Changer d'édition

La vaccination des jeunes adultes à la traîne
Luxembourg 3 min. 29.11.2021
Lutte anti-covid

La vaccination des jeunes adultes à la traîne

Au 22 novembre, 880.176 doses de vaccin avaient été administrées au Luxembourg.
Lutte anti-covid

La vaccination des jeunes adultes à la traîne

Au 22 novembre, 880.176 doses de vaccin avaient été administrées au Luxembourg.
Photo : dpa
Luxembourg 3 min. 29.11.2021
Lutte anti-covid

La vaccination des jeunes adultes à la traîne

Laura BANNIER
Laura BANNIER
La ministre de la Santé a détaillé l'avancée de la campagne de vaccination par catégorie d'âge au terme de 11 mois d'injections anti-covid. Une des leçons étant qu'un 20-29 ans sur trois ne dispose pas d'un schéma vaccinal complet.

Si la troisième dose de vaccin contre le covid-19 a été étendue à l'ensemble de la population luxembourgeoise, certaines tranches d'âge peinent à passer sous l'aiguille. Alors que le pays annonce un taux de vaccination de 77% parmi les catégories d'âge concernées, la ministre de la Santé  Paulette Lenert (LSAP) a fait part de disparités, en particulier chez les jeunes. Dans une réponse parlementaire sur l'avancée de la vaccination, la ministre de la Santé a fourni un tableau récapitulatif sur le taux de vaccination des résidents.


25.11.2021, Bayern, Rosenheim: Eine medizinische Fachangestellte zieht in einer Kabine im Impfzentrum, das in einem Zelt auf dem Loretowiese untergebracht ist, eine Spritze mit dem Impfstoff Moderna auf. Foto: Peter Kneffel/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Une nouvelle vague en forme de test pour la vaccination
Comme nombre de pays de l'UE, le Luxembourg peine toujours à atteindre le seuil de 85% de personnes vaccinées voué à contenir la propagation du covid-19. Un phénomène qui encourage les opposants à la vaccination, au moment où le pays connaît une nouvelle vague d'infections.

En onze mois de campagne vaccinale, c'est la première fois que de telles statistiques sont dévoilées. Si toutes les tranches d'âge de plus de 40 ans présentent un taux d'adhésion à la vaccination supérieur à 80%, les jeunes adultes sont moins nombreux à prendre rendez-vous pour leur injection. Ainsi, au 22 novembre 2021, les résidents de 20 à 29 ans présentaient le plus faible taux de vaccination du pays. Seulement 63% d'entre eux disposaient d'un schéma vaccinal complet, tandis que 880.176 doses de vaccin avaient déjà été administrées au Luxembourg.

 Le Grand-Duché reste donc encore loin du taux de 85% qu'il s'était fixé, correspondant à une possible immunité collective. Seules quatre classes d'âge l'ont franchi : les plus de 80 ans, les 75-79, les 65-69 et les 55-59 ans. 


An Israeli health worker administers a dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine to a six-year-old child at Clalit Health Services in Jerusalem on November 23, 2021, as Israel begins coronavirus vaccination campaign for children aged five to 11. - Israel on November 14 gave the green light to start vaccinating children aged between five and 11 against Covid-19 using Pfizer/BioNTech jabs, following the example of the United States. It was one of the first countries to launch a vaccination campaign last year using the jabs thanks to a deal with Pfizer that gave it access to millions of doses in exchange for data on the vaccine's efficacy. (Photo by MENAHEM KAHANA / AFP)
En route vers la vaccination des moins de 12 ans
Le vaccin de Pfizer a été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen du médicament. Le Luxembourg serait prêt à passer à cette nouvelle étape, onze mois après le début de la campagne vaccinale.

Dans les données présentées alors que le gouvernement s'apprête à annoncer de nouvelles mesures sanitaires dans l'après-midi, les résidents ayant complété leur vaccination à l'étranger ne sont pas pris en compte. Mais la ministre de la Santé précise bien que ces derniers sont en fait intégrés aux statistiques uniquement s'ils ont reçu leur seconde dose au Luxembourg. 

Compte-tenu de la nécessaire protection des données personnelles, les services de la Santé disposent d'un nombre restreint d'informations sur l'avancée de la campagne vaccinale au Luxembourg. A savoir : l'âge, le sexe et le statut de résidence du patient, mais également le lieu d'injection de la vaccination, le sérum utilisé et si le sujet fait -ou non- l'objet d'une hospitalisation suite à une possible infection covid.


26.11.2021, Bayern, Schweinfurt: Ein Mitarbeiter von SKF wird vor Arbeitsbeginn im firmeneigenen Corona-Test-Center auf das Coronavirus getestet. Seit dem 24.11. sind Arbeitgeber in Deutschland verpflichtet die 3G-Regelung am Arbeitsplatz durchzuführen und zu kontrollieren. Foto: Nicolas Armer/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La nouvelle vague s'invite dans tous les cantons
Après un été très calme sur le front de la lutte contre le virus, le nombre de nouvelles infections repart clairement à la hausse sur l'ensemble du territoire. Les derniers chiffres du ministère de la Santé en témoignent, avec quelques disparités toutefois.

Si Paulette Lenert indique que le ministère dispose également du détail par commune et nationalité, elle précise que ces informations ne sont pas transmises au grand public. Elles servent néanmoins «pour cibler plus spécifiquement les actions», notamment dans les opérations de communication destinées à encourager tel secteur ou telle part de la population à se protéger d'un virus qui ne cesse de muter.

Ainsi, la direction de la Santé s'appuie sur ces statistiques pour aller vers différentes communautés où le taux d'adhésion à la vaccination est le plus faible. Séances de questions-réponses, supports de communication et équipes mobiles de vaccination font notamment partie des outils ciblant les non-vaccinés en priorité. Un axe qui sera encore suivi, début décembre, grâce à la mise en place d'équipes mobiles dans les centres commerciaux et d'actions temporaires dans les communes.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

48.226 personnes ont déjà bénéficié de la "dose complémentaire". Un passage nécessaire estime le Pr Markus Ollert du Luxembourg Institute of Health. Ce spécialiste de l'immunologie revient sur ce que la campagne vaccinale a révélé.
Certains Etats organisent des loteries, distribuent des cadeaux voire offrent des primes à celles et ceux qui se font vacciner sur le tard. Ce n'est pas l'intention du Luxembourg, a réaffirmé la ministre de la Santé.
23.11.2021, Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf: Alexander Daiker wird gegen das Coronavirus geimpft. Wegen der gestiegenen Nachfrage erweitert die Stadt Düsseldorf die Impfkapazitäten und eröffnet in der ehemaligen Zentralbibliothek am Hauptbahnhof ein neues Impfzentrum. Foto: Malte Krudewig/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Neuf mois après le lancement officiel de la campagne de vaccination, le Luxembourg fait figure de bon élève européen avec trois quarts de la population avec un schéma vaccinal complet. Pourtant, les 20-29 ans semblent moins enclins à se faire injecter le vaccin, selon les données officielles.
Wo fr , Impfbus bei der Cloche d`Or , Impf-Bus , Impfung ohne Termin Covid-19 , Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Déjà 6.897 doses anti-covid ont été injectées dans le pays. La campagne s'adaptant au jour le jour, selon les stocks mis à disposition par Pfizer, Moderna et -qui sait- bientôt AstraZeneca.
A health worker prepares a Moderna Covid-19 vaccine at the vaccination centre Hall Victor Hugo in Luxembourg, on January 21, 2021, during a vaccination campaign aimed at curbing the spread of the Covid-19 pandemic. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)