Changer d'édition

La vaccination anti-covid au programme des scolaires
Luxembourg 2 min. 02.09.2021
Education

La vaccination anti-covid au programme des scolaires

La semaine passée, un tiers des nouveaux cas covid ont été repérés parmi les 0-19 ans. D'où la volonté des ministres de l'Education et de la Santé de faire venir le vaccin vers les adolescents.
Education

La vaccination anti-covid au programme des scolaires

La semaine passée, un tiers des nouveaux cas covid ont été repérés parmi les 0-19 ans. D'où la volonté des ministres de l'Education et de la Santé de faire venir le vaccin vers les adolescents.
Photo :
Luxembourg 2 min. 02.09.2021
Education

La vaccination anti-covid au programme des scolaires

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Afin d'assurer encore un peu plus la protection virale à l'école, le vaccin sera proposé aux adolescents de 12 ans et plus qui hésiteraient encore. Toujours avec l'accord des parents.

La rentrée 2021 sera celle de ''l'abandon'' du masque en classe. Le ministre de l'Education l'a assuré jeudi. Mais Claude Meisch (DP) accompagné de sa collègue de gouvernement, Paulette Lenert, ont aussi informé que d'ici peu la vaccination anti-covid allait être proposée en milieu scolaire. Pressé d'atteindre des taux de protection élevé dans la population, le gouvernement compte ainsi rapprocher le sérum de ceux qui hésiteraient encore à se faire piquer contre le virus.


La révision en ligne multiplie les clics
Les dossiers thématiques accessibles, gratuitement, sur la plateforme schouldoheem.lu connaissent un succès inattendu. Le ministère de l'Education luxembourgeois a déjà enregistré plus de 36.000 visites sur le site.

Si les enseignants ont largement répondu à l'appel de la campagne vaccinale, les 12-18 ans traîneraient encore un peu des pieds. 87% des professeurs seraient ainsi vaccinés, contre un adolescent sur deux (55%). Reste donc encore un peu de monde à convaincre. Convaincre et non contraindre. L'accès au vaccin restera volontaire, et conditionné pour les mineurs à l'accord de la famille.

«Aussi, dans un premier temps, il sera bon d'informer sur les bienfaits des vaccins, et de laisser la possibilité à tous, parents comme jeunes, de poser leurs questions, d'exprimer leurs doutes», a indiqué la ministre de la Santé. Après la pédagogie, le recensement des volontaires et une équipe mobile viendra ou non avec seringues et flacons dans l'établissement demandeur. 

Le fait d'être ou non vacciné ne saurait d'ailleurs être un facteur d'exclusion de l'école ou du lycée, a clairement précisé Claude Meisch. «Le droit à l'éducation reste bien prioritaire» sur la question sanitaire. Et le caractère facultatif de la vaccination anti-covid s'appliquera pour les jeunes qui fréquentent les maisons relais.

Mais chacun sent bien que les autorités poussent dans le sens de l'injection, y compris chez les 12-17 ans. «C'est un geste de solidarité pour limiter la propagation du virus, et donc se protéger soi et les autres générations.» Sachant que pour tous, reste aussi la possibilité de recevoir l'injection chez son médecin de famille, chez le pédiatre, dans l'Impf-bus voire même en centre de vaccination sans rendez-vous! Pas le plus compliqué des devoirs en somme.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

C'en est fini du port d'une protection buccale obligatoire en cours à partir du 15 septembre. Cependant, si le virus revient à circuler en classe, les élèves devront ressortir leur masque pour suivre l'enseignement.
Children attending Gounod-Lavoisier school return to school on September 2, 2021, on the first day of the French school year. - Lille's 12,500 schoolchildren will benefit from free school supplies, financed by the city. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)
Les 20-39 ans présentent le plus fort taux de tests positifs, indique le dernier bilan hebdomadaire du ministère de la Santé. Des infections liées aux retours de vacances, mais qui ne vont pas pour autant systématiquement jusqu'à une hospitalisation.
Lokales, Findel, Ferien-Rückkehrer, Corona-Zeiten Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Si les chiffres de contamination n'ont pas bondi et si le gouvernement ne se fera pas plus sévère dans la prochaine loi Covid, c'est grâce à ce dispositif de contrôle, assurent Premier ministre et ministre de la Santé.
Lokales, Schueberfouer, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Globalement, la loi covid qui sera promulguée jusqu'au 18 octobre ne variera guère de la loi actuelle. Par contre, plus question maintenant pour le gouvernement de payer systématiquement pour le dépistage des non-vaccinés qui devront passer à la caisse.
Illustration,  large scale testing, neue Herangehensweise, nouvelle formule, Tesz-Zenter, Covid-19, Corona, Test Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Tous les établissements scolaires rouvriront le 22 février. Mais le ministère de l'Education a déjà planifié les règles à suivre si le virus venait à se renforcer, avec comme priorité d'assurer les cours en présentiel.
08.02.2021, Niederlande, Den Haag: Ein Kind kommt in eine Grundschule. Eigentlich sollte dies nach dem Lockdown für alle Grundschüler der erste Schultag sein. Doch viele Grundschulen mussten aufgrund des Wintereinbruchs geschlossen bleiben. Foto: Bart Maat/ANP/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le ministre de l'Education nationale a livré, ce jeudi, les premiers détails de la réouverture annoncée des établissements d'enseignement. Elle se fera par étapes entre le 4 et le 25 mai et les élèves iront en classe une semaine sur deux en portant obligatoirement un masque dans l'enceinte de l'école.