Changer d'édition

La stratégie autour de la vaccination se peaufine
Luxembourg 2 min. 23.11.2020

La stratégie autour de la vaccination se peaufine

La stratégie autour de la vaccination se peaufine

Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 23.11.2020

La stratégie autour de la vaccination se peaufine

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
A l'instar du Land de Rhénanie-Palatinat, le Luxembourg mettra sur pied des centres dédiés à l'inoculation du vaccin, confirme lundi Paulette Lenert, qui précise d'ailleurs être en attente du comité national d'éthique pour finaliser la méthode qui sera appliquée une fois les sérums livrés.

Si le Luxembourg lutte toujours, pour l'heure, avec «un niveau stable mais élevé» de nouvelles infections, le gouvernement se prépare à l'arrivée prochaine des vaccins. Déjà évoquée vendredi par la ministre de la Santé, la stratégie qui devrait être appliquée au cours du premier trimestre 2021 se basera principalement sur «des centres de vaccination», confirme lundi le Premier ministre.


La campagne de vaccination anti-covid s'organise
Alors que plusieurs vaccins sont en phase d'acquisition au niveau européen, le ministère de la Santé indique vendredi se préparer au déploiement du sérum auprès des quelque 239.000 personnes prioritaires. Seule certitude annoncée: les injections se feront dans des centres spécialisés.

Si aucun détail sur le nombre, la taille ou la date d'ouverture de ces centres n'a été donné, Xavier Bettel (DP) indique que «plusieurs endroits ont d'ores et déjà été prévus» à travers le pays et que «tous les ministres sont impliqués pour trouver d'autres emplacements». Car ces futurs établissements devraient être le cœur de la stratégie de vaccination du pays, destinés à voir défiler tout ou partie de la population. 

Et en priorité les quelque 239.000 personnes identifiées comme prioritaires, à savoir les «17.000 professionnels de santé», les «90.000 personnes âgées de 65 ans et plus» et enfin les «132.000 personnes vulnérables», selon les données délivrées vendredi par Paulette Lenert (LSAP). Car à ce jour, la possibilité de réaliser des vaccins au sein des cabinets médicaux se heurte à des questions logistiques en lien direct avec «les conditions de livraison et de stockage» des vaccins.


Japanese Prime Minister Yoshihide Suga (top L), US President Donald Trump (top R), South Korean President Moon Jae-in (down L), and European Commission President Ursula von der Leyen (down C) are seen on a screen before the start of a virtual G20 summit hosted by Saudi Arabia and held over video conference amid the Covid-19 (novel coronavirus) pandemic, in Brussels, on November 21, 2020. - Saudi Arabia hosts a G20 summit on November 21 and 22, in a first for an Arab nation, with the virtual forum dominated by efforts to tackle the coronavirus pandemic and the worst global recession in decades. (Photo by YVES HERMAN / POOL / AFP)
Le vaccin anti-covid au cœur des discussions du G20
Les dirigeants du G20 ont promis dimanche de «ne reculer devant aucun effort» pour garantir un accès équitable aux vaccins contre le virus, un volontarisme toutefois tempéré par des déclarations d'Angela Merkel notamment, «inquiète» de la lenteur des avancées en la matière.

Bien qu'encore à l'étude au sein d'un groupe de travail en raison «des nombreux paramètres à prendre en compte», la future stratégie devrait être présentée dans les prochaines semaines en Conseil de gouvernement. Le principal point de blocage étant, à l'heure actuelle, «l'attente de l'avis du comité national d'éthique», précise Xavier Bettel. Une analyse présentée comme «très importante» puisque capable d'influer sur le déroulé de la vaccination dans le pays, puisqu'«avoir un vaccin et se laisser vacciner sont deux choses différentes». Selon les indications fournies par le Premier ministre, cet avis doit être rendu «cette semaine».

A ce jour, onze vaccins se trouvent en dernière phase d'essai sur l'homme. Dont certains ont obtenu, pour l'heure, des résultats dépassant les 90% de réussite. Pour mémoire, la vaccination au Grand-Duché ne devrait pas être obligatoire, le Premier ministre estimant que «chaque citoyen doit prendre ses propres décisions». Selon les conditions négociées avec la Commission européenne, ce sont pas moins de 420.000 doses qui devraient être mises à disposition. Dont 45.000 pourraient être livrées d'ici la fin de l'année.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

D'abord vacciner les soignants
Le Luxembourg réservera ses premières doses de vaccin anti-covid aux personnels de santé, résidents comme frontaliers. Dans l'espoir de créer un premier «bouclier sanitaire» face à l'infection.
Nurse Care Coordinator, Silvana Di Florio (C), wearing protective gear, prepares to enter in the COVID-19 Intensive Care Unit (ICU) of the Tor Vergata hospital on November 24, 2020 in Rome. - Italy, the first European country to be hit by the global coronavirus pandemic, on November 23, 2020 passed the threshold of 50,000 deaths from Covid-19. Most took place earlier this year, but around 15,000 deaths have been reported since the beginning of September. (Photo by ANDREAS SOLARO / AFP)
Maintenant, causons vaccinations...
A 15h ce vendredi, le Premier ministre et la ministre de la Santé prendront la parole à l'issue du conseil de gouvernement. Une intervention qui portera certainement sur les choix du Luxembourg pour la campagne de vaccination anti-covid à venir.
Politik, Briefing Gouvernement, Xavier Bettel, Paulette Lenert, Coronavirus, Covid-19 foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le vaccin anti-covid au cœur des discussions du G20
Les dirigeants du G20 ont promis dimanche de «ne reculer devant aucun effort» pour garantir un accès équitable aux vaccins contre le virus, un volontarisme toutefois tempéré par des déclarations d'Angela Merkel notamment, «inquiète» de la lenteur des avancées en la matière.
Japanese Prime Minister Yoshihide Suga (top L), US President Donald Trump (top R), South Korean President Moon Jae-in (down L), and European Commission President Ursula von der Leyen (down C) are seen on a screen before the start of a virtual G20 summit hosted by Saudi Arabia and held over video conference amid the Covid-19 (novel coronavirus) pandemic, in Brussels, on November 21, 2020. - Saudi Arabia hosts a G20 summit on November 21 and 22, in a first for an Arab nation, with the virtual forum dominated by efforts to tackle the coronavirus pandemic and the worst global recession in decades. (Photo by YVES HERMAN / POOL / AFP)
La campagne de vaccination anti-covid s'organise
Alors que plusieurs vaccins sont en phase d'acquisition au niveau européen, le ministère de la Santé indique vendredi se préparer au déploiement du sérum auprès des quelque 239.000 personnes prioritaires. Seule certitude annoncée: les injections se feront dans des centres spécialisés.