Changer d'édition

La SNHBM construira 300 logements en un an, son record
Luxembourg 2 min. 20.06.2019

La SNHBM construira 300 logements en un an, son record

NOuveaux logements en construction dans le quartier Réimerwee à Luxembourg-Kirchberg.

La SNHBM construira 300 logements en un an, son record

NOuveaux logements en construction dans le quartier Réimerwee à Luxembourg-Kirchberg.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 20.06.2019

La SNHBM construira 300 logements en un an, son record

Face à la demande, la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) continuera à produire des logements à un rythme élevé et compte mettre en chantier 300 logements sur sept sites en 2019. C'est bien plus que l'objectif moyen fixé jusqu'en 2024.

(MF) – Sur le site du nouveau village d'Elmen (près de Olm), au Réimerwee à Luxembourg-Kirchberg, à Niederkorn, Contern, Alzingen, Bettendorf et à Belvaux, le promoteur public projette de lancer la construction «300 logements sur sept sites en 2019. Autant qu'en 2018 qui était une année record pour la SNHBM», résume son directeur Guy Entringer.


Les premières maisons d'Elmen livrées en 2021
Projet phare de la Société nationale des habitations bon marché (SNHBM), le nouveau village d'Elmen, près d'Olm, sera habité à partir de la «rentrée 2021-2022» et non 2020 comme prévu. Les 100 premiers logements seront prêts en même temps que l'école.

Avant d'expliquer que «c'est déjà un chiffre important puisque ça représente entre 8 et 10 % du marché du logement au Luxembourg.» Des chiffres auxquels la centenaire (la SNHBM a été créée le 19 octobre 1919) n'est pas franchement habituée.

De 2005 à 2014 «la stratégie prévoyait la construction de 80 logements en moyenne par an. En 2015 on est passé à un objectif de 250 logements par an jusque 2024», rappelle le directeur. La vitesse supérieure est bien enclenchée depuis 2017, année de la mise en chantier de 272 logements sur 7 sites et l'année record 2018. Ce qui fait dire à Guy Entringer : «L'objectif est donc dépassé et on a plus que triplé la production d'il y a quatre ans».

804 logements en construction

Pas moins de 804 logements estampillés SNHBM étaient en construction l'an passé au Luxembourg sur 16 sites comme le Domaine du Kiem, Porte de l'Europe ou le Parc du Réimerwee au Kirchberg, Route d'Arlon à Luxembourg, à Diekirch, Hostert, Grevenmacher, Junglinster, Mersch, Belvaux, etc. Soit un investissement total de 80 millions d'euros.

La priorité du promoteur public est de construire de nouveaux logements locatifs: «Au moins 50 nouveaux logements par an». Elle en gère 212 actuellement. «En 2017 et 2018 nous avons mis en construction 226 nouveaux logements, de sorte que nous aurons davantage de logements locatifs à offrir dans les années qui viennent», résume Guy Entringer.

Des embauches en conséquences

Parallèlement il veut aussi construire plus de logements abordables. Le ministère du Logement lui a demandé de créer une autre forme de location destinée à la classe moyenne, qui se situe entre le marché privé et la location sociale réservée aux plus bas revenus. Si un logement social est loué entre 3,80 euros et quatre euros le mètre carré, «pour un logement à prix abordable au Kirchberg par exemple, nous serions, selon le revenu, à douze euros, voire quatorze euros le mètre carré», rapporte Guy Entringer.

La SNHBM s'apprête à gérer ses dix premiers appartements destinés à la location abordable pour le compte du Fonds du Kirchberg. Les trois premiers appartements viennent d'être investis.

Pour suivre tous ces nouveaux dossiers, la SNHBM a recruté largement. Au cours des dix-huit derniers mois, 31 personnes supplémentaires sont venues étoffer les équipes. De sorte que le promoteur compte aujourd'hui 110 employés. Ils devraient être 120 d'ici la fin de l'année.


Sur le même sujet

Les premières maisons d'Elmen livrées en 2021
Projet phare de la Société nationale des habitations bon marché (SNHBM), le nouveau village d'Elmen, près d'Olm, sera habité à partir de la «rentrée 2021-2022» et non 2020 comme prévu. Les 100 premiers logements seront prêts en même temps que l'école.
Le logement social suscite une nouvelle prise de conscience
Face à la flambée des prix de l'immobilier, les organismes sociaux et caritatifs sont de plus en plus mis à contribution pour accroître le parc immobilier locatif social. Désormais, les associations philanthropiques n'hésitent plus elles aussi à mettre la main au portefeuille.
Logement - Photo : Pierre Matgé
La TVA logement: quel impact?
En 2015, le gouvernement a aboli le taux d'imposition réduit sur les appartements en location pour générer un revenu supplémentaire de 60 millions d'euros par an. De nombreuses organisations ont mis en garde contre les conséquences sur le marché du logement. Analyse.
La TVA logement a-t-elle alimenté l'évolution des prix? Les opinions divergent sur cette question.