Changer d'édition

La sécurité des autoroutes passée au crible
Luxembourg 3 min. 06.11.2019

La sécurité des autoroutes passée au crible

A la sortie de l’A4, devant le rond-point de Raemerich, plusieurs accidents étaient survenus au cours de la période d’évaluation. Problème résolu.

La sécurité des autoroutes passée au crible

A la sortie de l’A4, devant le rond-point de Raemerich, plusieurs accidents étaient survenus au cours de la période d’évaluation. Problème résolu.
Photo: Guy Wolff
Luxembourg 3 min. 06.11.2019

La sécurité des autoroutes passée au crible

Une récente étude des grands axes de circulation a cartographié les zones où les accidents corporels et matériels sont les plus fréquents. L’administration des Ponts et Chaussées a ainsi pu établir un «potentiel de sécurité».

(DH) - Les autoroutes luxembourgeoises ont été le théâtre de 13% des accidents mortels et 12% des accidents graves constatés l'an dernier. Et si, malgré tout, ces grands axes sont apparus comme les itinéraires les plus sûrs, 35 accidents graves y ont été répertoriés dont quatre fatals.

Pour réduire les risques d'accidents, mais aussi se mettre en conformité avec une directive européenne concernant la gestion de la sécurité des infrastructures routières, les Ponts et Chaussées ont élaboré une procédure appliquée à l'ensemble du réseau. C'est ainsi qu'elle détermine un «potentiel de sécurité» exprimé en milliers d'euros par kilomètres et par année (SIPO).  

Pour ce faire, les Ponts et Chaussées ont d'abord examiné les autoroutes A6, A1, A3 et A13 entre 2010 et 2013, puis passé au crible l'A4 et l'A7. Ils ont étudié les accidents, leur fréquence, leur gravité et le coût occasionné par les interventions des secours, le réaménagement et le matériel nécessaire à d'éventuels travaux de réfection, etc.

Le potentiel de sécurité (version 2019)

Lorsque les résultats de l'analyse démontrent qu'il est possible d'améliorer le «potentiel de sécurité» de certains tronçons, des investissements sont consentis. Ce fut le cas aux abords de l'aire de Capellen. Aménager cette portion représentait un potentiel d'économies théoriques de 50.000 à 100.000 euros, selon Paul Mangen, directeur-adjoint des Ponts et Chaussées.

C'est ainsi que «la couche supérieure d'asphalte de l'aire de Capellen a été renouvelée. Et dans la dernière étude, le nombre et la gravité des accidents sont en nette diminution», souligne le responsable. Ce dernier pointe encore du doigt les progrès à réaliser à proximité de l'aire de Berchem et explique que les sillons Berchem - Howald et Frisange - Altwies sont davantage émaillés d'incidents mineurs, principalement de la tôle froissée aux heures de pointe.

 


Mortalité sur route en hausse de 30% au Luxembourg
En 2018, 36 personnes ont perdu la vie contre 25 l'année précédente, selon les dernières statistiques présentées ce vendredi par François Bausch, ministre de la Mobilité. Des chiffres qui contrastent avec les bas taux de mortalité enregistrés en 2017.

 Par contre, la section entre Foetz et Lallange l'inquiète davantage. Pour remédier à la dangerosité de ce secteur, les Ponts et Chaussées ont réaménagé le passage de l'A13 à l'A4 (Lankëlz) qui avait vu plusieurs conducteurs perdre le contrôle de leur véhicule. Par ailleurs, au terme de l'A4 à Belval, des bandes vibrantes recouvrent désormais la chaussée pour ralentir les imprudents à l'approche du giratoire et un radar a été positionné.


Wort.fr, Travaux A3 - Chantier CFL, Baustelle, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le chantier de l'A3 sous une bonne étoile
Dans la nuit de jeudi à vendredi, quatre jours de travaux intenses ont débuté sur l'autoroute la plus fréquentée du pays. Un chantier mené par les CFL qui ont jusqu'à lundi à l'aube pour tout mener à bien.

Pour ce qui est de l'A3, Paul Mangen estime que la sécurité du trafic entre la croix de Gasperich et l'aire de Berchem ne pourra être améliorée que par une extension à trois voies. Les derniers aménagements, du week-end de Toussaint, ont d'ailleurs été calibrés en ce sens.

Chaque année, les Ponts et Chaussées consacrent 30 millions d'euros dans l'entretien et la sécurité routière. Un tiers de cette somme est dédié à la réfection de la chaussée. Il reste désormais à constater le réel impact des investissements consentis pour accroître le «potentiel de sécurité» partout. «C'est la raison pour laquelle la carte établie doit être vue d'un œil critique», conclut Paul Mangen.


Sur le même sujet

«L'absence d'éclairage ne diminue pas la sécurité»
Critique au moment de l'annonce de François Bausch en 2014, l'ACL , tout comme la Sécurité routière, ne voient pas la suppression de l'éclairage public le long des autoroutes luxembourgeoises comme une source d'insécurité. Au contraire.
Davantage de radars sur nos routes d'ici 2023
Le ministre de la Mobilité, François Bausch, a présenté ce lundi matin le nouveau plan d'action national en matière de sécurité routière. Au total, 31 mesures seront mises en place d'ici la fin de la législature.
15.9. Radars Fixes / Garnich- Wandhaff Foto:Guy Jallay
Du changement dans vos voitures pour 2021
Un texte visant à réduire drastiquement le nombre de morts sur les routes au sein de l'Union européenne a été approuvé «à une très large majorité», jeudi au Parlement européen. Et présente des mesures phares.