Changer d'édition

La SNCT fourbit ses armes face à la concurrence
Luxembourg 18.12.2019 Cet article est archivé

La SNCT fourbit ses armes face à la concurrence

Le site de Marnach est censé remplacer celui de Wilwerwiltz dans quelques mois.

La SNCT fourbit ses armes face à la concurrence

Le site de Marnach est censé remplacer celui de Wilwerwiltz dans quelques mois.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 18.12.2019 Cet article est archivé

La SNCT fourbit ses armes face à la concurrence

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
En ouvrant, au premier semestre 2020, une nouvelle station à Marnach et une à Junglinster en 2021, la Société Nationale de Contrôle Technique entend s'adapter à l'évolution de sa clientèle. Une croissance qui s'accompagnera de la fermeture du site de Wilwerwiltz.

A l'horizon 2021, la SNCT comptera non plus trois mais quatre stations de contrôle technique à travers le pays. L'annonce a été faite ce mercredi par François Bausch (Déi Gréng) dans une réponse parlementaire. 

Le ministre de la Mobilité a confirmé que la «nouvelle station de Marnach allait être inaugurée prochainement». Une ouverture qui coïncidera avec la fermeture progressive du site de Wilwerwiltz. Une période de trois mois a d'ailleurs été prévue pour assurer la transition. 

Concernant le projet de l'ouverture d'un site à Junglinster, il devrait pouvoir se concrétiser «à l'horizon 2021». Il s'agira du quatrième établissement géré par la SNCT après ceux de Sandweiler et Esch/Alzette. La SNCT aurait pu se targuer d'avoir un cinquième centre mais «le projet de Fridhaff près de Diekirch, n'a pas été retenu par la SNCT».


Inauguration du centre de controle technique DEKRA, a Bertrange le 18 Decmbre 2017. Photo:Chris Kaaba
Dekra démarrera le 1er février à Bertrange
La société Dekra a inauguré aujourd'hui son premier centre de contrôle à Bertrange en présence du ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch.

Enfin, le ministre de la Mobilité a confirmé qu'«aucune demande en vue de l'ouverture d'une nouvelle station de contrôle technique par un des acteurs au Luxembourg n'a été introduite dans le canton de Redange». Autrement dit, ni la SNCT, ni Dekra et ni Dasthy n'ont programmé de s'installer le long de la frontière belge au cours des prochaines années. 

Pour rappel, le marché du contrôle technique au Grand-Duché a été ouvert à la concurrence en 2016 après des années de monopole de la SNCT. Après Dekra en 2017, Allain Dasthy a lancé au printemps 2019 des contrôles à Lorentzweiler


Sur le même sujet

Le troisième et dernier-né des centres de contrôle technique au Grand-Duché a ouvert ses portes. Cette nouvelle option pour les automobilistes permettra de désengorger les installations de Sandweiler et Bertrange.
Le centre de contrôle technique de Lorentzweiler est le 2ème opérateur privé à s'installer au Luxembourg.
Contrôle technique automobile
Fini le monopole de la SNCT. Bientôt les automobilistes luxembourgeois pourront prendre rendez-vous chez un autre prestataire pour leur contrôle technique. DEKRA est déjà sur le pont pour dénicher un terrain au Luxembourg.
DEKRA est actuellement à la recherche d'un terrain au Luxembourg pour y installer sa première station de contrôle technique.