Changer d'édition

La vague automnale du covid vient-elle de commencer?
Luxembourg 4 min. 29.09.2022
Hausse des contaminations

La vague automnale du covid vient-elle de commencer?

11 nouvelles admissions de patients positifs au virus ont eu lieu dans l'unité des soins normaux, contre 6 la semaine précédente.
Hausse des contaminations

La vague automnale du covid vient-elle de commencer?

11 nouvelles admissions de patients positifs au virus ont eu lieu dans l'unité des soins normaux, contre 6 la semaine précédente.
Photo: DPA
Luxembourg 4 min. 29.09.2022
Hausse des contaminations

La vague automnale du covid vient-elle de commencer?

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Les indicateurs épidémiologiques ne sont pas bons et laissent entrevoir une nouvelle vague d'infections dans les prochains jours. Les hospitalisations ont presque doublé par rapport à la semaine précédente.

Il y a quelques jours à peine, le virologue de la direction de la Santé, le Dr Thomas Dentzer, annonçait que les Luxembourgeois devaient «probablement s'attendre à une nouvelle vague». «De par la hausse de l'immunité à travers le monde, l'OMS sera amenée à lever cette pandémie et à considérer que ce virus peut infecter, voire tuer des gens, mais comme d'autres maladies», estimait-il.


«Elargir la protection contre les variants préoccupants»
Chef de division de la pharmacie et des médicaments, le Dr Anna Chioti revient sur les spécificités des nouveaux vaccins anti-covid et sur l’importance des campagnes de vaccination pour contrer le virus.

Justement, et si cette nouvelle vague venait d'être amorcée en ce début d'automne? Tout le laisse à penser au regard de la dernière rétrospective covid de la Santé. Cette dernière fait notamment état, comme la semaine précédente, d'une hausse considérable des nouvelles infections. En effet, pour la semaine du 19 au 25 septembre, le nombre de personnes testées positives au covid-19 a augmenté à 1.300 cas par rapport à 999 cas la semaine précédente. À ce nombre s'ajoutent 613 réinfections, soit 32,0% de l'ensemble des personnes testées positives contre 423 (29,7%) la semaine précédente.

Des hospitalisations en hausse

Face à cette augmentation de cas, la campagne de testing s'est quelque peu amplifiée avec, la semaine dernière, un nombre de tests PCR effectués qui est passé de 5.653 à 6.455. La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives au covid-19 est de 40,5 ans.


174.172 patients suivis au CHL en 2021
Dans la continuité de 2020, le bilan du Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL) a été fortement marqué par la pandémie lors de l’année écoulée. Ce qui n’a pas empêché l’établissement d’avancer sur ses projets internes.

Mais qu'en est-il au niveau des hospitalisations qui, on le rappelle, représentent le paramètre déterminant dans le cadre de la stratégie de lutte contre le virus? Au sein des établissements de santé luxembourgeois, on apprend donc que 11 nouvelles admissions de patients positifs au virus ont eu lieu dans l'unité des soins normaux, contre 6 la semaine précédente. Un chiffre qui a donc presque doublé. Toutefois, dans les soins intensifs, la situation reste relativement stable avec un seul patient hospitalisé dans tout le pays. Toujours est-il que la moyenne d'âge des patients hospitalisés est de 54 ans, une moyenne qui s'est donc considérablement réduite. La semaine précédente, celle-ci était de 78 ans.

La bonne nouvelle, c'est qu'aucun nouveau décès en lien avec une infection au covid-19 n'a été recensé la semaine dernière. 

Le virus circule davantage

Autre indicateur permettant d'appuyer cette reprise épidémique: le taux de reproduction effectif. Celui-ci a augmenté à 1,18 contre 1,15 la semaine précédente, confirmant une plus grande circulation du virus. Sans grande surprise, la plus grande augmentation de cas a été enregistrée chez les 5-14 ans (+116%). Cela s'explique peut-être par le retour des élèves sur les bancs de l'école dans des conditions pré-pandémie. 


Le Luxembourg identifie plusieurs types de covid long
Première du genre, une étude menée par un consortium de chercheurs révèle que le covid long n’est pas une maladie unique, mais peut prendre diverses formes avec des symptômes et des traitements potentiels à adapter selon les cas.

Et puis, l'analyse des eaux usées indique également une tendance à la hausse en termes de contaminations. «Le niveau de contamination semblait stabilisé mais montre de nouveau une légère tendance à l'augmentation. Des tendances similaires ont été observées au niveau régional, avec un niveau constant du virus dans presque toutes les stations de traitement des eaux usées, à l'exception de Mersch et Bleesbruck, où une augmentation significative a été observée. Cependant, des analyses complémentaires sont nécessaires pour confirmer ou non cette tendance à la hausse», précise le rapport.

Toujours des possibilités pour se faire vacciner

Pas de relâchement pour la campagne de vaccination, surtout au moment où les autorités étudient une deuxième dose booster anti-covid pour toute la population. Du 19 septembre au 25 septembre, 1.879 doses ont ainsi été administrées: 16 personnes ont reçu une première dose, 31 ont reçu une deuxième dose, 106 personnes ont reçu une troisième dose, 1.701 une quatrième et 25 une cinquième ! Un total de 1.290.631 vaccins ont ainsi été administrés depuis le début de la campagne.

Concrètement, cela signifie que 474.630 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 79% de la population globale.


Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Mundschutz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La réserve sanitaire s'élargit
Constituée durant la pandémie de covid-19, l'initiative gouvernementale est désormais ouverte au grand public, et non plus seulement au seul secteur de la santé et des soins.

Rappelons que les passages du «Impfbus on tour» sont communiqués sur www.impfen.lu. À noter que la vaccination se fait sans rendez-vous (carte d'identité et carte CNS obligatoires). Le type de vaccination proposée est la primovaccination et le booster (dose de rappel). «Les vaccinations dans le Impfbus se font sans rendez-vous, ce qui implique que vous devez attendre votre tour, et cela peut être à l'origine de délais d'attente, surtout en cas de grande affluence. Si vous voulez éviter toute attente et pour votre confort, nous vous conseillons de prendre rendez-vous auprès de votre médecin, dans une pharmacie ou dans le centre de vaccination», prévient la Santé.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Rien d'alarmant toutefois. À noter qu'un cas sur trois est une réinfection. Autrement dit, 36,2% des nouveaux cas ont déjà contracté le covid-19 dans le passé.
A Kannerklinik criou uma célula de crise para dar resposta ao forte aumento de internamento de crianças com bronquiolite.
La hausse des nouvelles infections au covid-19 se poursuit au Luxembourg, mais les répercussions restent mesurées au niveau des hospitalisations. On déplore par ailleurs trois décès en l'espace de sept jours.
Le dernier rapport hebdomadaire de la Santé fait état d'une légère augmentation des principaux indicateurs de l'épidémie, comme la semaine dernière. Deux décès supplémentaires sont à déplorer.