Changer d'édition

La SNHBM revoit ses critères de sélection
Luxembourg 2 min. 08.11.2019

La SNHBM revoit ses critères de sélection

 Guy Entringer, le directeur de la SNHBM enjoint le monde politique à agir sur le marché de l'immobilier pour faire baisser la demande

La SNHBM revoit ses critères de sélection

Guy Entringer, le directeur de la SNHBM enjoint le monde politique à agir sur le marché de l'immobilier pour faire baisser la demande
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 08.11.2019

La SNHBM revoit ses critères de sélection

Guy Entringer, le directeur du promoteur immobilier public SNHBM compte empêcher à l'avenir des actions comme le campement nocturne de demandeurs de logement devant ses bâtiments le mois dernier. Les critères de sélection vont être revus.

(JFC, avec Jörg Tschurtz). - La Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) prépare une refonte de son système d'attribution des logements sociaux. «Les modifications apportées aux critères de sélection seront présentées lors du conseil d'administration la semaine prochaine», a déclaré Guy Entringer, directeur de la SNHBM, sur les ondes de RTL ce vendredi matin. 

Concrètement, les familles nombreuses doivent bénéficier d'un traitement préférentiel lors de l'attribution de logements. De même, les candidats liés personnellement à la commune concernée bénéficieront aussi d'un statut prioritaire.


Les appartements qui sortent de terre sont rarement accessibles aux ménages les plus modestes du pays, notamment à cause de la faible activités des acteurs sociaux du logement.
Le Fonds du Logement cible les familles nombreuses
Le principal établissement public dédié au logement social a mis en chantier plusieurs dizaines d'habitations à destination des ménages avec plus de deux enfants, annonce le ministre du Logement. Ce qui va tripler l'offre pour une catégorie particulièrement impactée par la crise du logement.

Interrogé sur le campement de nuit de plusieurs personnes en demande de logement début octobre devant le siège du promoteur public, Entringer a déclaré qu'«une telle situation ne se reproduira plus à l'avenir», ajoutant que «le système d'attribution a bien fonctionné pendant dix ans. Maintenant qu'il a atteint ses limites, il doit être changé.» 

Cependant, selon le directeur de la SNHBM, «il ne faut pas généraliser», car le projet prévu à Alzingen, et qui a conduit à l'action du camping sauvage, était «très avantageux.» Entringer précise qu'«une maison avec quatre chambres à coucher y était proposée pour une somme de 455.000 euros, bien en dessous du prix du marché.»

Le monde politique doit agir sur le marché pour faire baisser la demande

Concernant la hausse des prix au Luxembourg, si Entringer se refuse à parler d'une bulle immobilière, il estime néanmoins que la situation est «grave» pour les personnes à la recherche d'un logement avec peu de moyens financiers. La demande de logements est en effet très élevée, notamment en raison de la croissance démographique du pays. 

Par ailleurs, Guy Entringer est d'avis que «le monde politique doit agir sur le marché pour faire baisser la demande», l'enjoignant par exemple à «rendre le marché immobilier moins attractif pour certains investisseurs.» Le directeur de la SNHBM espère que sa collaboration avec le nouveau ministre du Logement, Henri Kox (Déi Gréng) s'avérera aussi efficiente qu'avec sa prédécesseure à ce poste, Sam Tanson.


Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Finanzplatz,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty
Un fonds aux «crédits illimités» pour le logement
Dans le cadre des discussions sur le budget 2020, Henri Kox (Déi Gréng), ministre du logement, a présenté jeudi en commission parlementaire un projet de loi visant à utiliser les crédits existants de manière plus efficace.

Le directeur rappelle que, pour sa part, la SNHBM «s'efforce d'augmenter l'offre de logements sociaux. Mais cela prend du temps.» Et Entringer de préciser que «cette année, la construction de 300 unités de logement a commencé, mais que l'année prochaine, ce sera un peu moins.» Il conclut: «Nous disposons actuellement d'assez d'espace libre.»

Entringer a également abordé la problématique de la pénurie de travailleurs qualifiés dans le secteur de la construction, qui «nous pose un gros problème.» Et de dresser le constat que des appels d'offre restent même parfois lettre morte.


Sur le même sujet

Un fonds aux «crédits illimités» pour le logement
Dans le cadre des discussions sur le budget 2020, Henri Kox (Déi Gréng), ministre du logement, a présenté jeudi en commission parlementaire un projet de loi visant à utiliser les crédits existants de manière plus efficace.
Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Finanzplatz,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty
Le Fonds du Logement cible les familles nombreuses
Le principal établissement public dédié au logement social a mis en chantier plusieurs dizaines d'habitations à destination des ménages avec plus de deux enfants, annonce le ministre du Logement. Ce qui va tripler l'offre pour une catégorie particulièrement impactée par la crise du logement.
Les appartements qui sortent de terre sont rarement accessibles aux ménages les plus modestes du pays, notamment à cause de la faible activités des acteurs sociaux du logement.
La crise du logement avant la protection du climat
Interrogés sur leurs préoccupations concrètes, les participants au Politmonitor réalisé par TNS-Ilres pour le compte du «Luxemburger Wort» et de «RTL» placent la question immobilière en première position, devant la hausse du trafic routier et les perspectives d'avenir.
Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Foto:Gerry Huberty
La SNHBM fête son centenaire au pied du mur
Critiqué pour son manque de productivité et alors que les rapports alarmants sortent sur le marché immobilier, le deuxième bailleur social du pays fête son anniversaire dans un Grand-Duché radicalement différent de celui qui l'a vu naître.
Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Foto:Gerry Huberty
La SNHBM construira 300 logements en un an, son record
Face à la demande, la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) continuera à produire des logements à un rythme élevé et compte mettre en chantier 300 logements sur sept sites en 2019. C'est bien plus que l'objectif moyen fixé jusqu'en 2024.
Lokales,Neue Wohnungen Quartier Réimerwee, Kirchberg.Wohnungsbau.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort