Changer d'édition

La troisième dose passe à l'offensive
Luxembourg 4 min. 19.11.2021
Campagne de vaccination

La troisième dose passe à l'offensive

Les adolescents ne devraient pas recevoir la 3e dose avant début 2022.
Campagne de vaccination

La troisième dose passe à l'offensive

Les adolescents ne devraient pas recevoir la 3e dose avant début 2022.
Photo : dpa
Luxembourg 4 min. 19.11.2021
Campagne de vaccination

La troisième dose passe à l'offensive

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Désormais, ce n'est plus à partir de 65 ans qu'il sera possible de bénéficier de l'injection complémentaire anti-covid mais dès 18 ans. Un choix du gouvernement luxembourgeois face à une immunité encore trop fragile.

Du neuf, il fallait forcément que le gouvernement en propose ce vendredi. Face à un «taux de vaccination qui augmente trop lentement» (dixit Xavier Bettel) et un virus qui accélère, la réactivité s'imposait. Aussi, le Premier ministre et la ministre de la Santé luxembourgeoise ont décidé de passer la surmultipliée question injections anti-covid. Et protéger plus de monde impliquera la mise à disposition des sérums dans plus de lieux, et à plus de générations.


La troisième dose ouverte à tous dès 18 ans
Face à un taux de vaccination anti-covid trop bas, le gouvernement élargit la population vaccinable et les points de vaccination. Avec injections possibles aussi bien dans les pharmacies qu'en galerie commerciale ou avec un nouveau centre à Luxembourg-ville.

Pour les lieux, la stratégie de la campagne ''de proximité'' s'intensifiera. Avec tout d'abord la mobilisation au plus vite des pharmaciens. Si le choix des officines avait été relégué au second rang cet été (au profit d'une vaccination confiée aux généralistes et pédiatres), cette fois les blouses blanches vont être sollicitées. Un projet de loi va être déposé en ce sens. 

Par ailleurs, il a été décidé qu'un nouveau grand centre de vaccinations allait être mis en service. La structure sera mise en service dans la capitale (70, Grand-Rue) en plus du centre Victor-Hugo qui fonctionne, lui, depuis les tout premiers jours de la vaccination, fin décembre 2020. 

Et si les gens ne viennent plus aux vaccins, alors la piqûre viendra à eux. Le Vacci-bus intensifiera ses tournées. Mais, bonus, une semaine de vaccination va être aussi organisée la première semaine de décembre dans les galeries marchandes du pays. Des équipes mobiles distribueront les injections à tour de bras. Enfin, c'est là l'espérance du gouvernement qui regrette de constater que le taux de vaccination chez les 12 ans et plus plafonne autour des 76%.

Enfin, il y a la «troisième dose» ou «dose complémentaire», comme on voudra. Celle-ci va être généralisée à l'ensemble des adultes. Chaque résident, âgé de 18 ans et plus, va maintenant être pris en compte dans la campagne d'invitation. A l'exemple de ce qui a été décidé en Belgique déjà. 

Voilà qui constitue un virage majeur dans la stratégie d'immunisation qui fait suite à la récente décision de n'ouvrir ce '''rappel'' qu'à compter de 65 ans. «Les stocks de vaccins seront suffisants», a d'emblée rassuré Paulette Lenert. Et signe qu'il y a urgence, «les 40.000 premières invitations seront expédiées dès lundi», a promis Xavier Bettel.


(FILES) In this file photo taken on August 23, 2021 Brandon Rivera, a Los Angeles County emergency medical technician, gives a second does of Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine to Aaron Delgado, 16, at a pop up vaccine clinic in the Arleta neighborhood of Los Angeles, California. - The United States on October 29, 2021 authorized the Pfizer Covid vaccine for children aged five-to-11 after a committee of experts found its benefits outweighed risks. (Photo by Robyn Beck / AFP)
Et si les adolescents décidaient de leur vaccination?
C'est l'une des suggestions émises par l'Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher après avoir observé comment la crise covid affectait la vie des jeunes générations luxembourgeoises.

Mais pas d'illusions à se faire : avant que les premiers jeunes gens de 18 ans n'aient droit à leur dose booster, il faudra encore du temps. Le temps déjà que leurs aînés soient pris en charge, mais surtout le temps que le délai préconisé par l'Agence européenne des médicaments entre les injections soit respecté.

Il est ici question d'attendre six mois après la deuxième dose Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, et un mois après une vaccination au Johnson&Johnson. Rendez-vous en 2022 donc pour la plupart...

Quant aux seniors, Paulette Lenert leur a lancé un appel. Trop peu (65%) ont répondu à l'invitation qui leur a été adressée, alors qu'il est prouvé que l'âge est un facteur déterminant dans la vulnérabilité face au virus. Mais plus généralement, celle qui reste la «politique préférée des électeurs» entend mobiliser toutes les générations. Elle en fait une «question de solidarité» nationale. A ce jour et en onze mois, 870.082 doses de vaccin ont été administrées au Luxembourg, vivement l'heureux million...

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dès lundi, Vienne confinera l'ensemble de sa population. A compter du 1er février 2022, la vaccination sera rendue obligatoire au pays. L'Autriche devient ainsi le premier pays de l'UE à prendre de telles mesures face à la résurgence des cas de Covid.
16.11.2021, Österreich, Linz: Ein Karussell steht im Volksgarten hinter einem Gitter. Die zwei österreichischen Regionen mit den höchsten Corona-Zahlen gehen nächste Woche in einen allgemeinen Lockdown. Das kündigten die Ministerpräsidenten von Salzburg und Oberösterreich, Haslauer und Stelzer, am Donnerstag an. Die konservativen Landeschefs hatten sich zuvor wie auch Kanzler und ÖVP-Parteikollege Schallenberg gegen starke Einschränkungen für Geimpfte ausgesprochen. Foto: Wolfgang Spitzbart/APA/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Alors qu’une nouvelle vague d’infections au covid remet la pression sur les hôpitaux, rencontre avec cinq personnels d’une unité de réanimation du CHEM. Entre abnégation, doute et lassitude après 20 mois de pandémie.
En France la vaccination des moins de 30 ans avec ce produit est maintenant déconseillée et la même prudence est de rigueur en Allemagne. Au Luxembourg, Paulette Lenert prend la même voie, en suspendant ce vaccin pour la tranche d'âge indiquée.
ARCHIV - 16.04.2021, Nordrhein-Westfalen, Bielefeld: Eine Krankenschwester zieht den Impfstoff des Herstellers Moderna gegen das Coronavirus in einer gestellten Situation mit einer Spritze auf. Die europäische Arzneimittelbehörde EMA prüft die Zulassung des Corona-Impfstoffes des Herstellers Moderna für kleinere Kinder. (zu dpa «EU-Experten prüfen Zulassung von Moderna-Impfstoff für Kinder») Foto: Friso Gentsch/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La troisième dose du vaccin contre le coronavirus deviendra prochainement réalité pour les personnes en âge d'être vaccinées et sera octroyée sur base volontaire. Probablement dès le début 2022.
A man receives a dose of a vaccine against the coronavirus disease (Covid-19) in one of vaccination centers in the Ukrainian capital of Kiev on November 9, 2021. (Photo by Sergei SUPINSKY / AFP)
Ce choix ne devrait toutefois pas se concrétiser immédiatement par l'envoi d'invitations aux adolescents. Ces derniers devront certainement patienter jusqu'à la mi-juillet avant de recevoir leur première injection.
Xavier Bettel a encore insisté, mercredi, sur l'intérêt pour chacun et collectivement à ce que l'adhésion à la campagne vaccinale anti-covid reste massive. Jusqu'à présent 37% des résidents ont reçu au moins une dose.
A patient receives a dose of the Pfizer-BioNTech vaccine at the temporary Covid-19 vaccination centre in a gymnasium in Saint-Maur-des-Foss�s, outside Paris, on May 31, 2021. (Photo by BERTRAND GUAY / AFP)