Changer d'édition

La vidéosurveillance étendue dès cet automne dans la capitale
Luxembourg 3 min. 16.06.2018 Cet article est archivé

La vidéosurveillance étendue dès cet automne dans la capitale

La vidéosurveillance étendue dès cet automne dans la capitale

Pierre Matgé
Luxembourg 3 min. 16.06.2018 Cet article est archivé

La vidéosurveillance étendue dès cet automne dans la capitale

Depuis 2007, différentes zones de la ville de Luxembourg sont surveillées par des caméras. Le but: renforcer le sentiment de sécurité des citoyens et arrêter les auteurs d'infractions plus rapidement.

Plus de sécurité, une meilleure vue d'ensemble sur la ville et des preuves en vidéo: dès l'automne, de nouvelles caméras de surveillance seront installées dans le quartier de la gare.

Cependant, la vidéosurveillance n'est pas une nouveauté à Luxembourg-Ville. Les premières caméras ont été installées en 2007, braquées sur des points stratégiques. Il s'agissait alors d'une phase de test de deux ans.

Aujourd'hui, presque personne ne remet en question leur droit d'exister. Au contraire. Dans les zones les plus "chaudes", le dispositif renforce le sentiment de sécurité des citoyens, vise à les protéger, mais aussi à lutter contre la criminalité et, surtout, le trafic de drogue.

Depuis 2007, le parvis de la gare est surveillé grâce aux caméras
Depuis 2007, le parvis de la gare est surveillé grâce aux caméras
Pierre Matgé

Une équipe de policiers spécialement formés dans ce domaine, le Visupol, est responsable de la gestion de ces "yeux" sur les rues de Luxembourg.

Son quartier général, accessible uniquement à quelques policiers, est situé au siège de la police, rue Marie et Pierre Curie, au Verlorenkost.

Une équipe spéciale chargée de décortiquer les images

Les images reçues ici  sont examinées de près. Si nécessaire, des mesures sont prises immédiatement.

Si un malfaiteur est observé en flagrant délit d'infraction, une patrouille est envoyée directement sur les lieux. Ainsi, les auteurs peuvent non seulement être identifiés le plus rapidement possible, mais en même temps être confondus grâce aux preuves vidéos.

Rétrospectivement, les enregistrements servent également à la police. En cas d'incident ou d'acte d'accusation, les images peuvent être utilisées.

Cependant, celles-ci ne sont stockées que deux mois. Par la suite, elles sont supprimées - sauf si, entre-temps, une plainte a été déposée.

Où sont les caméras?

En termes d'emplacements, environ 50 caméras sont situées dans la zone du Limpertsberg dont 15 autour du champ de Glacis. Les agents de police surveillent ainsi non seulement le parking lui-même, mais aussi les événements majeurs qui y ont lieu, tels que la Schueberfouer ou le visionnement public de la Coupe du monde qui aura lieu dans les prochaines semaines.

15 caméras couvrent le Glacis
15 caméras couvrent le Glacis
Pierre Matgé

Dans les parcs de la ville, ce sont 35 yeux électroniques qui veillent sur les promeneurs et les cyclistes. Onze autres sont disposées le long de la route d'Arlon, la rue du Stade et une partie de la rue d'Ostende. 

Contrairement aux autres caméras, cependant, elles ne sont activées que pendant et après les matches de football.

Cet automne , tout le quartier de la gare sera couvert: la rue de Strasbourg, l'aire de jeux place de Strasbourg, la rue 1900, une section de la rue Adolphe Fischer, la rue Glesener, la rue du Commerce et la rue du Fort Wedell.

Le quartier de Bonnevoie est aussi concerné: des caméras viseront la place Léon XIII, une partie de la rue de Bonnevoie et les aires de jeux de la rue Sigismond et de la rue des Ardennes.

Les abords du futur Royal-Hamilius surveillés

Dès l'achèvement du projet Royal-Hamilius, qui devrait avoir lieu mi-2019, 21 caméras seront installées sur la place publique, la rue de la Poste, la rue Aldringen et une partie de la Grand-Rue.

Alors que la police est d'avis que la surveillance vidéo est désormais indispensable dans les zones à risque, en particulier près de la gare, certains craignent que cela ne fasse que déplacer les problèmes de criminalité.

Si tel est le cas, il faudra agir en conséquence, a assuré le directeur général de la police, Philippe Schrantz, lors d'une réunion d'information avec les citoyens. Actuellement, la ville de Luxembourg est la seule ville du pays où la vidéosurveillance est opérationnelle.

Nadine Schartz (trad. ChB)


Sur le même sujet

La vidéosurveillance a déjà fait ses preuves dans l'évolution des enquêtes de police. La députée Claudia Dall'Agnol (LSAP) questionne le ministre de la Sécurité intérieure sur le nombre de faits que la vidéosurveillance a concrètement aidé à élucider.
La vidéosurveillance est un outil précieux pour la police.