Changer d'édition

La taxe sur les véhicules cale au démarrage
Luxembourg 2 min. 14.02.2020

La taxe sur les véhicules cale au démarrage

L'an passé, plus de 55.000 voitures neuves ont été immatriculées au Luxembourg.

La taxe sur les véhicules cale au démarrage

L'an passé, plus de 55.000 voitures neuves ont été immatriculées au Luxembourg.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 14.02.2020

La taxe sur les véhicules cale au démarrage

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Elle devait entrer en vigueur au 1er mars, mais les députés ont mis un sérieux coup de frein à l'application de cette taxe basée sur de nouveaux critères de pollution. Le ministre de la Mobilité doit ronger son frein, et surtout repréciser son projet.

François Bausch (Déi Gréng) savait déjà que les professionnels de l'automobile grondaient. Maintenant le ministre de la Mobilité sait que les députés des commissions Mobilité et Finance ne sont guère plus favorables à l'application au 1er mars du nouveau mode de calcul de la taxe sur les véhicules routiers. Délai intenable, estiment les parlementaires à la lecture du projet de loi.

Voilà donc le ministre contraint de ralentir l'allure d'un projet de loi qu'il a évoqué depuis plusieurs mois déjà. Voire même repousser l'application pour ne pas déplaire aux acteurs de la vente de voitures, utilitaires, motos et autres. Pourtant, Europe oblige, il faudra bien passer un jour à la vitesse supérieure. Le Luxembourg devra en finir avec l'ancien mode de calcul de sa taxe reposant sur les émissions du CO2 renseignées par les constructeurs. Adieu la norme NEDC (New European Driving Cycle), place aux mesures WLT (worldwide harmonized light duty test procedure).

Pour le ministre écologiste, ce changement offre une information plus fiable aux consommateurs, et si celui-ci sera certainement perdant au niveau de la taxe à régler, il devrait s'y retrouver ensuite quant à sa consommation réelle et sur la réalité de la pollution engendrée par son moyen de transport. Après le scandale du dieselgate, le rectificatif était nécessaire. 

Des exemples concrets

Face aux remarques des députés, François Bausch n'a pas seulement accepté de retarder l'application de la mesure mais aussi envisagé de repréciser la rédaction de son projet de loi. Parmi les modifications attendues : un amendement précisant que cette nouvelle norme ne concernera que les véhicules immatriculés pour la première fois. Autrement dit, pas de taxe nouvelle version lors de l’immatriculation de voitures d’occasion.

Pour François Bausch, les prochaines semaines permettront aussi de regrouper divers exemples d'impacts financiers concrets de la taxe à venir. Car si l'introduction de la nouvelle procédure devrait relever de 20 à 25% les émissions de CO2 inscrites, la note sera d'autant plus salée pour l'acheteur d'un véhicule neuf. D'ici peu, le ministre présentera donc des cas concrets, en appliquant ses calculs sur les voitures les plus vendues au Luxembourg. De quoi rassurer ou conforter le secteur automobile, pourtant florissant en 2019, dans ses craintes d'un brusque repli du marché.


Sur le même sujet

L'essence tire son épingle du jeu dans un climat morose
Même si tous les chiffres ne sont pas encore connus, l'édition 2020 de l'Autofestival a confirmé une nouvelle hausse des ventes de voitures essence. Autre tendance: l'électrique suscite la curiosité même si peu d'acheteurs osent franchir le pas.
Lokales, Autofestival 2020, Fiat, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le leasing automobile tousse face aux nouvelles normes
A compter du 1er mars, de nouveaux critères de mesure de pollution s'appliqueront aux véhicules immatriculés au Luxembourg. De quoi faire fondre l'avantage fiscal lié à l'attribution d'une voiture de fonction dans de nombreuses sociétés.
online.fr,  Leasing Auto, Gerry Wagner, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Volkswagen négocie avec ses clients en Allemagne
Le constructeur automobile a entamé des négociations pour solder à l'amiable le grand procès qui l'oppose à des acheteurs depuis fin septembre, l'une des nombreuses ramifications judiciaires du dieselgate.
14.06.2018, Niedersachsen, Wolfsburg: Volkswagenlogo steht an einem VW Golf vor dem Unternehmenssitz. In einer Pressekonferenz hat sich die Staatsanwaltschaft Braunschweig zur weiteren Entwicklung nach einem Ordnungswidrigkeitsverfahren gegen VW geäußert. Foto: Hauke-Christian Dittrich/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Mobilité: Trop de voitures: les 5 solutions de François Bausch
Bouchons, pollutions, accidents... La voiture, privilégiée par les Luxembourgeois mais aussi par les frontaliers, pose de nombreux problèmes. François Bausch, ministre des Infrastructures, a décidé d'agir face à ce fléau: application de covoiturage, car-sharing, panneaux signalétiques de déviations, abattement fiscal sur les véhicules non polluants... Il nous explique ce qui vous attend pour l'année 2017.