, il part à 13 ans étudier en Angleterre. Entre 1934 et 1938, il fut pensionnaire au collègue d'Ampleforth. De retour au Luxembourg à 17 ans, il poursuit ses études avec  des professeurs au palais grand-ducal.  

En 1940, les Nazis envahissent l'Europe. La Grande-Duchesse Charlotte décide de quitter son pays avec sa famille et son gouvernement. Le 10 mai, à l'aube, ils prennent le chemin de l'exil. Un long périple qui les mènera en divers endroits de France, puis au Portugal. Mais la situation s'aggrave en Europe. 

Le prince Felix embarque avec les enfants du couple pour les États-Unis, alors que la Grande-Duchesse Charlotte part pour l'Angleterre afin d'y organiser la résistance et soutenir son peuple. Les princes du Luxembourg s'établissent au Québec. Jean étudie le droit et l'économie politique à l'université Laval de Québec.

Départ pour l'Amérique, les membres de la famille grand-ducale doivent être séparés de leur mère.
Départ pour l'Amérique, les membres de la famille grand-ducale doivent être séparés de leur mère.
Photo: archives LW

A partir de 1941, le rôle du prince Jean consiste notamment à sensibiliser l'opinion américaine au sort des Européens. Raison pour laquelle il voyage à travers les Etats-Unis, avant de se rendre au Brésil, en 1942. Ils séjourne dans l'État du Minais Gerais, où vit une communauté luxembourgeoise.  

En octobre 1942, le prince Jean part pour l'Angleterre avec son père le prince Felix afin de rejoindre l'armée britannique. Le prince Jean rejoint les Irish Guards, un régiment d'élite. Il adresse des messages de soutien aux Luxembourgeois depuis un studio de la BBC (1943).  

Avec son père, le prince Felix, à Londres en 1943.
Avec son père, le prince Felix, à Londres en 1943.
Photo : Cour grande-ducale, collection privée

Le 11 juin 1944, il débarque en Normandie, puis traverse la Belgique avant de rejoindre son père pour participer à la libération du Luxembourg. Les Luxembourgeois leur font un triomphe.


02

Une vie de prince héritier
Copier le lien

Le 7 novembre 1952, les fiançailles du prince Jean et de la princesse Joséphine Charlotte de Belgique (fille aînée du futur Léopold III et de la princesse Astrid de Suède) sont annoncées officiellement. Elle furent célébrées dix jours plus tard. 

L'union est célébrée le 9 avril 1953 au Luxembourg.

Le jeune couple s'établit au château de Betzdorf et donne naissance à cinq enfants :

• la princesse Marie-Astrid, née le 17 février 1954

• le prince Henri, né le 16 avril 1955 (actuel Grand-Duc)

• le prince Jean, né le 15 mai 1957

• la princesse Margaretha, née le 15 mai 1957

• le prince Guillaume, né le 1er mai 1963  

En 1961, le prince Jean devient lieutenant-représentant, nommé par la Grande-Duchesse Charlotte afin que le Grand-Duc héritier se voue «d'une manière plus directe au service du pays» et qu'il se prépare à régner. Il prête officiellement serment devant Pierre Werner, président du gouvernement.

Aux côtés de Pierre Werner (à gauche) et du Maréchal de la Cour Alfred Loesch (à droite), le 4 mai 1961.
Aux côtés de Pierre Werner (à gauche) et du Maréchal de la Cour Alfred Loesch (à droite), le 4 mai 1961.
Photo: archives LW


03

Un règne de 36 ans
Copier le lien

Le 12 novembre 1964, la Grande-Duchesse Charlotte abdique en faveur de son fils aîné. Le Grand-Duc Jean devient alors le huitième souverain du Grand-Duché. 

La grande-duchesse Charlotte signe l'acte d'abdication.
La grande-duchesse Charlotte signe l'acte d'abdication.
Photo: Jean Weyrich / archives LW

Son règne sera marqué non seulement par la reconstruction du Grand-Duché, mais aussi par la construction de l'Europe. «Le souverain règne, mais ne gouverne pas»: tel restera le leitmotiv du chef de l'État, qui entretient des relations diplomatiques avec des représentants de pays du monde entier, tout en étant très présent sur le sol de son pays.

Photo: archives LW

Membre puis doyen honoraire du Comité International Olympique durant 53 ans, chef-scout de la Luxembourg Boy Scout Association (LBSA), président d'honneur du Comité Olympique et Sportif luxembourgeois (COSL), président d'honneur des Anciens Combattants et de l'Union des mouvements de la Résistance luxembourgeoise, le Grand-Duc Jean a par ailleurs reçu de nombreuses distinctions militaires et honorifiques.

Le 7 octobre 2000, le Grand-Duc Jean abdique, après près de quatre décennies de règne, en faveur de son fils aîné, le prince Henri, actuel Grand-Duc.  


04

Une retraite discrète
Copier le lien

Les apparitions en public du Grand-Duc Jean, qui réside au château de Fischbach, sont naturellement plus rares, mais il ne manque jamais les commémorations importantes ou certains rendez-vous sportifs. Il vient volontiers assister au Tour de Luxembourg.   

L'ancien chef de l'État a participé à différentes cérémonies officielles, comme les commémorations des 70 ans du Débarquement, en juin 2014 en Normandie ou au 70e anniversaire de la libération du Luxembourg. Sans oublier l'enterrement de la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte, décédée à l'âge de 77 ans en 2005. 

Outre les célébrations de son 95e anniversaire, le 5 janvier 2016, le Grand-Duc Jean s'était déplacé pour le centième anniversaire de l'accession au trône de la Grand-Duchesse Charlotte ou le centenaire du mouvement scout au Grand-Duché. Il s'est éteint le 23 avril 2019.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Grand-Duc Jean est mort
L'ancien chef de l'État est décédé à l'âge de 98 ans, annonce officiellement ce mardi 23 avril 2019, la Cour grand-ducale.
Le grand-duc Jean fête ses 97 ans
Qualifié de "grand seigneur" et de "héros national" des Luxembourgeois par Stéphane Bern, le grand-duc Jean fête ses 97 ans ce vendredi 5 janvier.
Le grand-duc Jean aux côtés du grand-duc Henri, son deuxième enfant