Changer d'édition

La vaccination des jeunes attendra l'avis de l'EMA
Luxembourg 11.05.2021

La vaccination des jeunes attendra l'avis de l'EMA

Pour le moment, seul Pfizer/BioNTech a fait une demande d'homologation pour les 12-15 ans en Europe.

La vaccination des jeunes attendra l'avis de l'EMA

Pour le moment, seul Pfizer/BioNTech a fait une demande d'homologation pour les 12-15 ans en Europe.
Photo : AFP
Luxembourg 11.05.2021

La vaccination des jeunes attendra l'avis de l'EMA

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Comme pour les injections anti-covid pour les adultes, le Luxembourg se déterminera sur l'opportunité de proposer le sérum aux mineurs une fois la formule validée par l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Avec désormais 241.270 doses anti-covid injectées, la campagne d'immunisation luxembourgeoise adopte un nouveau rythme de croisière. D'ailleurs, la semaine passée, les cinq centres de vaccination du pays et les équipes mobiles ont battu le record de vaccinations effectuées, plus de 40.700. Et les semaines à venir devraient être aussi bien plus rythmées encore. Mais en aucun cas, il n'est pour l'heure question au Grand-Duché d'administrer l'un ou l'autre des vaccins à un résident de moins de 16 ans.


ARCHIV - 09.06.2020, Nordrhein-Westfalen, Meerbusch: Schülerinnen und Schüler einer Grundschule sitzen mit Abstand in ihrem Klassenraum. Nach einer Woche Unterricht zuhause können viele Kinder und Jugendliche in Nordrhein-Westfalen am Montag wieder in ihre Schulen gehen (zu dpa: «Schüler in Nordrhein-Westfalen kehren wieder in die Klassenzimmer zurück»). Foto: Marcel Kusch/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'Education s'adapte au virus, encore et encore
278 élèves ont été dépistés positifs au covid dans la première semaine de mai. Mais, avec l'emploi des autotests, le ministère de l'Education a choisi de revenir sur certaines règles, comme la fin des demi-cours pour les classes supérieures du secondaire.

Et la ministre de la Santé a confirmé, mardi, qu'il en sera encore ainsi tant  que l'Agence européenne des médicaments n'aura pas donné son aval pour une formule compatible avec les tranches d'âge les plus basses. En réponse au député Jeff Engelen (ADR) qui l'interrogeait à ce propos, Paulette Lenert (LSAP) a ainsi rappelé que, pour l'heure, un seul laboratoire avait demandé cette autorisation (Pfizer/BioNTech). Cependant, l'autorité sanitaire n'a pas encore émis d'avis au sujet d'une possible mise sur le marché européen. «Mais les études de ce groupe montrent une efficacité vaccinale à 100%», n'a pas manqué de faire remarquer la ministre.

Si immunisation collective il doit y avoir, il faudra sans doute néanmoins passer par la vaccination des plus jeunes. En effet, même s'ils sont moins sujets à des formes graves de l'infection pulmonaire déclenchée par le covid-19, voire même souvent asymptomatiques en cas d'infection, les scientifiques s'accordent pour dire que les enfants constituent des vecteurs de circulation importants du virus. De l'utilité donc de les protéger, eux aussi, d'une éventuelle infection.


A medical worker administer the Jansen (Johnson and Johnson) Covid-19 vaccine to the public at a FEMA run mobile Covid-19 Vaccination clinic at Biddeford High School in Bidderford, Maine on April 26, 2021. - The clinic is jointly run by FEMA and the state of Maine with the help of other federal agencies and the Maine National Guard. The United States has resumed vaccinations with the Johnson & Johnson shot, the third authorised injection, after a brief pause over links to a rare form of clotting. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Quand vacciner ne suffit pas à protéger
La ministre de la Santé reconnaît que quelques centaines de personnes ont été infectées par le covid-19 après avoir reçu la première ou la seconde injection. Des cas étudiés mais pas si étonnants.

Le Canada a déjà opté pour cette vaccination depuis une semaine, et les Etats-Unis ont fait ce même choix pour les 12-15 ans ce mardi. Mais si Paulette Lenert est loin d'être défavorable à l'initiative, la ministre et le gouvernement n'entendent franchir ce pas que «si le vaccin est formellement approuvé par l'EMA pour ce groupe d'âge».


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bien que le vaccin aide à réduire le risque de contagion, le ministère de la Santé n'entend pas lever les mesures d'isolement pour les personnes ayant été en contact avec un cas covid+. La mesure devrait courir tant que le taux de vaccination restera faible.
L'Agence européenne des médicaments vient de donner son accord pour élargir l'injection du vaccin. Les 27 pays membres de l'UE seront autorisés à vacciner les adolescents, s'ils le souhaitent.
Charles Muro,age 13, celebrates being inoculated by Nurse Karen Pagliaro at Hartford Healthcare�s mass vaccination center at the Connecticut Convention Center in Hartford, Connecticut on May 13, 2021. - Six Children were vaccinated at the site and joined other children in the United States as kids ages 12-15 are now able to be vaccinated with the Pfizer-BioNTech�Covid-19 vaccine, joining the growing population of the US that can be vaccinated against the Covid-19 virus. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Si plusieurs pays européens ont limité l'usage de ce vaccin anticovid, Berlin a décidé d'en accélérer la diffusion auprès de la totalité des adultes du pays qui pourront prétendre à cette formule ne nécessitant qu'une seule injection.
Miguel Olazava receives his  Johnson & Johnson Covid19 vaccine above his LAFC tattoo administered by pharmacist Michelle Hormozia  on May 7, 2021 in Los Angeles, California, at a vaccination clinic setup by Los Angeles Football Club, partnering with the LA county Department of Public Health and USC Pharmacy, where those vaccinated were due to receive a 20% discount on merchandise at the LAFC team store. - LA County public health officials are concerned about the considerable drop in countywide vaccination rates despite easier access for the free vaccine being offered with more no-appointment and walk-in vaccine clinics branching out to specific and targeted communities. (Photo by Frederic J. BROWN / AFP)
A l'instar d'autres chefs de gouvernement dans le monde, le Premier ministre luxembourgeois a demandé à recevoir le sérum du laboratoire anglo-saxon. L'objectif: rassurer les particuliers suite à la controverse autour de quelques cas de thromboses.
Luxtimes,Xavier Bettel bekommt Coronaimpfung.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Alors que la campagne de vaccination s'accélère et que le dispositif sanitaire s'allège, le gouvernement se refuse à permettre aux personnes ayant reçu leur dose de bénéficier d'un quelconque avantage. Notamment dans l'accès aux bars et aux restaurants.
19.01.2021, Hessen, Frankfurt/Main: Zeynep Kallmayer, Pflegegruppenleiterin der Covid-19-Intensivstation C1 am Uniklinikum Frankfurt, zeigt ihren Impfpass mit den beiden Eintragungen für die Corona-Impfung. Kallmayer hat ihre zweite Impfung gegen das Coronavirus erhalten. Für den vollen Impfschutz ist mit Abstand von mehreren Wochen eine zweite Impfung nötig. Foto: Andreas Arnold/dpa +++ dpa-Bildfunk +++