Changer d'édition

La vaccination s'invite dans les hôpitaux
Luxembourg 5 2 min. 12.01.2021 Cet article est archivé

La vaccination s'invite dans les hôpitaux

Pour l'instant, seules les doses Pfizer/BioNTech ont été attribuées aux personnels soignants volontaires pour la vaccination anticovid.

La vaccination s'invite dans les hôpitaux

Pour l'instant, seules les doses Pfizer/BioNTech ont été attribuées aux personnels soignants volontaires pour la vaccination anticovid.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 5 2 min. 12.01.2021 Cet article est archivé

La vaccination s'invite dans les hôpitaux

La campagne d'injection du sérum anticovid débute ce mardi dans les centre hospitaliers directement pour leurs propres personnels. Objectif: créer le «bouclier sanitaire» en protégeant d'abord les acteurs du secteur des soins.

(ASdN) - Après le centre de vaccination du Limpertsberg et les premières maisons de retraite, voilà venu le tour des hôpitaux. Si l'hôpital du Nord devra encore patienter 24 heures, les premières injections ont démarré mardi matin dans les autres centres hospitaliers du pays.


Des symptômes durables pour 3/4 des patients covid
Selon une étude publiée samedi dans la revue médicale « The Lancet », 76% des anciens malades souffriraient encore d'un ou plusieurs maux, six mois après avoir contracté le virus.

Comme annoncé début décembre par Xavier Bettel (DP), cette vaccination cible, non pas les particuliers, mais les soignants. Cette nouvelle étape suit la livraison de 4.875 nouvelles doses du vaccin BioNTech/Pfizer, le 11 janvier, les quatre centres hospitaliers CHdN, CHEM, CHL et HRS, ainsi que le CHNP ont donc commencé à vacciner les professionnels de santé et des soins, ainsi que toutes les autres catégories de professionnels et sous-traitants, au sein de leurs structures.

975 doses du vaccin ont été livrées directement à chacun des quatre centres hospitaliers et au Centre hospitalier neuro-psychiatrique (CHNP). Un second arrivage de 975 doses étant prévu pour le 18 janvier. Ainsi, près de 3.900 collaborateurs peuvent recevoir la première dose du vaccin contre le SARS-CoV-2 au cours des deux prochaines semaines. La deuxième dose du vaccin sera administrée d'ici trois semaines.

La vaccination du secteur hospitalier entier, y compris donc les sites secondaires, voire autres structures - telles que le Centre François Baclesse, le Centre de réhabilitation du Château de Colpach, l’INCCI, le HIS, Haus Omega et le Rehazenter - sera organisée en collaboration avec les centres hospitaliers,  a annoncé le ministère de la Santé. «Le déroulement dans les filières de vaccination se fera de la même manière que dans les Centres de vaccination (enregistrement des données, consultation médicale, administration du vaccin)». 


Télécran, Allgemeinarzt, Doktor Frank Kirsch, Foto: Guy Wolff/Télécran
La grippe fait les frais du covid
Restrictions de circulation et gestes barrières imposés pour limiter la propagation du coronavirus réduisent à néant la diffusion du virus respiratoire de la grippe. Ouf, enfin une bonne nouvelle.

Il appartient à chaque établissement hospitalier de définir la priorisation selon les services étant les plus exposés au coronavirus ou considérées à risque.

Pour rappel, deux semaines après l'arrivée au Luxembourg des premiers vaccins anti-covid du laboratoire Pfizer, la formule de Moderna est désormais elle aussi disponible. Le pays en a déjà reçu 1.200 doses lundi. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bien que les campagnes de vaccination au covid-19 se multiplient à travers le globe, l'OMS a averti que l'épidémie se prolongerait au moins jusqu'à la fin de l'année. Cela en raison des milliards de doses nécessaires pour endiguer la diffusion du virus.
Rita Passey is injected with a Covid-19 vaccine at the NHS vaccine centre that has been set up at the Millennium Point centre in Birmingham, central England on January 11, 2021. - Seven mass coronavirus vaccination sites opened across England on Monday as the government races to dose millions of people while a new strain of the disease runs rampant across the country. (Photo by Jacob King / POOL / AFP)
Deux semaines après l'arrivée au Luxembourg des premiers vaccins anti-covid, voilà qu'une deuxième formule va être rendue disponible pour injection. Après la version Pfizer/BioNTech, place à celle de Moderna.
LOS ANGELES, CALIFORNIA - JANUARY 08: Registered nurse Arpa Davoudian watches as a nurse prepares a dose of the Moderna COVID-19 vaccine to administer to a resident at the Ararat Nursing Facility in the Mission Hills neighborhood of Los Angeles on January 8, 2021 in Los Angeles, California. Residents and staff at long term care facilities are on the CDC's highest priority list for vaccinations. While COVID-19 cases in nursing facilities represent just 5 percent of the total cases in California, they account for 35 percent of all Covid deaths in the state.   Mario Tama/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Après les soignants, c'est au tour des retraités de bénéficier du vaccin anti-covid au Luxembourg. Mardi, la campagne de protection des aînés luxembourgeois a débuté avant de se poursuivre dans dix autres résidences seniors maintenant.
A nurse administers a dose of the Pfizer-BioNtech coronavirus disease (Covid-19) vaccine to an elderly person on January 4, 2020 in the Bellevue gerontology center in Montpellier in the south of France. - French president faced on January 4, 2020 growing pressure to accelerate France's Covid-19 vaccination drive which has seen just a few hundred people receive the jab. (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
Infectiologue aux hôpitaux Robert Schuman, le Dr Gerard Schockmel a répondu mardi soir aux interrogations du public au sujet du précieux sérum développé contre le covid-19. La rédaction vous propose un résumé des réponses aux huit questions les plus fréquemment posées.
This picture taken on January 5, 2021, in Paris, shows figurines and a syringe to illustrate people receiving Covid-19 (novel coronavirus) vaccinations. - EU nations started their Covid-19 vaccination campaigns with their most vulnerable groups on December 27, 2020, as a new coronavirus variant spread internationally and the WHO warned the current pandemic will not be the last. (Photo by JOEL SAGET / AFP)
Si la campagne officielle a bel et bien démarré ce lundi au Luxembourg, seule une petite partie de la population sera immunisée d'ici la fin du mois de mars. Environ 6%, selon les données du ministère de la Santé.
(de g. à dr.) Kettami Mohand, infirmier au Centre de vaccination ; Dr Pedro Matos, médecin au Centre de vaccination