Changer d'édition

La «SuperDrecksKëscht» sera passée au crible
Luxembourg 2 min. 19.05.2021

La «SuperDrecksKëscht» sera passée au crible

Outre l'annonce des résultats de l'audit de la «SuperDrecksKëscht» d'ici la fin juillet, Carole Diescbourg a également réitéré sa volonté de généraliser le système de recyclage drive-in.

La «SuperDrecksKëscht» sera passée au crible

Outre l'annonce des résultats de l'audit de la «SuperDrecksKëscht» d'ici la fin juillet, Carole Diescbourg a également réitéré sa volonté de généraliser le système de recyclage drive-in.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 19.05.2021

La «SuperDrecksKëscht» sera passée au crible

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Conformément aux annonces réalisées en février dernier par le ministère de l'Environnement, un audit du service de collecte et recyclage des produits problématiques issus des ménages sera réalisé et les résultats dévoilés en juillet, a assuré mercredi Carole Dieschbourg.

Trois mois après les révélations autour du monopole de la «SuperDrecksKëscht» et l'annonce de la mise en place d'un audit, le ministère de l'Environnement passe à l'acte. Présente mercredi en commission parlementaire, Carole Dieschbourg (Déi Gréng) a indiqué que l'analyse menée par le bureau Muller&Associés portera non seulement sur la structure financière, les flux de trésorerie et les relations commerciales de la société Oeko-Service Luxembourg SA, à l'origine du service mais aussi sur d'éventuelles améliorations juridiques à réaliser. 


Lokales, Restabfallanalyse, Abfall, Superdreckskescht, Restmüll, Sortieren vom Abfall   Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Audit commandé autour de la «SuperDrecksKëscht»
Afin de faire le point sur la gestion du service de traitement des déchets, le ministère de l'Environnement a décidé de mettre le nez dans les comptes de cette mission concédée à la société allemande Oeko-Service Luxembourg.

En ligne de mire, les soupçons qui existent autour des relations entre les actionnaires de la société privée et le directeur de l'administration de l'Environnement, parrain de la fille de l'un d'entre eux. Rappelant qu'Oeko-Service Luxembourg SA avait été la seule candidate à l'appel d'offres européen lancé en 2018 pour la collecte et le recyclage des produits problématiques issus des ménages, la ministre de l'Environnement a assuré que «tout a été fait dans les règles de l'art». Reste que, selon elle, l'attribution de tels marchés publics doit amener à une réflexion sur «les acteurs en présence» et «les intérêts qu'ils représentent». Les conclusions de l'audit sont attendues d'ici la fin du mois de juillet.


Lokales, Restabfallanalyse, Abfall, Superdreckskescht, Restmüll, Sortieren vom Abfall   Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le monopole de «SuperDrecksKëscht» en ligne de mire
Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement, et Franz Fayot, ministre de l'Economie, devront s'expliquer ce mercredi, devant les députés, sur le contrat conclu entre l'Etat et la société Oeko-Service Luxembourg SA, soupçonnée de s'enrichir avec des fonds publics.

Au cours de la réunion, la ministre a également été interrogée sur la question du recyclage en drive-in en place à Howald et de l'étude comparative commanditée par Valorlux qui pointe du doigt un coût 16 fois plus élevé de ce projet pilote par rapport au recyclage réalisé via les sac bleus. Une étude qui ne serait pas valable, selon la locataire du ministère de la place de l'Europe qui  estime que «la méthodologie appliquée à l’étude n’est pas très correcte», selon les propos relatés sur le site de la Chambre des députés et que les résultats auraient été faussés par des comparaisons inadaptées.

Si la ministre s'oppose à la mise en place d'une nouvelle étude, elle s'est dite «étonnée» du cavalier seul réalisé par Valorlux et plaide pour que les différents systèmes de recyclage soient «complémentaires». Car même si le projet pilote d'Howald, en place depuis dix ans, n'a jamais atteint l'équipe financier, il devrait être généralisé dans le cadre des objectifs gouvernementaux de réduction des émissions de CO2.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Afin de faire le point sur la gestion du service de traitement des déchets, le ministère de l'Environnement a décidé de mettre le nez dans les comptes de cette mission concédée à la société allemande Oeko-Service Luxembourg.
Lokales, Restabfallanalyse, Abfall, Superdreckskescht, Restmüll, Sortieren vom Abfall   Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement, et Franz Fayot, ministre de l'Economie, devront s'expliquer ce mercredi, devant les députés, sur le contrat conclu entre l'Etat et la société Oeko-Service Luxembourg SA, soupçonnée de s'enrichir avec des fonds publics.
Lokales, Restabfallanalyse, Abfall, Superdreckskescht, Restmüll, Sortieren vom Abfall   Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort